Enseignement supérieur

Message de Najat Vallaud-Belkacem aux étudiants, aux enseignants et aux personnels de la communauté universitaire

Najat Vallaud-Belkacem

Suite aux attentats du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a adressé un message à l'ensemble de la communauté universitaire.

Communiqué - 15.11.2015
Najat Vallaud-Belkacem

Madame, Monsieur,

Les attentats d’une violence inouïe qui ont frappé Paris et Saint Denis vendredi dernier, ont visé des lieux hautement représentatifs de ce que nous sommes, et de ce qui nous unit.

Des lieux de culture, d’art, et de vivre-ensemble. Des lieux d’émotions et d’échanges, où la jeunesse est heureuse de se retrouver.
Ma pensée et mon soutien vont aux nombreuses victimes, à leurs familles et à leurs proches, aux blessés et à tous ceux qui ont été atteints.

Parmi les victimes, nombreux sont les étudiants et les enseignants. Nombreux, parce que la culture, l’art et l’échange sont au cœur de leur existence quotidienne. Parce que les terrasses de ces cafés, de ces bars, de ces restaurants, sont depuis longtemps des lieux de débats et de discussion, des lieux où il fait bon vivre, où il est bon de réfléchir ensemble, et où il est inhumain d’avoir à périr sous les balles de la terreur.

Aujourd’hui, nous sommes touchés, bouleversés, blessés. Ne nous laissons pas atteindre dans cet humanisme qui nous unit, et qui a forgé nos valeurs.

Si la douleur et la tristesse nous envahissent, ces émotions doivent s’accompagner d’une dignité et d’une exigence qui sont celles de la pensée, de la connaissance et de la démocratie.

Frappés au cœur, nous ne sommes pas pour autant aveuglés.

Je sais que vous saurez, dans ces jours de deuil, faire que tous nos établissements de l’enseignement supérieur demeurent fidèles à nos valeurs. Ils seront des lieux d’échanges, de réflexion et de dialogue, ce qu’ils ont toujours été, et ce qu’ils continueront à être, au cœur de la violence et de la brutalité qui nous assaillent aujourd’hui. Des lieux de démocratie.

Dans tous nos établissements d’enseignement supérieur, comme dans le pays tout entier, le temps est aujourd’hui au recueillement.
Soyez assurés que l’ensemble des équipes du ministère, des académies, de vos établissements et des CROUS seront à vos côtés dans les prochains jours. Des cellules d’aide psychologique sont déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur en Ile de France, et partout sur le territoire à la demande des chefs d’établissements.

Le deuil national décrété pendant trois jours par le Président de la République est un moment essentiel pour nous rassembler autour de la mémoire des disparus. Une minute de silence sera respectée dans l’ensemble des services publics lundi 16 novembre à 12h.
Les mesures de protection décidées par le Gouvernement dans le cadre de l’état d’urgence représentent une nécessaire contrainte dans le fonctionnement de nos établissements face à laquelle je sais pouvoir compter sur la compréhension de chacun.

La meilleure réponse ne sera jamais dictée par la peur et la haine, mais par les valeurs qui sont les nôtres et auxquelles nous saurons être fidèles.

Dans ces épreuves terribles, soyez encore assurés de mon soutien et de ma gratitude pour votre mobilisation.

 

Najat Vallaud-Belkacem
Ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Publication : 15.11.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés