Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Environnement, planète, univers

Environnement, planète, univers

Exposition de minéraux "Trésors de la Terre"

Museum national d'Histoire naturelle - 19 décembre 2014
fluorite et quartz fumé

"Trésors de la Terre", l’exposition de minéraux organisée par le Muséum d’Histoire naturelle, à Paris, ouvre ses portes au public le 19 décembre 2014. Inaugurée par Geneviève Fioraso et Ségolène Royale, elle abrite près de 600 gemmes, météorites, cristaux géants et minéraux remarquables. A voir aussi, près du Panthéon, le musée de minéralogie de MINES ParisTech et la collection de minéraux de l’U.P.M.C.-Sorbonne Universités.

Actualité - 18.12.2014

L’exposition "Trésors de la Terre" : une immersion au cœur de la minéralogie

La collection de minéralogie du Muséum national d’Histoire naturelle figure parmi les plus importantes au monde, tant par son volume que par sa valeur scientifique et historique. Ces échantillons précieux, témoignages de l’histoire de la Terre et de l'Univers, n’étaient pas visibles par le public depuis 2004.

La Galerie de minéralogie du Muséum ouvre à nouveau ses portes, le 19 décembre 2014, avec l'exposition "Trésors de la Terre" , organisée dans l’ancienne "salle des cristaux géants" rénovée pour l’occasion.

Le public peut à nouveau admirer près de 600 spécimens parmi les plus exceptionnels des collections du Muséum : minéraux des cinq continents, météorites, gemmes brutes ou taillées, bijoux historiques, objets sculptés... autour de l’écrin central dédié aux cristaux géants.

Chiffres clés

Plus de 460 000 spécimens dans les collections de minéralogie, géologie, pétrographie et de météorite dont :

- 130 000 échantillons en minéralogie

- 334 000 roches exogènes et endogènes

- 1 500 météorites répartis en 4 000 morceaux


8 km de carottes de sédiments des fonds océaniques...

 

600 spécimens (minéraux et météorites) présentés dans l’exposition "Trésors de la Terre"

 

18 cristaux géants exposés


Trois collections exceptionnelles s’exposent à Paris

Cristaux géants, météorite martienne, diamant du XVIIe siècle, olivine de la Mer Rouge, pépite d’or dite "Or des Incas"... Dans le cadre de l’année internationale de la cristallographie, en 2014, et sous l'impulsion du ministère en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, les trois prestigieux musées de minéralogie de la Montagne Sainte-Geneviève, à Paris, se sont rapprochés. 

L’occasion pour le public de découvrir des spécimens remarquables issus des collections du Muséum national d’Histoire naturelle, de MINES ParisTech et de l’UPMC-Sorbonne.

Ces trois collections, exceptionnelles par leur diversité et leur intérêt scientifique, historique et esthétique, constituent un ensemble de minéraux unique au monde.

Les collections de minéraux du Muséum national d’Histoire naturelle

Les collections minéralogiques du Muséum ont été constituées dès 1628 au sein du Droguier du Roi  où étaient déposés les minéraux aux vertus médicinales. En 1745, sous l’impulsion de Buffon,  elles sont présentées au public dans le cadre du "Cabinet royal d’histoire naturelle" qui deviendra Muséum en 1793.Cette collection remarquable par sa diversité et ses "types", s’installe, en 1837, dans la vaste Galerie du Jardin des Plantes.

 Résultat de presque quatre siècles d’expéditions naturalistes, d’acquisitions, de donations et de découvertes, la collection compte aujourd’hui 460 000 échantillons. 600 spécimens sont présentés dans le cadre de l'exposition "Trésors de la Terre" (voir ci-dessus).


Le musée de minéralogie MINES ParisTech

Héritière des anciennes collections de l’École royale des Mines, la collection de minéralogie de MINES ParisTech constitue un précieux inventaire de la diversité géologique de notre planète.

Depuis le XVIIIe siècle, ce sont près de 100 000 minéraux, roches, météorites, pierres précieuses, qui ont afflué du monde entier (le musée conserve une collection de 700 gemmes et de 300 météorites). Aujourd’hui, 4 000 échantillons sont présentés sur 1 000 m2.

Au-delà de l’aspect esthétique, ces chefs d’œuvre de la nature restent des objets scientifiques. Support indispensable des enseignements spécialisés, ils suscitent aussi des recherches dans le domaine des sciences de la Terre, mais aussi de la physique du solide et de la science des matériaux.


La collection de minéraux de l’U.P.M.C.-Sorbonne Universités

Créée en 1809 à la Sorbonne, la collection de minéraux de l’U.P.M.C.-Sorbonne Universités était initialement destinée à l’enseignement. Elle est vite devenue une mine de trésors pour les chercheurs en minéralogie, cristallographie, physique et chimie du solide, optique cristalline, écologie ou sciences de la Terre et de l’Univers. Aujourd’hui, elle comporte 13000 échantillons.

En 2014, la collection s’installe dans des locaux prestigieux : plus de 1 000 spécimens sont exposés dans 24 vitrines panoramiques et de nombreuses vitrines murales. Objectif : montrer que le monde minéral est une source sans cesse renouvelée de formes et de matières.

Diaporama de l'exposition

 

1ère publication : 18.12.2014 - Mise à jour : 19.12.2014

Muséum national d’histoire naturelle

collection museum d'histoire naturelle

Galerie de minéralogie et de géologie du Muséum national d’Histoire naturelle
Exposition "Trésors de la Terre" à partir du 19 décembre 2014
36, rue Geoffroy-Saint-Hilaire - 75005 Paris
Ouverture tous les jours de 10 h à 17 h (sauf le mardi et le 1er mai), les week-ends et jours fériés d'avril à septembre
Téléphone : 01 40 79 56 01 ou 54 79

La Galerie de minéralogie du Muséum

MINES ParisTech

collection MINES ParisTech

Musée de minéralogie MINES ParisTech
60, boulevard Saint-Michel - 75006 Paris
Ouverture du mardi au vendredi de 13h30 à 18h
et le samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h
Téléphone : 01 40 51 91 39
Contact Musée

Le musée MINES ParisTech

U.P.M.C.-Sorbonne Universités

UPMC-Sorbonne Universités

Collection de minéraux de l’U.P.M.C.-Sorbonne Universités
4 place Jussieu - 75005 Paris
Ouverture tous les jours (sauf le mardi) de 13h à 18h
Téléphone : 01 44 27 52 88

La collection de l'UPMC-Sorbonne Universités

TARIF REDUIT

Une entrée plein tarif dans l’un des trois musées donne droit à un tarif réduit dans les deux autres.

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés