Admission Post Bac : fin de la phase d'expression des vœux par les candidats

Étudiante avec son ordinateur© M.E.N.E.S.R./PICTURETANK

Lors de la première phase d’Admission Post Bac qui s'est achevée  le 20 mars, près de 788 000 candidats ont formulé au moins un vœu et ont, en moyenne, exprimé 6,6 vœux.

Communiqué - 25.03.2015
Najat Vallaud-Belkacem

La première phase d’Admission Post Bac (A.P.B.), l’expression des vœux par les futurs bacheliers s’est terminée le 20 mars.

Près de 788 000 candidats ont formulé au moins un vœu sous A.P.B. en vue de poursuivre leur scolarité dans l’enseignement supérieur et, en moyenne, ils ont exprimé 6,6 vœux. Les inscrits sont à 76% des élèves de terminale et pour 14% des étudiants en réorientation.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite de la poursuite de l’augmentation des inscriptions sous A.P.B. : +20,6 % en 5 ans et +3,3% par rapport à 2014.

Quelques chiffres sur la phase d’expression des vœux 2015:

  • L’attractivité des filières universitaires se confirme : +19,7% par rapport à 2013 et +6,5% par rapport à 2014;
  • Les candidats  choisissent la filière universitaire en premier vœu à 48,5% (dont 65% pour les candidats à un baccalauréat général);
  • Les sections de techniciens supérieurs (S.T.S.) sont choisies en premier vœu à 82% par les candidats à un baccalauréat professionnel;
  • Le choix d’un I.U.T. parmi les candidats à un baccalauréat technologique augmente de +2%;
  • Les 4 mentions de première année de licence les plus demandées restent stables : 17,3% en Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES), 12,1% en Droit, 10,7% en Sciences et Technologies des Activités Physiques et Sportives (STAPS) et 7,7% en Psychologie.

Les candidats doivent désormais confirmer leurs vœux au plus tard le 2 avril 2015 et pourront modifier le classement de ces vœux jusqu’au 31 mai.

1ère publication : 25.03.2015 - Mise à jour : 26.03.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés