Financement de la R&D industrielle en région Guyane

Le FEDER et la R&D industrielle en Guyane

SEAS 2© IRD Guyane

Depuis son instauration, le FEDER participe à l'essor économique de la Guyane en finançant des projets de recherche et dévelopement dans divers domaines scientifques. Les projets financés dans le cadre du PO-FEDER 2007 - 2014 s'ancrent essentiellement dans différents domaines de la biologie. D'autres projets cependant s'articulent autour de la télétechnologie.

Article - 2.12.2015

Lors de la révision à mi-parcours, les anciennes mesures ont été regroupées et fusionnées afin d'assurer plus de lisibilité et de cohérence.

Ainsi, le nouvel axe A dédié à l'innovation et à la compétitivité compte désormais 8 mesures, bien finalisées, contre 17 mesures avant révision.

L'axe A poursuit un double objectif :

  • la compétitivité des entreprises grâce notamment à l'innovation au sens large et à la recherche ;
  • le développement durable comme valeur ajoutée du développement économique de la Guyane.

Les projets de recherche et développement financés par le FEDER en 2014

Laboratoire ouvert de Biologie moléculaire - Biodiversité de Guyane (LaBioDiv)

Il s'agit d'un projet de création d'une plateforme de biologie moléculaire porté par l'Equipe Biodiversité terrestre du C.N.R.S. Guyane qui développe des thématiques de recherche principalement basées sur l'analyse de données génétiques.

La création de ce laboratoire améliorera la compétitivité de la Guyane en permettant l'analyse rapide des données de biologie moléculaire au service de la biodiversité. Les travaux de rénovation du bâtiment qui abrite déjà 3 offres d'équipements technologiques de recherche, sont prévus pour le premier trimestre 2015.

Aquil@Guyane

Etude des conditions favorables de développement des plantes du genre Aquilaria en Guyane, en se servant des dispositifs expérimentaux à Cacao et à Régina : plantations monospécifiques avec couverture végétale de protection du sol (Desmodium) ou en mélange avec d'autres espèces, dont des espèces aromatiques, à partir de graines provenant du Cambodge et en s'inspirant des connaissances acquises sur ces arbres dans ce pays.

L'objectif final est la mise en place d'une filière de production des feuilles d'Aquilaria dont les propriétés pharmacologiques ont été démontrées. En effet, cette plante est déjà utilisée en Asie du Sud-Est sous formes d'huiles essentielles ou d'infusions. Il s'agirait donc d'une véritable opportunité de développement d'une nouvelle filière économique en Guyane.

Equipement d'un laboratoire contrôle qualité

Le projet est porté par la Région pour le compte de la Pépinière d'entreprises. L'objectif est d'équiper un laboratoire hébergé au sein de la pépinière d'entreprises. Ce laboratoire s'inscrit dans le cadre d'un pôle qualité organisé autour d'une base de données et devrait permettre de faciliter l'accès aux ressources du territoire en proposant une meilleure visibilité. Il permet également d'apposer un label qualité sur les matières premières produites en Guyane en mettant en place différents tests.

Etude technico économique sur l'articulation complémentaire de deux activités de laboratoires

Financé par les fonds FEDER à hauteur de 80 000 euros, ce projet est une étude préalable à la mise en place du laboratoire de contrôle qualité cité plus haut. Ce laboratoire qui pourrait travailler en collaboration avec un autre laboratoire de G.D.I. permettrait à la Guyane de disposer d'un outil supplémentaire pour l'amélioration de la qualité des productions. A terme, l'objectif est donc d'accroitre la compétitivité des entreprises.

Publication : 2.12.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés