Plan Bibliothèques ouvertes : améliorer l'accueil des étudiants en bibliothèques universitaires

Bibliothèque universitaire© L.Attias/Paris-Descartes

Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon lancent un plan "Bibliothèques ouvertes". Objectif : mieux prendre en compte les rythmes de vie et d'études des étudiants en élargissant les horaires d’ouverture des bibliothèques universitaires (B.U.) et en améliorant la qualité des services, pour améliorer la réussite des étudiants.

Communiqué - 1.02.2016
Najat Vallaud-Belkacem - Thierry Mandon

Aujourd’hui les B.U. françaises ouvrent en moyenne 61h par semaine contre 65h en Europe et 69h en Allemagne. Cela est insuffisant et d'autant plus problématique que le nombre de places assises en B.U. (130 000 sur l’ensemble du territoire) augmente moins vite que le nombre d’étudiants (+1,7% de places entre 2011 et 2014 pour +4,5% d’étudiants). L’effort principal porte donc sur l’extension des horaires d’ouverture des B.U. sur des plages horaires très demandées, à savoir en soirée, le week-end et pendant les principales périodes de révision d’examens (vacances de Noël et de printemps).

Le plan "Bibliothèques ouvertes" fixe ainsi des objectifs précis :

  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université jusqu’à 22h du lundi au vendredi ;
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université le samedi après-midi ;
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans 40 grandes villes le dimanche après-midi ;
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université pendant les périodes de révisions.

L’extension des horaires d’ouverture s’accompagnera de services novateurs destinés à répondre aux besoins des étudiants :

Afin d’éviter les files d’attente, les B.U. devront se doter de dispositifs de comptage des places disponibles et d’évaluation du temps d’attente, qui permettront de renseigner les étudiants en ligne ou via une application web ou smartphone ;

  • Afin de donner plus de visibilité à la qualité du service offert par les B.U., celles-ci doivent s’engager dans les démarches de certifications-qualités, reposant sur des évaluations externes ;
  • Afin d’attester l’ouverture d’une B.U. pendant 65h hebdomadaires, un label "NoctamBU+" sera créé qui rehaussera les objectifs et le périmètre de l’ancien label "NoctamBU" créé en 2010 ;
  • Afin d’offrir plus d’espaces de travail aux étudiants, les BU devront développer les ouvertures partielles de certains espaces ;
  • Afin d’améliorer les conditions de travail des étudiants en dehors de l’université et de multiplier les possibilités de bénéficier de places en bibliothèques, les B.U. devront développer leur coopération avec les bibliothèques municipales, particulièrement dans des villes ne disposant pas d’université.

Pour atteindre l’ensemble de ces objectifs et mettre en œuvre les mesures dès la rentrée 2016, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon vont lancer un appel à projets de 12,7 millions d'euros sur 2016-2019, auprès des regroupements d’établissements et des établissements.

L'appel à projets sera lancé fin février, la sélection des projets aura lieu en mai pour une mise en oeuvre du plan "Bibliothèques ouvertes" à la rentrée universitaire 2016.

Vidéos 

Discours de Najat Vallaud-Belkacem

Discours de Thierry Mandon

1ère publication : 1.02.2016 - Mise à jour : 22.03.2016

Calendrier de l'appel à projets

  • 24 mars : diffusion de l'appel à projets
  • 20 mai : date limite de retour des dossiers de candidature
  • 13 juin : réunion du jury

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés