Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Bio-ressources, écologie, agronomie

Bio-ressources, écologie, agronomie

La flotte océanographique française

Avril 2015-N° 2015‐022
Les rapports de l'I.G.A.E.N.R.

Le rapport n°2015-022 sur la "flotte océanographique française" dresse un bilan des évolutions récentes relatives à son organisation en TGIR (très grandes infrastructures de recherche) depuis 2008. Après une analyse qui montre les insuffisances de l’organisation actuelle, le rapport propose un plan d’action en quinze préconisations opérationnelles visant à mettre en place une nouvelle organisation financière et institutionnelle.

Rapport - 17.06.2015

Sommaire

Première partie
1. La TGIR "flotte océanographique française" : présentation et bilan
1.1. Présentation générale de la TGIR et de l'UMS
1.1.1. La flotte océanographique classée comme TGIR depuis 2008
1.1.2. Les acteurs
1.1.3. Les modalités de gouvernance
1.1.4. L'évaluation des projets de recherche
1.1.5. Le périmètre de la FOF
1.1.6. La place de la FOF au niveau international
1.2. Le bilan : les avancées opérationnelles sont positives
1.2.1. La structure d'évaluation est un acquis pour la TGIR
1.2.2. L'intégration effective des navires de station est lancée
1.2.3. L'approche unifiée de la programmation marque un progrès certain
1.2.4. La " programmation pluriannuelle " du hauturier reste un objectif
1.3. Mais la gouvernance de l'UMS demeure problématique
1.3.1. La TGIR est dotée d'une faible constitution
1.3.2. La pluralité des opérateurs et la diversité de leurs missions entravent l'UMS
1.3.3. Le comité d'orientation cherche ses marques
1.3.4. L'unité de service proprement dite mériterait d'être confortée
Deuxième partie
2. Des évolutions exigeantes à mettre en oeuvre
2.1. Les Finances de la FOF
2.1.1. Une difficulté à connaître précisément les dépenses et recettes de la TGIR
2.1.2. Le financement public
2.1.3. Les autres ressources de la flotte océanographique
2.1.4. Les dépenses de la flotte
2.1.5. La question des investissements
2.1.6. Les marges de manoeuvre financières
2.1.7. Des ressources nouvelles
2.1.8. Hypothèse de montage financier pour les investissements à venir
2.1.9. Scenario d'organisation économique
3. Un scenario institutionnel raisonnable
3.1. Les scenarios
3.2. Une nouvelle architecture de la TGIR FOF
3.3. La question des armateurs
Conclusion

La flotte océanographique française-avril 2015

Auteurs

Inspecteur général de l'administration du développement durable (CGEDD)

Philippe BELLEC

Inspecteurs généraux de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche

  • Maryelle GIRARDEY‐MAILLARD
  • Philippe IMBERT
  • François BONACCORSI
Publication : 17.06.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés