Accueil >  Innovation >  Recherche partenariale publique/privée

Recherche partenariale publique/privée

Industrie du futur : point d'étape sur l'avancement du projet

Montage d'un échantillon sur cellule de spectroscopie d'impédance© CNRS/Laurence Medard

L'Alliance pour l'Industrie du futur, présidée par Philippe Darmayan, a présenté mardi 9 février 2016 sa feuille de route technologique.

Communiqué - 9.02.2016
Thierry Mandon

Partenariat avec l'Enseignement supérieur et la Recherche

A cette occasion, Emmanuel Macron et Thierry Mandon ont rappelé l'enjeu essentiel d'une étroite collaboration entre les centres de recherche et les entreprises sur les principales technologies de l'industrie du futur, essentielles pour réussir la modernisation des outils industriels des entreprises. Sur demande des ministres, quatre technologies prioritaires feront l'objet de travaux lors du premier semestre : la fabrication additive, la cybersécurité, la digitalisation de la chaîne de valeur (ou "continuité numérique") et l'efficacité énergétique.

Les ministres ont demandé aux Instituts Carnot, et en particuliers à ceux qui sont membres de l'Alliance (CETIM, C.E.A. Tech, MINES, Télécom), de renforcer leur action de transfert de technologies de manufacturing avancé vers les P.M.E. et les E.T.I..

Les ministres ont en particulier annoncé la signature d'un accord franco-allemand entre l'Institut Mines Télécom et la Technische Universität München pour mettre en œuvre une Académie franco-allemande pour l'Industrie du Futur. Donnant suite aux conclusions de la conférence numérique franco-allemande du 27 octobre, cette Académie visera à favoriser, de part et d'autre du Rhin, le développement des usages du numérique les plus innovants dans l'industrie et ses filières.

Emmanuel Macron et Thierry Mandon ont également souligné la nécessité d'accompagner la transformation des sites de production en formant les salariés aux nouvelles technologies. Ils ont annoncé, en lien avec le C.G.I., la sélection du projet "Osez l'industrie" qui vise à créer un portail Internet pour informer les élèves et leurs familles sur les métiers, les formations et les besoins de recrutement de l'industrie du futur, en lien avec les entreprises.

Elargissement de l'Alliance

Emmanuel Macron a accueilli l'adhésion de nouveaux membres de l'Alliance pour l'Industrie du futur, parmi lesquelles l'Union pour l'industrie chimique, la Fédération de la plasturgie et la Plateforme automobile. Ils ont évoqué avec eux l'ensemble des outils mis à la disposition des entreprises pour les accompagner tout au long de leur modernisation.

Labellisation des vitrines Industrie du futur

L'Alliance pour l'Industrie du futur a pour sa part annoncé la labélisation de trois vitrines, ayant valeur d'exemplarité et visant à valoriser les meilleures pratiques. Il s'agit de Bosch à Rodez (investissements en termes d'efficacité énergétique), d'Air Liquide (digitalisation des centres de production) et de la S.N.C.F. (maintenance industrielle des matériels roulants).

Accompagnement des entreprises

La réunion du comité de pilotage de l'Alliance pour l'Industrie du futur a été également l'occasion de faire un bilan de l'accompagnement des entreprises dans leur modernisation. Ainsi, depuis mai 2015, plus de 1 200 P.M.E. et E.T.I. se sont engagées dans la démarche pour bénéficier du diagnostic personnalisé proposé par les conseils régionaux sur un objectif de 2 000 à fin 2016.

Emmanuel Macron a confirmé, en lien avec Bpifrance, le redéploiement de 100 millions d'euros du programme d'Investissements d'avenir permettant une augmentation de 1 milliard d'euros du volume de prêts de soutien aux entreprises attribués dans le cadre du programme "Industrie du futur". Ces prêts sans garantie viendront compléter les financements de partenaires bancaires et seront cumulables avec les autres dispositifs de prêts sans garantie de Bpifrance.

Promotion de l'Industrie du futur

Emmanuel Macron a déclaré : "L'Industrie du futur permet de stimuler les P.M.E. et les E.T.I. pour moderniser leur appareil productif et monter en gamme. Il faut donner une forte visibilité à ce mouvement et je souhaite donc que les professionnels organisent un grand salon de l'Industrie du futur qui pourrait se tenir à Paris fin 2016." Il a également annoncé sa participation à la foire de Hanovre qui se tiendra fin mars.

Philippe Darmayan, Président de l'association Alliance Industrie du futur, a déclaré à cette occasion : "Près de sept mois après son lancement officiel, l'Alliance Industrie du futur est fière des résultats acquis et de la dynamique nationale engendrée par son action. Les projets vitrines sont l'illustration de la capacité de l'industrie en France à se projeter dans la transformation industrielle, en construisant des solutions technologiques plus agiles et encore plus respectueuses de l'Homme et de l'environnement. Le label "Industrie du futur" attribué aujourd'hui à Air Liquide, Bosch et S.N.C.F. couronne l'excellence et l'avance technologique de ces entreprises, et sera, je l'espère, source d'inspiration pour les 1200 P.M.E. d'ores et déjà engagées dans la modernisation du tissus industriel."

1ère publication : 9.02.2016 - Mise à jour : 10.02.2016

Contacts presse

Cabinet d'Emmanuel Macron  

01 53 18 45 13

Cabinet de Thierry Mandon

01 55 55 84 24

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés