Formation continue tout au long de la vie

Appel à manifestation d'intérêt pour le développement de la formation continue dans les établissements d'enseignement supérieur

Expérimentation Pilotes FC - Novembre 2015
Étudiants en cours© Prisme/Pierre Jayet

Suite au rapport Germinet sur le développement de la formation continue dans les universités, remis au secrétaire d'Etat Thierry Mandon vendredi dernier 6 novembre, un appel à manifestations d'intérêt pour le développement de la formation continue dans les établissements d'enseignement supérieur est lancé depuis le 12 octobre 2015. Les établissements retenus recevront une dotation en masse salariale de 2 à 3 postes de manière à impulser la démarche. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 7 décembre 2015.

Appel - 25.11.2015

Objet de l'appel à candidature

Suite aux recommandations de la STRANES et au rapport de F. Germinet sur la formation continue dans le supérieur, le M.E.N.E.S.R. lance une expérimentation auprès d'établissements volontaires pour mettre en place un nouveau modèle de déploiement de formations à destination des adultes.

L'objet de cet appel à candidature est de former un groupe pilote d'établissements qui s'engagent dans la mise en oeuvre des recommandations du rapport sur la formation continue, dans le but de tester et préparer les conditions d'un changement d'échelle dans la part de marché que représente l'enseignement supérieur.

Éligibilité

Sont éligibles en priorité les établissements publics de formation et de recherche relevant du M.E.N.E.S.R. Des partenariats avec des établissements relevant d'autres ministères ou privés peuvent être valorisés, ainsi que toute dynamique portée par la COMUE ou le regroupement choisi par l'établissement candidat.

Objectifs attendus

  • Les établissements sélectionnés s'engagent à travailler de manière intensive au sein de ce groupe avec un double accompagnement : ministériel (DGESIP) et I.G.A.E.N.R. Ces échanges visent à élaborer un vademecum des bonnes pratiques pour un développement durable de la formation continue, notamment en vue d'une bonne prise en compte des coûts complets. Ce vademecum sera destiné à accompagner les établissements souhaitant dans un second temps s'engager dans la mise en œuvre d'un nouveau modèle de déploiement de la formation continue.
  • Sont attendus pour la fin 2016, l'élaboration et le déploiement, au sein du groupe pilote, d'une nouvelle offre active de formation continue avec de nouveaux partenariats.
  • Le ministère s'engage aux côtés de ces établissements pilotes sur l'identification des priorités en matière de formation, notamment en favorisant les échanges avec les branches professionnelles et avec les structures ministérielles chargées de l'industrie. Les établissements retenus recevront une dotation en masse salariale de 2 à 3 postes de manière à impulser la démarche.

Le dépôt des candidatures est fixé au 7 décembre 2015, auditions des équipes politiques porteuses mi-décembre, pour une sélection fin décembre 2015 et le lancement des travaux du groupe pilote en janvier 2016.

Constitution du dossier

  • Un dossier de 5 pages maximum est attendu, explicitant d'une part les actifs de l'établissement en matière de formation continue et de relations entreprises, d'autre part la capacité de celui-ci à proposer un modèle pédagogique et économique à même d'opérer un changement d'échelle pérenne d'activité.
  • Le panel d'établissements, universités et écoles, s'efforcera de regrouper tant des institutions déjà fortement présentes sur le domaine de la formation continue mais avec un modèle à renouveler, que des institutions plus novices en la matière mais apportant la preuve d'une forte volonté politique, d'une réflexion avancée sur les modèles économiques des formations, ou encore de liens importants avec le monde socio-économique.
  • L'organisation interne des activités de formation continue d'une part, la capacité à se positionner sur des activités concurrentielles de formation et la mobilisation du corps enseignant et de l'expertise des centres de recherche de l'institution d'autre part feront partie des critères d'évaluation de la candidature.
  • La présence de dispositifs pédagogiques numériques mobilisables au profit de l'expérimentation sera également appréciée, ainsi que l'intégration du projet dans un programme plus vaste de formation tout au long de la vie et d'évolution de notre société, autour d'un service public réaffirmé.
  • Une brève auto-évaluation de la part des établissements de leurs dispositifs actuels, de leurs limites et marges de progrès, ce au regard des éléments du rapport de F. Germinet, est attendue.
  • L'institution candidate décrit les principaux secteurs professionnels où elle propose de déployer son nouveau modèle d'offre.
  • Le dossier de présentation apportera des éléments concrets permettant de rendre objectif le positionnement de l'établissement sur ces différents critères.
  • Il objectivera la fonction des personnels à recruter dans le cadre de la dotation exceptionnelle de 2 à 3 postes. Il indiquera également les moyens mis en oeuvre par l'établissement et la manière dont celui-ci entend mobiliser son plafond d'emploi pour accompagner durablement le déploiement de ce programme pilote.
  • La réponse à cet appel à manifestation d'intérêt est signée par le représentant légal de l'institution candidate.

Les réponses sont à envoyer par e-mail, au plus tard le 7 décembre, à la DGESIP, à Anne Aubert, cheffe de projet pour la FTLV (anne.aubert@enseignementsup.gouv.fr) et Christine Bruniaux, cheffe du département du lien formation-emploi (christine.bruniaux@enseignementsup.gouv.fr ).


1ère publication : 25.11.2015 - Mise à jour : 27.09.2016

A savoir

Le bilan effectué 9 mois après le lancement de cet appel à manifestation est consultable sur le site sup-numeriqque.gouv.fr, à travers 13 questions posées aux établissements lauréats.

Consulter le bilan

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés