Accueil >  Innovation >  Recherche partenariale publique/privée >  Instituts Carnot

Instituts Carnot

Remise du rapport de la Commission Carnot 3.0

Donner une nouvelle impulsion à la recherche partenariale en France
Remise du rapport de la Commission Carnot 3.0© M.E.N.E.S.R./X.R.Pictures

Dans le cadre de la politique d'innovation portée par le Gouvernement et du plan transfert engagé par le secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, le ministre de l'industrie et la secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche ont mis en place une commission "Carnot 3.0".

Communiqué - 21.01.2015
Geneviève Fioraso

Recommandations de la commission Carnot

Cette commission a été chargée de faire des propositions pour "donner une nouvelle impulsion aux Instituts Carnot, pour qu'ils contribuent d'une manière décisive au redressement du pays".

Les recommandations de cette commission ont été présentées, ce mercredi 21 janvier 2015, à Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, par Jean-Luc Belingard, Président de la mission "Carnot 3.0" et président du comité Carnot et Laurent Malier, rapporteur.

Comme l'a rappelé Geneviève Fioraso, "dans un monde caractérisé par l'ouverture des échanges et des connaissances, l'accélération du rythme des évolutions industrielles et technologiques, l'évolution des processus d'innovation et "l'open innovation", il est essentiel d'encourager le passage de l'invention des laboratoires à l'innovation dans les entreprises de toutes tailles. Les Instituts Carnot sont de véritables "fers de lance" de la recherche partenariale en France et du transfert pour les entreprises et notamment les P.M.E.-P.M.I.. En novembre 2013, le Gouvernement avait d'ailleurs lancé, dans le cadre du Programme des investissements d'avenir, un nouvel appel à projet "Carnot Filière", doté de 120 millions d'euros fléchés sur le soutien au transfert à destination des P.M.E./E.T.I. des filières industrielles."

Créé en 2006, le dispositif Carnot repose sur un réseau de 34 Instituts, issus de différentes composantes de la recherche publique.

En moins de dix ans, les Instituts Carnot ont atteint le niveau de leurs homologues Fraunhöfer, dont chacun connaît l'apport pour l'industrie allemande. Aujourd'hui, les Instituts Carnot représentent : 15 % des effectifs de la recherché publique (20 000 chercheurs et techniciens et 7 500 doctorants) pour un budget consolidé de 2,2 milliards d'euros, plus de 50 % des contrats de recherche passés par des entreprises à des laboratoires publics, pour un montant de 455 millions d'euros (contre 462 M pour les Franhöfer), 7 500 contrats par an avec plus de 2 000 entreprises dont 900 P.M.E.-P.M.I. et plus de 60 sociétés essaimées par an.

Trois recommandations principales ont été retenues : 

  • donner une perspective de long-terme, sans limitation de durée, aux Instituts Carnot ;
  • la mise en place d'un "label Carnot", avec des critères de qualité : professionnalisme, réactivité, moyens consacrés à la recherche partenariale. Un exemple : garantir un délai maximum d'un mois pour la conclusion des négociations contractuelles avec les entreprises ;
  • la gouvernance de chaque Institut Carnot sera responsabilisée et décidera de l'utilisation des fonds et de la mise en œuvre de la stratégie définie.

Comme l'a souligné Geneviève Fioraso lors de la remise du rapport, "En choisissant comme première orientation d'installer le label Carnot de manière durable dans la politique de recherche en France, ma volonté est de replacer les Carnot dans la perspective plus large du développement de la recherche partenariale dans notre pays. C'est la condition de la compétitivité de notre économie par la qualité, je l'ai déjà dit. C'est aussi une source de financements pour les laboratoires, de nouveaux  débouchés pour les jeunes chercheurs et d'attractivité de notre recherche pour les jeunes générations. L'objectif de notre pays doit être d'investir dans la recherche partenariale, d'ici 10 ans, 20% de sa dépense annuelle de R&D publique et privée, à l'image de la plupart des pays de l'O.C.D.E. et des nations émergentes."

Le rapport de la Commission "Carnot 3.0" est consultable sur le site du ministère en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Par ailleurs, le cahier des charges détaillé du nouveau label "Institut Carnot", ainsi que les modalités de soutien financier par l'Agence Nationale de la Recherche, seront rendus public en juin 2015.

Diaporama de la remise du rapport de la Commission Carnot 3.0

Vidéo de la remise du rapport

1ère publication : 21.01.2015 - Mise à jour : 19.03.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés