Budget enseignement supérieur - recherche

Budget 2016 : des moyens en hausse en faveur de l'enseignement supérieur et de la recherche

Budget 2016

Le budget 2016 prévoit 23,25 milliards d'euros pour le ministère chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, soit une hausse de 347 millions d'euros par rapport à 2015. Les dotations des établissements d'enseignement supérieur progressent, les crédits alloués à la vie étudiante augmentent de 2,4%, 1000 emplois supplémentaires sont créés et les moyens en faveur de la recherche sont préservés.

Actualité - 1.10.2015

Répondre aux exigences de demain

Le budget 2016 de l'enseignement supérieur et de la recherche traduit une volonté de répondre aux défis du présent et d'anticiper ceux de demain : les crédits augmentent, 1 000 postes sont créés et les moyens des opérateurs de recherche et de l'Agence nationale de la recherche sont préservés.

Des moyens en augmentation :

  • 13 milliards d'euros dédiés à l'enseignement supérieur (+305 millions d'euros) ;
  • 2,54 milliards d'euros dédiés à la vie étudiante (+36 millions d'euros) ;
  • 7,71 milliards d'euros dédiés à la recherche (+ 6 millions d'euros).

Un soutien fort apporté aux établissements d'enseignement supérieur

Les dotations des établissements d'enseignement supérieur progressent de 165 M€ pour accompagner la hausse du nombre d'étudiants (100 millions d'euros) et financer une nouvelle vague de 1 000 créations d'emplois (65 millions d'euros).

 1 000 créations d'emplois :

  • 348  pour accompagner le dialogue contractuel (regroupement, actions communes au niveau des sites, contrats de site).
  • 552 pour améliorer le taux d'encadrement des étudiants et participer au rééquilibrage des dotations entre les universités, les écoles d'ingénieurs et les IEP en région.
  • 80 pour soutenir des dispositifs spécifiques, nationaux ou de site.
  • 20 pour l'enseignement supérieur agricole.

Des moyens supplémentaires en faveur de la vie étudiante

Les crédits allouées à la vie étudiante, soit 2,54 Md€ en autorisations d'engagement, augmentent de 36 millions d'euros (+ 2,4 %) en 2016.

  • 667 500 étudiants bénéficieront d'une bourse sur critères sociaux en 2015-2016 ce qui porte le taux de boursiers dans l'enseignement supérieur à 35%.
  • La mise en œuvre progressive de la réforme des aides aux étudiants à partir de la rentrée 2013 a permis, depuis 2013, à 132 500 étudiants de bénéficier d'une bourse d'environ 1 000 euros annuels (échelon "zéro bis"). 
  • 30 000 boursiers de l'échelon 6 ont vu leur bourse majorée de plus de 16% avec la création de l'échelon 7 (5 600 euros annuels à la rentrée 2016).
  • 2 000 allocations annuelles supplémentaires (4 000 à 5 500 euros) concernent les étudiants en situation d'autonomie avérée.

7,71 Md€ dédiés à la recherche, soit une hausse de 6 millions d'euros

Le budget 2016 prévoit 7,71 Md€ dédiés à la recherche, soit une augmentation de 6 millions d'euros.

Les moyens de fonctionnement des opérateurs s'établissent à périmètre constant à 5,82 Md€ en 2016, soit une stabilisation par rapport à 2015. Ceci permettra de maintenir l'emploi scientifique et d'assurer le remplacement au Centre national de la recherche scientifique (C.N.R.S.) de l'ensemble des départs à la retraite de chercheurs. Plus de 2 600 nouveaux chercheurs ont été recrutés dans la sphère publique depuis 2012.

Les moyens d'intervention de l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.) restent stables par rapport à 2015 (555 millions d'euros).

Les crédits destinés à la couverture des engagements internationaux de la France progressent (+7 millions d'euros) pour tenir compte notamment de la nouvelle programmation de l'Agence spatiale européenne liée au lancement du programme Ariane 6.

Crédits extrabudgétaires : les moyens de la recherche sont complétés par les crédits du programme d'investissements d'avenir (P.I.A.), du plan Campus et des C.P.E.R..

  • 1,5 Md€ pour le plan Campus et le P.I.A.
  • Les C.P.E.R. 2015-2020 prévoient une enveloppe de près de 206 millions d'euros destinés à la recherche et à l'innovation dans les régions.

 

Publication : 1.10.2015

"Parce que sa mission est essentielle, notre ministère investit sur une valeur primordiale : l'humain. Il investit pour ses élèves et pour leurs parents, il investit pour ses personnels, et ce faisant, c'est pour l'ensemble du pays qu'il s'investit."

Najat Vallaud-Belkacem - Thierry Mandon (éditorial dossier de presse)

Chiffre clé

23,25 milliards d'euros

pour l'enseignement supérieur et de la recherche, soit +347 millions d'euros par rapport à 2015.

    P.I.A.

    Programme d'investissements d'avenir (P.I.A.)

    • L'éducation, l'enseignement supérieur et la recherche représentent la moitié des 46,5 milliards d'euros du P.I.A dans son ensemble (P.I.A. 1 et P.I.A. 2 confondus).
    • Lancement en 2016 d'un P.I.A. 3 doté d'un montant de 10 milliards d'euros, dont une partie bénéficiera à l'enseignement supérieur et à la recherche.

    Les recherches les plus fréquentes :

    © 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés