Infrastructures de recherche : Sciences de la matière et ingénierie

Institut Max von Laue - Paul Langevin-I.L.L.

ILL2© copyright_ILL_R.Cubitt

L'Institut Laue-Langevin (ILL) est un centre de recherche international qui met son instrumentation (sa source de neutrons de 58 MW et 38 instruments scientifiques de très haute technologie) et ses experts à la disposition des chercheurs du monde entier.

Article - 15.03.2016

Présentation

L'ILL est une infrastructure européenne, avec 3 pays Associés et 11 Membres Scientifiques, exploitant une source de neutrons à haut flux (58 MW). Ce réacteur alimente 38 instruments parmi les plus performants au monde dédiés à l'étude de la structure et de la dynamique de la matière.

L'ILL met ses installations et son personnel à la disposition des scientifiques du monde entier (en moyenne, 1500 utilisateurs sont accueillis pour effectuer 800 expériences par an). Les recherches couvrent un large domaine scientifique : biologie, chimie, matière molle, physique fondamentale et nucléaire, science des matériaux.

 L'ILL reste aujourd'hui la source neutronique de référence au niveau mondial.

Pour conserver cette place, l'ILL a démarré en 2001 un programme de modernisation, «Millennium», dont les 2 premières phases ont engendré un gain d'un facteur 24 sur le taux de détection.

Une 3ème phase de modernisation («Endurance» 2016-2026) débute, prévoyant 12 projets instrumentaux, la rénovation de 3 guides de neutron et l'amélioration du traitement des données et de l'environnement échantillons. La phase 1 (2016-2018) a été approuvée par le Comité de Direction en décembre 2015.

L'ILL reste inégalé devant le plus récent réacteur européen de recherche (FRM-II en Allemagne), les nouvelles sources à spallation américaine et japonaise (SNS et J-PARC) et la source britannique ISIS. L'ESS en Suède sera la source de spallation la plus puissante au monde et produira les premiers neutrons à l'horizon 2022-2025.

Mots clés

Neutrons, diffusion, diffraction, spectroscopie, physique fondamentale et nucléaire

Jouvences

1979-1987 : Second souffle (renouvellement infrastructures et instrumentation)

1991-1995 : Reconstruction complète à l'identique du cœur du réacteur

2002-2007 : Refit (mise en conformité de certaines infrastructures requise par l'ASN)

2001-2016 : Millennium (plan de renouvellement instrumental)

2012-2016 : Evaluations Complémentaires de Sûreté et renouvellement des éléments clés du réacteur

2016-2026 : Endurance (plan de renouvellement instrumental)

Données

Estimation du flux de données 

Environ 100 To/an et probablement de l'ordre de 200 To/an à partir de 2016.

Stockage 

Le stockage est assuré par l'ILL.

Accessibilité

L'ILL a une politique de l'accès aux données qui est la pionnière dans le domaine (programmes européens PaNdata).

Coûts

Coût de construction

248 millions de francs (1971)

          Coût des phases:

Refit = 29,7 millions d'euros (2007)

Eléments clés du réacteur = 27 millions d'euros (2016)

Millennium (phases 1+2) = 77 millions d'euros (2016)

Endurance (phases 1+2) = 62 millions d'euros

Coût de fonctionnement 

2016 : 94 millions d'euros (dont 24, 21 M€ pour la France).

Plus pour la France : 8 millions d'euros de T.V.A. et 2,3 millions d'euros de taxe nucléaire (CEA)

Coût R.H. :

490 E.T.P.

1ère publication : 15.03.2016 - Mise à jour : 5.04.2016
ILL_logo
  • Type de l'infrastructure :  T.G.I.R.
  • Statut juridique  :
    Société civile de droit français
  • Localisation : Grenoble
  • Partenaires : CEA, CNRS
  • Représentants en France:

Patricia Roussel-Chomaz (CEA)

Amina Taleb-Ibrahimi (CNRS)

Dates Clé

  • Création  1969
  • Exploitation 1971

Site internet de l'I.L.L

Contact France

 

Dimension Internationale

ILL, ESFRI Landmark

Convention Intergouvernementale

Directeur: William George Stirling

Partenaires: DE, FR,UK à parts égales

Contact

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés