Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace

Espace

Mission Proxima en novembre 2016 pour Thomas Pesquet, astronaute français de l'ESA

Présentation mission Proxima© M.E.N.E.S.R./ X.R. Pictures

L’astronaute français de l’ESA Thomas Pesquet, qui décollera en novembre 2016 vers la station spatiale internationale (ISS), a dévoilé jeudi 12 novembre le nom de sa mission ainsi que son logo, en présence de Thierry Mandon, secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Johann-Dietrich Wörner, Directeur général de l'ESA, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES.

Communiqué - 12.11.2015
Thierry Mandon

La mission à laquelle participera Thomas Pesquet se nommera Proxima. Ce nom, proposé par Samuel, un jeune Toulousain de 13 ans, a été choisi parmi les 1300 réponses au concours lancé par l’ESA pour trouver un nom à la mission. "Proxima est l'étoile la plus proche de notre Soleil et en toute logique la première destination pour un voyage au-delà de notre système solaire" explique Samuel.

Proxima fait également référence à la proximité et évoque l'idée que le spatial, les vols habités, et les expériences que mènent les astronautes à bord de la station spatiale internationale ont des retombées directes pour les êtres humains sur Terre.

Enfin, Proxima s’inscrit dans la tradition des noms de mission des astronautes français (Altaïr, Cassiopée, Andromède, Perseus...), et on peut voir dans le "x" de Proxima une référence à Thomas Pesquet, 10e Français affecté à un vol dans l’espace.

Le logo, quant à lui reprend le thème de l'exploration, avec des traînées d'étoiles évoquant l’espace et l'exploration au-delà de l'orbite terrestre. Deux planètes stylisées représentent notre Terre et la Lune ou la Lune et Mars. Le "x" de Proxima, centré au milieu du logo fait référence à l'étoile Proxima Centauri, mais également à l'inconnu et au numéro 10 de Thomas.

Les trois lignes verticales forment le contour de la station spatiale internationale et représentent les couleurs de la Terre, de la Lune et de Mars, tout en faisant référence au drapeau français.

Thomas Pesquet se dit "vraiment heureux du nom de la mission et du logo, ils rendent hommage aux astronautes français tout en reconnaissant l'héritage des vols habités précédents et en ouvrant des perspectives pour l’avenir".

Lors de cette présentation, Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a remis symboliquement à Thomas Pesquet le drapeau de la République française, qui sera également de la mission Proxima.

Thomas Pesquet est né en 1978 à Rouen. Après des études d’ingénierie aéronautique et spatiale, à l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace de Toulouse, Thomas Pesquet a travaillé de 2002 à 2004 au CNES, à Toulouse, avant d’exercer le métier de pilote de ligne. En mai 2009, au terme d’une sélection qui aura duré près d’un an et réuni plus de 8 413 candidats, Thomas Pesquet intègre le corps des astronautes européens de l’ESA, avec cing autres nouveaux astronautes.

Le 17 mars 2014, Thomas Pesquet a été affecté à une mission de longue durée à bord de l’ISS pour réaliser un important programme scientifique et technique. Il partira en 2016, avec un retour sur Terre prévu en mai 2017.

Diaporama de la conférence de presse

Vidéo de la conférence de presse

1ère publication : 12.11.2015 - Mise à jour : 25.11.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés