Recherche

Mission relative à l'intégrité scientifique confiée au professeur Pierre Corvol

Pierre Corvol© D.R.

Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a décidé de confier au Professeur Pierre Corvol, professeur émérite et administrateur honoraire du Collège de France, une mission de concertation et de propositions relatives à l'intégrité scientifique.

Communiqué - 25.01.2016
Thierry Mandon

L'activité de recherche contribue au développement des connaissances. Celles-ci, pour être qualifiées de scientifiques, doivent satisfaire une méthodologie particulière. Les chercheurs doivent faire preuve d'un respect scrupuleux des fondements épistémologiques de leurs disciplines scientifiques et leur intégrité scientifique est indispensable, non seulement pour que leurs travaux soient valides, mais aussi pour que la société leur accorde sa confiance.

Conscients de ces enjeux, les établissements d'enseignement supérieur et de recherche français ont élaboré depuis de nombreuses années des procédures de prévention et de traitement de la fraude caractérisée, de la falsification, du plagiat ou du conflit d'intérêt sous des formes et à des degrés variables. L'engagement d'une recherche intègre et responsable a été pris, avec l'édiction de guides de bonnes pratiques en recherche,  la mise en place de comités d'éthique ou de délégations à l'intégrité scientifique et la signature, en janvier 2015,  de la charte de déontologie des métiers de la recherche. Au niveau européen, le Conseil de compétitivité réunissant les ministres européens chargés de la recherche a émis, le 1er décembre 2015, des recommandations allant dans le même sens.

La  mission confiée au professeur Pierre Corvol, doit permettre d'élaborer un bilan des actions mises en œuvre à l'étranger et en France afin de dégager des recommandations opérationnelles concernant l'organisation de l'activité de recherche, afin de faciliter la mise en œuvre des bonnes pratiques d'intégrité scientifique. Une attention particulière sera accordée à la problématique du stockage et de la qualité des données, indispensables pour la vérification des résultats scientifiques, ainsi qu'à son intégration dans les modules de formation. 

L'objectif de cette mission est de renforcer l'intégrité scientifique en France, socle du pacte entre les chercheurs et la société, en fournissant un cadre précis pour protéger le public et la communauté scientifique d'activités frauduleuses ou n'obéissant pas aux standards de qualité de la recherche moderne.

Publication : 25.01.2016

Contact presse

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés