Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace

Espace

Mission Rosetta: atterrissage réussi de Philae

Philae© CNES/DUCROS David/ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM

Après un voyage de 10 ans dans l’espace et 6 milliards de kilomètres parcourus, la mission Rosetta vient de réussir l’exploit de faire atterrir le robot Philae sur la surface de la comète Churyumov-Gerasimenko, à plus de 500 millions de kilomètres de la terre.

Communiqué - 12.11.2014
Najat Vallaud-Belkacem - Geneviève Fioraso

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, adressent leurs plus vives félicitations à toutes les équipes scientifiques et techniques qui ont permis cet exploit inédit dans l’histoire du spatial, et tout particulièrement l’Agence spatiale européenne et le CNES qui coordonne la contribution française. La mission Rosetta, coordonnée par l’agence spatiale européenne (ESA) a en effet mobilisé plus de 300 scientifiques ainsi que de nombreux techniciens et ingénieurs dans toute l'Europe, dont de nombreuses équipes françaises : les équipes du CNES, des laboratoires du C.N.R.S., de l'Observatoire de Paris, de l'Ecole normale supérieure, de l'Ecole Polytechnique, de l'Institut de Physique du Globe et de nombreuses universités (Toulouse, Grenoble, Orléans, Marseille, Paris 6, Paris 7, Paris-Sud, Paris-Est, Cergy, Versailles). Toutes ces équipes ont développé des instruments de haute précision et se sont mobilisées pour explorer scientifiquement les données depuis 10 ans.

Véritable laboratoire d'analyse miniature, composé d’instruments scientifiques de haute performance, dont deux sous responsabilité de la France, CIVA et CONSERT, et sept bénéficiant d’une importante contribution française, Philae permettra de récupérer des données scientifiques essentielles à une meilleure connaissance de notre système solaire et des origines des planètes dont la planète terre.

 Les deux ministres ont déclaré : "C’est avec une très vive émotion que nous avons assisté, aux côtés du Président de la République et de toutes les équipes du CNES et du secteur spatial, au dénouement de cette incroyable épopée, initiée avec un lancement opéré par Ariane 5, il y a dix ans. Il s'agit d’une performance spatiale extraordinaire, d’une prouesse scientifique, technologique, qui nous permettra de mieux comprendre les origines du système solaire. Cette mission est également un bel exemple de coopération scientifique européenne coordonnée par l’Agence spatiale européenne et le CNES en France. La mission Rosetta nous rappelle qu’un tel exploit n'a été possible que grâce au rêve originel de scientifiques, d'ingénieurs soutenus avec constance, depuis 50 ans, par les politiques spatiales publiques."

Publication : 12.11.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés