Accueil >  Stratégie >  Stratégie Enseignement supérieur >  Stratégie numérique pour l'enseignement supérieur

Stratégie numérique pour l'enseignement supérieur

Premier Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques en juin 2015 à Paris

Réunion préparatoire au sommet des ministres francophones sur le numérique

Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, a organisé jeudi 11 décembre une réunion de haut-niveau pour préparer l'organisation du Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques.

Communiqué - 11.12.2014
Geneviève Fioraso

Neuf ministres francophones de l'Enseignement supérieur et de la Recherche représentant le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Mali, le Cameroun, le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Togo, Haïti, le Cambodge étaient présents à cette réunion préparatoire de haut-niveau organisée en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement durable, le secrétariat d'Etat à la Francophonie, l'Agence universitaire de la Francophonie et la commission nationale française de l'UNESCO. Au total, 22 pays de la francophonie issus de 4 continents étaient représentés, témoignant d'une volonté politique et d'une mobilisation des Etats membres de la Francophonie sur ce projet de construction d'une université numérique francophone.

Comme l'a souligné Geneviève Fioraso : "cette première réunion témoigne de la volonté commune des ministres francophones de l'enseignement supérieur de promouvoir une francophonie solidaire, ambitieuse, offensive, espace de partage, de solidarité mais aussi d'innovation et de créativité, s'appuyant sur le numérique pour relever les défis de la formation, de la compétitivité et de la croissance. Fort de l'expérience réussie de France Université Numérique, il était important aujourd'hui d'ouvrir cette expérience à la Francophonie et de travailler avec l'ensemble des Etats membres de la Francophonie à la construction d'une université francophone numérique."

L'ensemble des pays francophones représentent 16% du P.I.B. mondial et connaissent un taux de croissance de 7%, avec une forte proportion de jeunes (65 % de jeunes de moins de 25 ans dans certains pays). La langue française est aujourd'hui la quatrième la plus parlée dans le monde, avec un nombre de locuteurs estimé à 230 millions de personnes en 2014, soit 4% de la population mondiale. Ils pourraient être 770 millions en 2050.

Lors de cette réunion de haut niveau, l'ensemble des intervenants ont réaffirmé l'enjeu que représente le numérique, accélérateur d'innovation, pour diffuser les savoirs et relever le défi de la formation des jeunes, de leur insertion, de la compétitivité et de la croissance dans une économie mondialisée. Tous ont rappelé l'importance de promouvoir un modèle francophone de formation et de travailler ensemble à la construction de l'université de demain, numérique. Plusieurs pistes ont été évoquées : favoriser la coproduction de MOOCs, les co-formations professionnalisantes, initiales et continues, encourager la création de nouvelles offres de formations numériques adaptées aux besoins socio-économiques et nouveaux défis environnementaux, sanitaires, sociaux, répondant aux attentes de la jeunesse...

Il a été décidé que le premier Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques se tiendrait à Paris le 5 juin 2015. Un comité d'expert a été mis en place pour préparer cet événement.

 

1ère publication : 11.12.2014 - Mise à jour : 16.04.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés