Bulletin officiel n° 42 du 14 novembre 2013

Edité par le M.E.N.E.S.R., le bulletin officiel de l'Enseignement supérieur et de la Recherche porte sur l'actualité des textes réglementaires : décrets, circulaires, arrêtés, notes de service, avis de vacances de postes, etc. Il édite également des numéros spéciaux et hors série.

Nomination

Institut universitaire de France (IUF) – rentrée 2014

NOR : ESRS1326597C
circulaire n° 2013-0018 du 21-10-2013
ESR - DGESIP - DGRI - SCST


Texte adressé aux recteurs et rectrices d'académie, chanceliers des universités ; aux présidents et présidentes d'universités ; aux directeurs et directrices des instituts et écoles extérieurs aux universités ; aux présidents et présidentes et directeurs et directrices des grands établissements, des écoles normales supérieures et des écoles françaises à l’étranger

L'institut universitaire de France, créé par décret du 26 août 1991, a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l'interdisciplinarité.

Un certain nombre d'enseignants-chercheurs sont nommés chaque année en considération de la qualité de leur travail scientifique et de leur projet de recherche, justifiant de leur accorder des moyens supplémentaires pour développer leur activité de recherche.

L'Institut universitaire de France comprend des membres seniors et des membres juniors. Ils sont nommés à l'IUF pour une période de 5 ans et placés à ce titre en position de délégation. Ils continuent à exercer leur activité dans leur université d'appartenance, en bénéficiant d'un allègement de leur service d'enseignement et de crédits de recherche spécifiques.

Les nominations sont prononcées par la ministre chargée de l'enseignement supérieur, sur proposition de deux jurys distincts.

La présente circulaire a pour objet de préparer les opérations de désignation pour la rentrée universitaire 2014.

Cent dix membres  (quarante seniors et soixante-dix juniors) pourront être nommés.

Les enseignants-chercheurs nommés à l'IUF par arrêté du 7 décembre 2009 sont autorisés à solliciter leur reconduction pour une seconde période de cinq ans. 

Afin de mettre les jurys à même de répondre, à qualité scientifique égale, aux exigences de la parité, les candidatures féminines devront être encouragées.

Le rayonnement scientifique national et international, la capacité de direction scientifique, la cohérence et le caractère novateur du projet de recherche constitueront les critères majeurs de l'évaluation. Le candidat devra situer son projet dans le contexte international de la discipline.

Les demandes de reconduction seront évaluées par le jury concerné selon les mêmes critères que les dossiers présentés pour une première nomination, en apportant en outre une attention particulière aux travaux issus de leur première délégation.

Conditions de recevabilité des candidatures

Peuvent être nommés membres seniors de l'Institut universitaire de France les enseignants-chercheurs titulaires depuis au moins deux ans dans une université française ou un établissement d'enseignement supérieur dépendant du ministère chargé de l'enseignement supérieur, à condition, dans ce cas, que leur charge d'enseignement effective ne soit pas inférieure à la charge statutaire des enseignants-chercheurs des universités.

Le nombre de candidatures est limité à 3 par période de cinq ans, dont au maximum 2 candidatures consécutives.

Les services accomplis par la voie du détachement pour exercer les fonctions d'enseignant-chercheur sont assimilés aux services accomplis en qualité d'enseignant-chercheur titulaire. 

La durée d'exercice dans un établissement d'enseignement supérieur étranger en qualité d'enseignant à titre permanent pourra également être prise en compte, sous réserve que l'intéressé(e) ait été nommé(e) dans un établissement d'enseignement supérieur français et occupe effectivement son poste à la date de dépôt de son dossier à l'Institut universitaire de France.

Dispositions particulières relatives aux candidatures seniors

Dans le cas où le (la) candidat(e) aurait été antérieurement membre junior, un délai de cinq ans entre la fin de la délégation comme membre junior et la nomination en qualité de membre senior est imposé.

Le dossier de candidature senior devra être présenté par deux personnalités scientifiques, dont au moins une exerçant son activité à l'étranger. Leurs rapports devront comporter une appréciation sur les mérites scientifiques des candidats, leur rayonnement international et leur projet de recherche.

Ces personnalités ne devront pas se trouver en situation de tirer profit, directement ou indirectement, de la nomination à l'IUF de l'enseignant-chercheur qu'ils parrainent.

Les recommandations supplémentaires ne seront pas considérées.

Dispositions particulières relatives aux candidatures juniors

Les candidats juniors doivent être âgés de moins de 40 ans au 1er janvier de l'année de leur nomination à l'IUF. Une dérogation pour une durée équivalente à celle accordée au titre des congés prévus à l'article 34 de la loi 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique, l'État peut être acceptée.

Le dossier de candidature junior devra être appuyé par deux recommandations de personnalités scientifiques, dont au moins une exerçant son activité à l'étranger. Les lettres de recommandation devront comporter une appréciation sur le potentiel scientifique des candidats, leurs collaborations internationales et  les caractéristiques de leur projet de recherche (enjeux scientifiques, caractère novateur, résultats escomptés et retombées attendues).

Ces personnalités ne devront pas se trouver en situation de tirer profit, directement ou indirectement, de la nomination à l'IUF du candidat qu'elles soutiennent.

Les recommandations supplémentaires ne seront pas considérées.

Contenu du dossier à fournir par le candidat

Le dossier à déposer sous la forme d'un fichier PDF devra inclure les éléments suivants, selon le modèle disponible sur le site de l'IUF (voir ci-dessous « Modalités de dépôt des candidatures ») :

 

  1. Fiche de synthèse du dossier ;
  2. Curriculum vitae ;
  3. Liste des travaux et publications ;
  4. Résumé des 5 publications les plus significatives ;
  5. Projet de recherche pour la période 2014-2019, comprenant en particulier une description de l'état de l'art, des objectifs poursuivis et une programmation prévisionnelle ;
  6. Description des activités d'enseignement (nombre annuel d'heures en équivalent TD, matière, niveau) et des responsabilités pédagogiques et administratives exercées au cours des cinq dernières années ;
  7. Liste de 5 personnalités scientifiques françaises ou étrangères (nom, prénom, qualité, adresse, courrier électronique) susceptibles d'être consultées directement par le jury ;
  8. Pour les candidats juniors demandant à bénéficier d'une dérogation d'âge : pièce justificative (selon les cas : copie du livret de famille, attestation de congé parental, certificat de position militaire) ;
  9. Pour les candidats demandant à faire valoir des services d'enseignement effectués dans un établissement d'enseignement supérieur étranger : attestation de l'établissement.

 

Par courtoisie envers les experts étrangers constituant 40 % des jurys, une version intégrale du dossier en anglais accompagnera ou remplacera le dossier en français.

Cas des dossiers ayant fait l'objet d'un examen par le(s) précédent(s) jury(s)

Un nouveau dossier devra être fourni, dans le format défini ci-dessus. Les rapports des présentateurs ou leurs lettres de recommandation devront également être renouvelés.

Cas des demandes de reconduction

Toute demande de reconduction nécessite la production d'un dossier complet (voir la rubrique « Contenu du dossier ») conforme aux dispositions définies ci-dessus.

Le dossier comportera en outre un rapport d'activité scientifique sur la période 2009-2014, qui devra faire apparaître le degré de réalisation du projet de recherche soumis lors de la première candidature, et être accompagné d'une annexe financière rendant compte de l'utilisation des crédits attribués.

Les jurys seront particulièrement attentifs au caractère novateur du projet de recherche présenté pour la période 2014-2019 par rapport au projet de recherche développé dans le cadre de la précédente délégation.

Modalités de dépôt des candidatures

Une fiche de renseignements valant déclaration préalable de candidature devra être saisie en ligne sur le site de soumission avant le 8 décembre 2013 minuit.

 

Le dossier devra être déposé, sur le même site, avant le 12 janvier 2014 minuit. L'adresse du site de soumission et une notice d'information seront disponibles à compter de la publication de la présente circulaire, sur le site de l'IUF, à l'adresse suivante : http://iuf.amue.fr/ 

Les deux rapports de présentation ou les deux lettres de recommandation, en format PDF, devront être envoyés directement par leurs auteurs au président du jury concerné, par courrier électronique, 12 janvier 2014 minuit. L'adresse d'envoi et les consignes de nommage du courriel seront précisées dans la notice d'information consultable sur le site de l'IUF.

Il est rappelé que les candidats ne sont pas auditionnés par le jury et qu'ils n'ont pas à prendre contact avec ses membres.

Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès du secrétariat général de l'Institut universitaire de France :

Maison des Universités

103, boulevard Saint-Michel

75005 PARIS

Téléphone : 01 44 32 92 01

Courrier électronique : iuf.Campagne2014@iuf.cpu.fr

 

 

Je vous remercie d'assurer à cette circulaire la plus large diffusion.


Pour la ministre et par délégation,
La directrice générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle,
Simone Bonnafous

Abonnement

Abonnez-vous à l'alerte courriel 
pour recevoir chaque semaine le sommaire du B.O.  :

S'abonner au sommaire

Se désabonner

 

Mentor

Recherche de textes réglementaires parus au B.O. et au J.O.  du M.E.S.R. et du MEN

Mentor vous permet de consulter :

  • les références des textes parus au B.O. ou au J.O. après 1987
  • l'intégralité  des textes s'ils sont postérieurs à juillet 1989 pour le B.O. et à juillet 2003 pour le J.O.

Le moteur de recherche Mentor

Adress'RLR

Adress'RLR est le nouveau site juridique du M.E.S.R. et du MEN

Cette base de données permet l'accès :

  • au droit de la recherche et des enseignements scolaire et supérieur
  • aux textes en vigueur utiles à la direction et à la gestion des services et établissements relevant du MEN et du M.E.S.R.

Adress'RLR, la base de données juridique M.E.S.R.-MEN

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés