Infrastructures de recherche : Sciences de la matière et ingénierie

Source Européenne de rayonnement synchrotron / European Synchrotron Radiation Facility-ESRF

ESRF2© ESRF/P. Ginter

L'ESRF, leader mondial dans la science des synchrotrons soutenu par 21 pays, fait circuler des électrons relativistes produisant des rayons X extrêmement brillants utilisés par les chercheurs du monde académique et industriel afin d'étudier la structure interne des matériaux et de la matière vivante.

Article - 15.03.2016

Présentation

L'ESRF est la source européenne de rayonnement synchrotron produisant des rayons X à haute énergie (très durs de 10 à 300 keV) qui sont distribués sur 43 stations d'expériences (lignes de lumière) mises à la disposition de la communauté scientifique et qui bénéficient d'une instrumentation de pointe.

L'ESRF a aussi pour mission d'utiliser son expertise scientifique afin de développer de nouvelles méthodes et technologies. Les domaines d'application de ces expériences, sont extrêmement vastes : les sciences du vivant, la biologie et les applications médicales, les sciences de la matière molle, la chimie et la physique des matériaux, les sciences de l'environnement et le patrimoine culturel.

 L'ESRF est le leader incontesté des centres de rayonnement synchrotron au niveau européen et même mondial.

Le projet d'extension le « ESRF Upgrade Programme » voit sa première phase (2009-2015) se terminer avec l'amélioration des performances de l'accélérateur et du faisceau d'électrons ainsi que la création de 8 lignes de lumière de nouvelle génération soit 19 stations expérimentales.

La phase 2, ESRF-EBS (2015-2022), consiste à modifier intégralement l'anneau de stockage permettant une augmentation de la brillance d'un facteur 100.

Des programmes similaires au projet ESRF-EBS sont aussi dans un état d'étude avancé aux États-Unis, au Japon et en Chine.

Mots clés

Rayonnement Synchrotron, Rayons-X, Diffraction, Diffusion, Imagerie, spectroscopie, cohérence, matière condensée, sciences du vivant

Jouvences 

2009-2015 Upgrade  Phase I

2015-2022 ESRF-Extremely Brilliant Source, ESRF-EBS

Données

Estimation des flux de données 

2Po/an

Stockage

Stockage à  l'ESRF

Appartenance à des réseaux 

projets FP7 et H2020 pour améliorer les aspects liés à la propriété, le stockage, l'archivage, le traitement et l'accès.

Coûts

Coût de construction 

2 598 Millions de francs (1987) + ESRF II UP Phase 1= 168 Millions d'euros ; ESRF-EBS =149.1 Millions d'euros

Coût de fonctionnement 

100 Millions d'euros dont 27.5 Millions d'euros de contribution française

Personnels 

597.5 E.T.P.

1ère publication : 15.03.2016 - Mise à jour : 5.04.2016
ESRF Logo

Type de l'infrastructure : TGIR

Statut juridique : Société civile de droit français

Localisation : Grenoble

Partenaires : en France : CNRS, CEA

Représentant en France : Patricia Roussel Chomaz (CEA) et  Amina Taleb-Ibrahimi (CNRS)

Dates Clés

Création : 1988

Exploitation : 1994

Site Internet

Contact

Dimension internationale

ESRF-Extremely Brilliant Source, ESFRI Landmark

Coordinateur de l'infrastructure : Francesco Sette, Directeur Général

Pays partenaires (%) : FR (27.5), DE (24), IT (13.2), UK (10.5), SE (4), CH (4), RU( 6), Benesync BE, NL (5.8), Nordsync DK, FI, NO, SE (5 ) et 8 Associés : IL (1.5), PL (1), PT (1), AT (1.3), CentralSync HU, CZ, SK (1.05), ZA (0.3)

Contact

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés