Edité par le M.E.S.R.I. le bulletin officiel de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation porte sur l'actualité des textes réglementaires : décrets, circulaires, arrêtés, notes de service, avis de vacances de postes, etc. Il édite également des numéros spéciaux et hors série.

Rechercher un B.O.

Diplôme de formation générale en sciences odontologiques

NOR : ESRS1106847A
arrêté du 22-3-2011 - J.O. du 13-4-2011
ESR - DGESIP A
Article 1 - Le diplôme de formation générale en sciences odontologiques sanctionne la première partie des études en vue du diplôme d'État de docteur en chirurgie dentaire ; il comprend six semestres de formation validés par l'obtention de 180 crédits européens, correspondant au niveau licence.
Les deux premiers semestres de la formation correspondent à la première année commune aux études de santé, organisée par l'arrêté du 28 octobre 2009 susvisé.
 
Article 2 - Les candidats au diplôme de formation générale en sciences odontologiques prennent une inscription au début de chaque année universitaire.
 
Article 3 - La formation est organisée dans les universités habilitées, par arrêté conjoint du ministre chargé de l'Enseignement supérieur et du ministre chargé de la Santé, à délivrer le diplôme d'État de docteur en chirurgie dentaire.
La formation mise en place en vue de ce diplôme est évaluée dans le cadre de l'évaluation périodique des établissements.
 
Article 4 - Les enseignements mis en place doivent permettre aux étudiants d'élaborer progressivement leur projet de formation et, à ceux qui le souhaitent, de se réorienter par la mise en œuvre de passerelles.
Un enseignement de langues vivantes étrangères, une formation permettant l'acquisition de l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 1, un apprentissage à la maîtrise des outils informatiques et une initiation à la recherche sont également organisés.
 
Article 5 - La formation a pour objectifs :
1. l'acquisition d'un socle de connaissances scientifiques indispensables à la maîtrise ultérieure des savoirs et des savoir-faire nécessaires à l'exercice de la profession de chirurgien dentiste. Cette base scientifique englobe la biologie, certains aspects des sciences exactes et plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales ;
2. l'acquisition de connaissances dans les domaines de la séméiologie médicale, de la pharmacologie et des disciplines odontologiques ;
3. l'apprentissage du travail en équipe et des techniques de communication, nécessaires à l'exercice professionnel.
L'accent est mis sur l'acquisition des concepts indispensables à acquérir de manière à rendre possible la formation tout au long de la vie.
L'enseignement comprend un tronc commun permettant l'acquisition de compétences et de connaissances :
1. communiquer ;
2. apprendre à établir un diagnostic ;
3. concevoir une proposition thérapeutique ;
4. comprendre une démarche de soins coordonnés ;
5. apprendre à assurer les gestes de première urgence ;
6. appréhender les objectifs de santé publique ;
7. connaître les règles juridiques, déontologiques et éthiques.
Quatre principes régissent l'acquisition de ces connaissances :
- Le rejet de l'exhaustivité : l'enjeu est d'acquérir des concepts qui permettront à l'étudiant au cours de ses études ultérieures et de sa vie professionnelle de disposer des outils pour faire évoluer ses savoirs et ses savoir-faire. La progression très rapide des connaissances impose des choix et conduit à rejeter toute idée d'exhaustivité. Elle rend aussi nécessaire une initiation à la recherche dans le champ de la santé.
- La participation active de l'étudiant : afin de favoriser l'efficience de la formation, il convient de privilégier, chaque fois que cela est possible, l'acquisition des connaissances à travers la participation active de l'étudiant sous forme de travaux dirigés, d'exposés, de résolution de cas, de stages pour lesquels un contrôle des connaissances adapté est mis en place.
- La pluridisciplinarité : les métiers de la santé, au service de l'Homme, s'appuient sur de nombreuses disciplines et l'apprentissage de la pluridisciplinarité est nécessaire. Cet apprentissage se fait par la mise en place d'unités d'enseignement faisant appel à des spécialistes de disciplines différentes autour de l'étude d'un organe, d'une grande fonction, d'une problématique de santé publique.
- L'ouverture : les métiers de la santé sont nombreux et variés de même que les pratiques professionnelles. Il convient de préparer, dès le niveau licence, les différentes orientations professionnelles. Dans ce but, la formation comprend, outre un tronc commun, des unités d'enseignement librement choisies ou libres, définies à l'article 7 et figurant en annexe du présent arrêté. Elles permettent un approfondissement des connaissances acquises dans le cadre du tronc commun. Elles peuvent également correspondre à une initiation à la recherche à travers des parcours de masters. Elles peuvent enfin concerner des disciplines non strictement odontologiques. Elles permettent ainsi aux étudiants d'acquérir des spécificités et de s'engager éventuellement dans des doubles cursus qu'ils pourront développer au cours de la formation correspondant au niveau master.
Les objectifs et les items correspondant au tronc commun sont énumérés dans l'annexe jointe au présent arrêté. Ils constituent la trame destinée à faciliter la réflexion des enseignants ainsi qu'une certaine harmonisation des programmes entre les universités. Il ne s'agit pas de la définition stricte d'un programme.
 
Article 6 - Les enseignements conduisant au diplôme de formation générale en sciences odontologiques comprennent des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques et l'accomplissement de stages. Leur organisation est définie par les instances de l'université, après avis du conseil de l'unité de formation et de recherche d'odontologie.
La formation fait appel aux technologies de l'information et de la communication appliquées à l'enseignement ; elle est dispensée sur site ou à distance ou selon ces deux modes combinés.
 
Article 7 - Les enseignements sont organisés par disciplines et en partie de façon intégrée, sous forme d'unités d'enseignement articulées entre elles en cohérence avec les objectifs de la formation. Ils comprennent les unités d'enseignement du tronc commun, des unités d'enseignement librement choisies par l'étudiant sur une liste fixée par l'université ou des unités d'enseignement libres.
Les unités d'enseignement du tronc commun représentent au minimum 80 % et au maximum 90 % du total des enseignements.
La mutualisation des enseignements entre les filières de la première année commune aux études de santé est favorisée.
La formation comprend également un stage d'initiation aux soins, effectué sous la conduite de cadres infirmiers d'une durée de quatre semaines, à temps complet et de manière continue, dans un même établissement hospitalier. Pendant ce stage, les étudiants sont également initiés aux principes de l'hygiène hospitalière et aux gestes de premier secours. Ces gestes sont enseignés sous la responsabilité d'un enseignant - praticien hospitalier désigné pour organiser cette formation par le directeur de l'unité de formation et de recherche d'odontologie, après avis du conseil de cette dernière.
Les étudiants doivent justifier qu'ils remplissent les conditions exigées par l'article L. 3111-4 du code de la Santé publique.
Les établissements susceptibles d'accueillir des stagiaires sont ceux qui ont conclu une convention avec l'unité de formation et de recherche d'odontologie dans laquelle les étudiants sont inscrits. Ces conventions précisent les modalités d'organisation et de déroulement de ce stage.
La validation du stage est prononcée par le directeur de l'unité de formation et de recherche sur avis du responsable de la structure d'accueil dans laquelle l'étudiant a été affecté, dans le cadre de la convention prévue à l'alinéa précédent.
D'autres stages, tels que définis en annexe du présent arrêté, sont organisés en complément des enseignements dispensés.
 
Article 8 - Les modalités de contrôle des connaissances sont arrêtées dans les conditions prévues à l'alinéa 1 de l'article 6 du présent arrêté, notamment en ce qui concerne l'acquisition, la compensation et la capitalisation des unités d'enseignement organisées au-delà de la première année commune aux études de santé.
Les aptitudes et l'acquisition des connaissances sont appréciées chaque semestre, soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.
Dans le respect du délai fixé à l'article L. 613-1 du code de l'Éducation, les établissements publient l'indication du nombre des épreuves, de leur nature, de leur durée, de leur coefficient ainsi que la répartition éventuelle entre le contrôle continu et le contrôle terminal et la place respective des épreuves écrites, orales et pratiques.
 
Article 9 - La validation des unités d'enseignement ou des éléments constitutifs des unités d'enseignement permet l'acquisition des crédits européens correspondants. Le nombre de crédits européens affectés à chaque unité d'enseignement est fixé sur la base de 30 crédits pour l'ensemble des unités d'enseignement d'un semestre.
 
Article 10 - Après accord du ou des responsables pédagogiques, un étudiant peut effectuer une période d'études à l'étranger. La période d'études validée par l'établissement étranger lui permet d'acquérir les crédits européens correspondants.
 
Article 11 - Le contrôle des aptitudes et des connaissances est organisé à la fin de chaque semestre d'enseignement. Une session de rattrapage intervient dans un délai qui ne peut être inférieur à deux semaines après la publication des résultats semestriels.
Dans les conditions prévues à l'article L. 613-1 du code de l'Éducation, le président de l'université nomme le président et les membres des jurys d'examen.
 
Article 12 - Le diplôme de formation générale en sciences odontologiques est délivré aux étudiants qui ont validé l'ensemble des unités d'enseignement permettant d'acquérir les 180 crédits européens correspondant à la formation dispensée.
 
Article 13 - Toutes dispositions contraires au présent arrêté sont abrogées.
 
Article 14 - Le présent arrêté est applicable à compter de l'année universitaire 2011-2012.
Ses dispositions se substituent à celles de l'arrêté du 27 septembre 1994 relatif aux études en vue du diplôme d'État de docteur en chirurgie dentaire, lors de l'année universitaire 2011-2012 en ce qui concerne la deuxième année du premier cycle et lors de l'année universitaire 2012-2013 en ce qui concerne la première année du deuxième cycle.
 
Article 15 - Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle et la directrice générale de l'offre de soins sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal officiel de la République française.
 
Fait le 22 mars 2011
 
Annexe
La formation comprend les unités d'enseignement du tronc commun (théoriques et pratiques) et des unités d'enseignement librement choisies par l'étudiant sur une liste fixée par l'université (initiation à la recherche à travers des parcours de master habilités au sein d'un établissement d'enseignement supérieur, discipline non odontologique, biostatistiques, économie de la santé, droit de la santé, philosophie, etc.) ou des unités d'enseignements libres.
A - Unités d'enseignement du tronc commun
Tronc commun : 7 grands objectifs :
1. Communiquer
2. Apprendre à établir un diagnostic
3. Concevoir une proposition thérapeutique
4. Comprendre une démarche de soins coordonnés
5. Apprendre à assurer des soins d'urgence
6. Appréhender les objectifs de santé publique
7. Connaître les règles juridiques, déontologiques et éthiques
1 - Communiquer
OBJECTIFS GÉNÉRAUX
L'étudiant, avant son entrée en clinique, doit apprendre à communiquer efficacement et de manière interactive et réceptive avec les patients, leur famille, leurs relations, leurs aides sociales et avec tous les professionnels impliqués dans leurs soins, quels que soient leur âge, leur environnement social et leur cadre culturel.
L'étudiant doit démontrer une culture informatique et linguistique appropriée pour acquérir et utiliser les données scientifiques obtenues en bibliothèque ou puisées dans des bases de données. Il doit se montrer capable d'utiliser efficacement, scientifiquement cette information en développant son esprit critique. Il doit comprendre la nécessité d'entretenir ses connaissances professionnelles toute la vie durant.
PRINCIPAUX ITEMS 
Psychologie :  
Définition de la psychologie médicale, clinique, psychiatrique
Développement psychique, normalité, modèles ethno-sociaux
Psychologie adaptée au patient : âge, personnalité, comportement, pathologies, handicaps
La bouche et les dents dans le développement psycho- affectif
Psychologie des émotions : stress et adaptation, anxiété, douleur induite par les soins
Méthodologie au travail universitaire :
Prise de notes
Recherche documentaire en bibliothèque
Biostatistiques :
Mesures d'association statistique
Fluctuations d'échantillonnage
Comparaisons : tests statistiques
Risque
Degré de signification
Informatique :
Informatique de base
Informatique médicale
Langues vivantes :
Connaissance de l'anglais biomédical
Connaissance d'une langue vivante étrangère
2 - Apprendre à établir un diagnostic
OBJECTIFS GÉNÉRAUX
L'étudiant, avant son entrée en clinique, doit être capable d'utiliser ses connaissances et de comprendre les aspects des sciences fondamentales, des sciences médicales, de la technologie et des sciences cliniques pour être en mesure de faire la distinction entre l'état normal et les situations de troubles et de maladie en relation avec la pratique de l'odontologie.
PRINCIPAUX ITEMS
Connaissances fondamentales 
Anatomie cervico-céphalique :
Myologie, arthrologie, angiologie, neuro-anatomie, cavité orale, tissus cutanés, anatomie régionale
Rapports de la cavité orale avec les autres éléments anatomiques de la face
Phylogenèse de l'appareil manducateur
Anatomie dentaire :
Anatomie dentaire descriptive
Organisation des arcades dentaires
Mise en place des arcades dentaires et de l'occlusion
Anomalies et variations anatomiques
Histologie :
Histologie des tissus buccaux (tissus squelettiques, muqueuse buccale, langue, dent et parodonte)
Techniques d'étude
Biologie de la sénescence
Anatomo-pathologie :
Connaître les différentes techniques
Poser les indications de prescription
Interpréter les résultats
Anatomo-pathologie de l'odonte, du parodonte et des structures oro-faciales (muqueuses buccales, tissu osseux, glandes et voies d'excrétion salivaires, éléments lymphatiques, etc.)
Lésions cellulaires et tissulaires
Inflammation, régénération, réparation, cicatrisation des tissus mous et durs
Physiologie générale et oro-faciale :
- Physiologie générale :
Neurophysiologie
Physiologie cardiaque
Nutrition et digestion
Physiologie neuro-musculaire
Somesthésie générale
Physiologie rénale
Physiologie respiratoire
Physiologie endocrinienne
- Physiologie oro-faciale :
Fonctions sensitives et sensorielles, effectrices, oro-faciales, établissement des fonctions
Les dysfonctions
La sénescence
- Douleur :
Physiologie, pharmacologie, séméiologie
Diagnostic des douleurs chroniques oro-faciales
Diagnostic des douleurs aigues oro-faciales
Prise en charge du patient douloureux aigu et chronique
Embryologie :
Malformations congénitales et grands syndromes : anomalies embryonnaires (fentes, faciales, syndromes du premier arc, etc.)
- Biologie du développement oro-facial :
Croissance et développement de l'enfant
Croissance cranio-faciale post-natale
Histogenèse dentaire et parodontale
Facteurs tissulaires et moléculaires impliqués dans la régulation de l'odontogenèse
L'éruption dentaire
- Génétique :
Caractéristiques et mode de transmission des maladies génétiques qui ont une expression bucco-faciale (bases moléculaires, génétique formelle, fonctions et organisation du génome)
Principales maladies génétiques et dépistage prénatal
- Hématologie :
Bilan hématologique
Tissu sanguin et système immunitaire :
Principales étapes de l'hématopoïèse médullaire
Principales étapes de l'hémostase physiologique
Les hématies
Les granulocytes
Les phagocytes mononuclées
Les mastocytes
Les lymphocytes
Structure et organisation générale du système immunitaire : mécanismes effecteurs de l'immunité innée et adaptative
Système immunitaire (SI) en action :
. méthodes d'étude de l'hématopoïèse, de l'homéostasie des cellules sanguines
. principales méthodes d'immuno-analyse et d'immuno-phénotypage
. hémostase
Biochimie :
Besoins énergétiques et nutrition
Interactions cellule-matrice extracellulaire
Facteurs de croissance, hormones, cytokines
Biochimie du milieu buccal : des salives, du fluide gingival, des bio-films
Apatites biologiques et bio-minéralisation
Métabolismes des fluorures
Biologie de la sénescence
Microbiologie :
- Microbiologie générale : l'environnement infectieux : 
Le monde des agents infectieux
Bactéries, virus, champignons, parasites, agents transmissibles non conventionnels (ATNC)
- Les maladies infectieuses de l'homme et dans le monde au XXIème siècle :
. notions d'infections émergentes, ré-émergentes, nosocomiales, etc.
. la multiplication des agents infectieux in vitro et in vivo
La transmission des agents infectieux à l'hôte :
. notions de réservoir naturel de germes, de flore commensale, etc.
. le conflit agent pathogène-hôte
. facteurs génétiques de sensibilité de l'hôte à l'infection
. bases moléculaires du pouvoir pathogène des agents infectieux
. les stratégies de persistance des agents infectieux chez l'hôte
. les moyens de détecter un agent infectieux chez un hôte
- Microbiologie systématique buccale : bactériologie-virologie-parasitologie-mycologie :
Microbiologie de l'éco-système buccal
Techniques de prélèvement et d'identification
Techniques de laboratoire et diagnostic
Le risque infectieux
Immunologie :
- Immunologie générale :
Complexes d'histo-compatibilité et systèmes moléculaires plasmatiques
Immunité non spécifique
Immunité adaptative ou spécifique
Réceptologie et molécules de coopération
Réponses immunitaires cellulaires et humorales
Tolérance immunitaire
Techniques de laboratoire en immunologie
- Immunité spécifique de la cavité buccale :
Immunité sécrétoire
Immunité anti bactérienne générale et dans les maladies parodontales et carieuses
Imagerie médicale :
Techniques d'imagerie appliquées à l'odontologie :
. imagerie conventionnelle intra et extra orale
. tomodensitométrie, IRM et autres techniques
Anatomie et sémiologie radiologiques crânio-faciale
Prescription et recommandations
Biophysique et radioprotection :
Radioprotection
Effets biologiques des rayonnements ionisants et dosimétrie
Connaissances cliniques :
Séméiologie et pathologie médicales :
De l'appareil locomoteur
Digestives
Endocriniennes
Hématologiques
Génétiques
Immunologiques
Infectieuses et parasitaires
Neurologiques
Ophtalmologiques
Oto-rhino-laryngologiques
Psychiatriques
Respiratoires
Rhumatologiques
Uro-génitales
Cardio-vasculaires
Dermatologiques
Méthodes et objectifs des examens cliniques :
Prise en charge du patient avec ou sans handicap
Prévention individuelle
Dépistage
Étude épidémiologique
Analyse de l'alimentation et des habitudes d'hygiène
Médecine et chirurgie buccales :
Anomalies et pathologies bucco-maxillo-dentaires et des tissus attenants (anomalies de l'odonte, de la dentition, affections congénitales et génétiques)
Manifestations buccales des pathologies, des thérapeutiques générales et leurs traitements (détecter les signes bucco maxillo dentaires des MST, endocrinopathies, avitaminoses, hémopathies, maladies immunitaires congénitales et génétiques)
Conduite à tenir face aux états pathologiques en chirurgie buccale
Parodontologie :
Gingivopathies
Parodontites
Bilan parodontal
Facteurs de risques associés
Inflammation et cicatrisation parodontale
Traitement parodontal étiologique, correcteur, de soutien
Traumatisme occlusal et contentions
Thérapeutique antibactérienne et les traitements médicaux en parodontie
Évaluation des risques et des coûts
Odontologie conservatrice, restauratrice et endodontie de l'adulte et du sujet âgé :
La maladie carieuse,
Les altérations dentaires d'origine non carieuse,
Les maladies pulpaires et leurs complications péri-radiculaires.
Orthopédie dento-faciale :
Éléments du diagnostic
La normalité
Étiopathogénie et sémiologie des anomalies squelettiques et dento-alvéolaires fonctionnelles et occlusales
Diagnostic synthétique
Mécanique orthodontique
Mécanismes histologiques du déplacement dentaire spontané et provoqué
Occlusodontologie : 
Les relations inter-arcades statiques
Cinématique et fonctionnement de l'appareil manducateur
Introduction aux simulateurs
Les positions de référence
Les fonctions occlusales
Les dysfonctionnements de l'occlusion
Les parafonctions
Simulation et analyse de l'occlusion sur articulateur
Odontologie prothétique de l'adulte et du sujet âgé et techniques de laboratoire :
Éléments cliniques, d'imagerie, et modèles d'étude nécessaires aux différentes orientations thérapeutiques
- Pathologies justifiant un recours aux thérapeutiques prothétique :
Édentements
Destruction coronaire unitaire ou plurale
Malformations et/ou pathologies de la cavité buccale ou de la face
- Moyens thérapeutiques prothétiques, leurs indications et contre-indications :
La classification des édentements
Principes de base du traitement de l'absence ou de la perte de substance partielle ou totale de l'organe dentaire
Les dispositifs médico-prothétiques
Techniques de laboratoire
Odontologie pédiatrique de la dent temporaire et de la dent permanente immature : 
Caractères histologiques et physiologiques: spécificités de l'émail, de la dentine et de la pulpe des dents temporaires suivant les stades de développement et d'évolution
Mécanismes de l'exfoliation
Phénomènes physiologiques d'éruption et de maturation des dents permanentes
Classifications des altérations carieuses (tissus durs et tissus pulpaires et leur spécificité de réponse aux tests de vitalité)
Particularités de la réhabilitation chez l'enfant :
Examen de l'enfant
Indications et contre-indications des différentes réhabilitations occlusales (dents temporaires et permanentes)
Connaître les phases et les techniques de réhabilitation prothétiques chez l'enfant
3 - Concevoir une proposition thérapeutique
OBJECTIFS GÉNÉRAUX :
L'étudiant, avant son entrée en clinique, doit apprendre à obtenir et rédiger le passé médical complet et l'histoire de l'état dentaire et buccal du patient. Cela comprend les informations biologiques, médicales, psychologiques et sociales afin d'évaluer l'état buccal du patient. L'étudiant devra en outre être compétent pour exécuter un examen clinique approprié, pour interpréter ses résultats et programmer des examens complémentaires, quand cela est nécessaire pour étayer ses hypothèses, afin d'établir un diagnostic différentiel puis définitif en corrélant les informations obtenues et proposer un traitement en adéquation avec un diagnostic approprié. Il devra connaître les différentes possibilités thérapeutiques à proposer au patient, les enregistrer dans le dossier médical et être compétent pour la prise de décision en corrélation avec les besoins et demandes du patient.
PRINCIPAUX ITEMS :
Connaissances fondamentales :
Biomatériaux :
- Notions de sciences des matériaux :
Rappels atomistiques, structure des céramiques et des métaux et alliages
Structure des polymères
Propriétés mécaniques
Propriétés physiques
Propriétés électrochimiques
Propriétés biologiques (notion de biocompatibilité)
- Matériaux pour restaurations directes :
Le cahier des charges
Les matériaux d'obturation coronaire, de protection dentino-pulpaire, et d'obturation endodontique
Les matériaux de restaurations transitoires
Les adhésifs
Les matériaux de scellement
- Matériaux pour restaurations indirectes :
Les matériaux à empreintes et cahier des charges
Les matériaux d'enregistrement de l'occlusion
Les résines et résines composites pour restaurations temporaires
Les alliages pour coulée des restaurations métalliques
Les céramiques dentaires et liaison céramo-métallique
Les matériaux d'assemblage organiques, minéraux, organo-minéraux
- La biocompatibilité :
Inter-relations biomatériaux-cellules, biomatériaux-tissus
Les mécanismes de dégradation des biomatériaux et leurs conséquences sur la biocompatibilité
Les effets secondaires des biomatériaux sur l'environnement
L'évaluation de la biocompatibilité
Les effets secondaires des biomatériaux sur l'environnement
Les effets secondaires des biomatériaux sur le chirurgien dentiste et les personnels du cabinet dentaire
Pharmacologie clinique et thérapeutique
- Pharmacologie des grands systèmes :
Pharmacologie des systèmes nerveux
Pharmacologie de l'inflammation
Pharmacologie endocrinienne et métabolique
Pharmacologie des agents antimicrobiens : antibiotiques/antifongiques/antiviraux
Pharmacologie cardio-vasculaire
- Iatrogenèse et interactions médicamenteuses en odontologie
Le rapport bénéfices / risques
Pharmacovigilance
Mode d'information sur le médicament et aide à la prescription
Bon usage des médicaments, pharmaco épidémiologie
Anesthésiologie :
- Anesthésies locale et régionale :
Pharmacologie des anesthésiques locaux
Indications, contre-indications et interactions
Techniques d'anesthésie en fonction du patient
Préparation du malade
Incidents, accidents et complications
- Anesthésie générale :
Principales substances anesthésiques
Indications, contre-indications et interactions
Examens pré-opératoires et préparation
Mise en œuvre des techniques
Incidents, accidents et complications
Connaissances cliniques :
Médecine buccale :
Conception et proposition d'un traitement médical et/ou chirurgical à visée étiologique, symptomatique et curatrice
Évaluation des risques et des coûts
Bénéfices attendus d'un traitement médical et/ou chirurgical et effets secondaires possibles
Chirurgie buccale :
Indications, contre-indications et conduite à tenir en pré- per et post-opératoires en fonctions des états physiologiques et pathologiques
Préparation du patient et programmation de l'intervention
Asepsie et antisepsie
Techniques chirurgicales
Complications et suivi post-opératoires
Traitements chirurgicaux : techniques et pronostics
Préparer et programmer avec le patient l'intervention, prémédication
Définir les conduites pré- per et post-opératoires
Informer des complications et des risques liés à l'intervention
Expliquer la nécessité d'un suivi postopératoire
Parodontologie :
Connaître, concevoir un traitement parodontal : étiologique, correcteur, de soutien
Expliquer au patient « sa maladie parodontale » et les différentes étapes thérapeutiques
Insister sur l'enseignement d'une hygiène bucco-dentaire adaptée à la bouche du patient
Indications des avulsions
Évaluer les risques et les coûts
Occlusodontie/Dysfonction de l'appareil manducateur :
Évaluer les troubles fonctionnels de l'appareil manducateur et optimiser la fonction occlusale
Proposer une approche thérapeutique des :
. algies oro-faciales chroniques
. douleurs musculaires
. dysfonctionnement intra-articulaires
. lésions inflammatoires associées
Odontologie conservatrice - endodontie de l'enfant et de l'adulte :
Concevoir et proposer un traitement adapté de la maladie carieuse, des altérations dentaires d'origine non carieuse ou des pathologies pulpaires et périradiculaires
Expliquer la maladie carieuse et ses conséquences
Expliquer le traitement préventif et curatif de la maladie carieuse ou des altérations dentaires d'origine non carieuse
Émettre un pronostic
Orthopédie dento-faciale :
Connaître :
. Les mesures préventives
. Les thérapeutiques d'interception en dentures temporaire, mixte et permanente
. Les différents appareillages fonctionnels amovibles et fixes
. La place de l'orthodontie dans les traitements pluridisciplinaires
. Notions générales sur le pronostic, la contention, la récidive
Prothèses de l'enfant, de l'adulte et sujet âgé :
Proposer et expliquer les différentes possibilités de réhabilitation prothétiques en fonction des critères biologiques, biomécaniques, fonctionnels technologiques esthétiques, financiers, etc.
Planifier les séances
4 - Comprendre une démarche de soins coordonnés
OBJECTIFS GÉNÉRAUX :
L'étudiant avant son entrée en clinique doit apprendre à concevoir des actes d'odontologie pédiatrique, d'endodontie, de cariologie, de prothèse, de parodontologie, de médecine et chirurgie buccales et d'orthodontie chez les différents groupes d'âges.
PRINCIPAUX ITEMS :
Hygiène et stérilisation :
- Contamination au cabinet dentaire :
. agents contaminants ou agents infectieux
. sources de contamination
. modes de transmission
- Risques engendrés par la contamination :
. maladies avec lésions ou symptômes apparents
. maladies sans lésion apparente ou à symptomatologie frustre
. maladies à risque infectieux élevé
. infections nosocomiales
- Agents chimiques anti-microbiens :
. modes d'action
. classification
. évaluation de l'efficacité des agents chimiques antimicrobiens
- Agents physiques antibactériens : vapeur sèche, vapeur d'eau, autres agents
Parodontologie :
Traitements des : mobilités dentaires, trauma occlusal, effets aggravants
Tests diagnostiques
Techniques de détartrage, surfaçage
Types de contention
Thérapeutique antibactérienne et les traitements médicaux en parodontie
La phase de soutien en parodontie
Pronostic et évaluation des thérapeutiques en parodontie
Médecine buccale :
Reconnaître les anomalies et pathologies bucco-maxillo-dentaires et des tissus attenants et les manifestations buccales des pathologies, des thérapeutiques générales et leurs traitements
Chirurgie buccale :
Poser les indications, contre-indications et conduite à tenir en pré- per et post-opératoires en fonctions des états physiologiques et pathologiques
Préparer le patient et programmer l'intervention
Asepsie et antisepsie
Techniques chirurgicales
Savoir réaliser des avulsions simples
Complications et suivi post-opératoires
Odontologie prothétique de l'adulte et du sujet âgé et techniques de laboratoire :
- Réaliser le traitement pré, per et post-prothétique :
Prothèse fixée dento-portée
Prothèse amovible partielle
Prothèse amovible totale
- Réaliser les étapes cliniques de réalisation des dispositifs médicaux prothétiques :
Prothèse fixée dento-portée
Prothèse amovible partielle
Prothèse amovible totale
- Réaliser les étapes de laboratoire en :
Prothèse fixée dento-portée
Prothèse amovible partielle
Prothèse amovible totale
Orthopédie dento-faciale :
Utilisation des matériaux en orthodontie :
. les résines
. les alliages
Analyse des données par les outils informatiques : céphalométries, etc.
Thérapeutique odontologie conservatrice-endodontie :
- Thérapeutique des lésions carieuses débutantes, sévères et des altérations dentaires d'origine non carieuse :
Choisir un biomatériau pour réparer une perte de substance d'origine carieuse
Choisir une méthode de restauration pour réparer une perte de substance d'origine carieuse
Choisir une méthode de restauration directe ou indirecte pour traiter une lésion carieuse en fonction du rapport coût/bénéfice
Réaliser une restauration en technique directe ou indirecte avec un biomatériau adhésif ou non adhésif
Effectuer la réparation ou le remplacement d'une restauration
- Thérapeutique des altérations dentaires d'origine non carieuse :
- Traitement conservateur pulpaire (coiffages, pulpotomie),
- Traitement pulpaire non conservateur (pulpectomie) :
Instrumentation endodontique et matériel périphériques (localisateur, moteurs, US)
Aménagement des voies d'accès
Principes de la mise en forme canalaire
Nettoyage et antisepsie : per opératoire et inter séance
Obturation canalaire : matériels, matériaux et techniques
Restauration coronaire transitoire et définitive : matériels, matériaux et techniques
Ergonomie, plateau technique
Contrôle du traitement et évaluation de la cicatrisation
Les aides visuelles : matériel et techniques
Odontologie pédiatrique :
Traitements conservateurs et/ou endodontiques : notions.
Particularités de la réhabilitation chez l'enfant :
Techniques prothétiques.
5 - Apprendre à assurer des soins d'urgence
OBJECTIFS GÉNÉRAUX :
L'étudiant avant son entrée en clinique doit être en mesure de valider l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 1 telle que précisé dans l'arrêté du 3 mars 2006.
PRINCIPAUX ITEMS :
Oxyologie et techniques de premier secours :
Acquérir l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 1.
- Bilan des grandes fonctions : 
. bilan de la fonction cardio-vasculaire
. bilan de la fonction respiratoire
. bilan de la fonction neuropsychique
- Syndromes-définitions et conduite à tenir :
. malaise (vagal, hypoglycémique, avec hyperventilation)
. perte de connaissance
. épilepsie et crises convulsives
. accidents toxiques des anesthésiques locaux
. douleurs thoraciques (dont pathologie coronarienne)
. détresse cardio-circulatoire
- détresse ventilatoire
- accidents allergiques
- accidents d'inhalation
- accidents d'ingestion
- accidents liés à l'administration de sédatifs
6 - Appréhender les objectifs de santé publique
OBJECTIFS GÉNÉRAUX :
L'étudiant, avant son entrée en clinique, doit connaître et comprendre l'organisation sanitaire et sociale et ses conséquences sur les actions de prévention et de santé ainsi que les vecteurs de transmission pour les règles d'hygiène et d'asepsie. Il doit également avoir acquis les postures de travail adaptées afin de prévenir les pathologies d'origine posturale.
PRINCIPAUX ITEMS :
Santé publique :
Principes, méthodes et interventions en santé publique
Code de la santé publique
Méthodes de protection sanitaire et sociale
Santé des populations : de l'enfant aux personnes âgées - les grands risques sociaux
Évaluation des procédures de diagnostic, de dépistage et de suivi
Infections nosocomiales
Infections transmissibles
Actions de santé publique : éducation pour la santé, les secteurs clés de la santé publique
Posture et ergonomie :
Anatomie et pathologie vertébrales
Dos et activités physiques
7 - Connaître les règles juridiques, déontologiques et éthiques
OBJECTIFS GÉNÉRAUX :
L'étudiant avant son entrée en clinique doit connaître les principes moraux et éthiques qui guident la distribution de ses soins envers les individus, les populations et les différents groupes sociaux.
PRINCIPAUX ITEMS :
Éthique :
Éthique, morale et déontologie
Développement d'une conscience morale
Fondements de l'éthique
Principes et valeurs de l'éthique
Codes et comités d'éthique
Bioéthique
Éthique, information et consentement du patient
Respect du vivant et des environnements
La formation théorique est complétée par une formation pratique et des stages cliniques d'initiation aux fonctions hospitalières
devant permettre aux étudiants l'acquisition des compétences nécessaires à la bonne appréhension de leur futur rôle d'étudiant hospitalier. Ces stages s'effectuent dans des structures hospitalières d'odontologie.
1 - Communiquer
PRINCIPAUX ITEMS :
Psychologie : 
Accueillir un patient et savoir recueillir l'information pertinente
Approche cognitivo-comportementale
Apprendre à gérer le stress et les diverses situations
Mise en situation selon les possibilités et spécificités locales
Informatique :
Valider le C2I niveau 1
Langues vivantes :
Lire et présenter en anglais des textes scientifiques
Accéder au niveau de compétence en langue : B1
Possibilité de stage en milieu professionnel

2 - Apprendre à établir un diagnostic
PRINCIPAUX ITEMS :
Connaissances fondamentales :
Anatomie cervico-céphalique :
Dissection et /ou utilisation de logiciels d'anatomie
Reconstitution du crâne et des différents éléments anatomiques
Anatomie dentaire :
Représentation des dents permanentes et temporaires
Modelage de dents par addition de cire
Histologie :
Pratiquer des prélèvements buccaux, les traiter et les interpréter
Remplir la fiche destinée au laboratoire : indications et orientation de la pièce opératoire
Anatomo-pathologie :
Évaluer le rapport bénéfice/risque de ces différents examens et discuter de leur nécessité (jurisprudence)
Évaluer la notion de coût (TD)
Prescrire ou réaliser les examens cliniques de laboratoire et autres tests et procédures diagnostiques, les traiter, s'assurer de leur validité et interpréter les résultats.
Douleur :
Maîtriser les prescriptions antalgiques
Utiliser des échelles d'évaluation adaptées aux différents types de patients
Participer à une consultation de la douleur
Génétique :
Reconnaître et signaler sur fiche, les anomalies bucco-dento-faciales
Dépister et identifier des maladies génétiques
Exercices sur les types de transmission des caractères génétiques
Hématologie :
Connaître les examens de laboratoire
Analyser, prescrire à bon escient, interpréter les résultats d'un bilan hématologique
Microbiologie :
- Microbiologie générale :
Prescrire une analyse microbiologique
Réaliser un prélèvement microbien
Réaliser un examen microscopique à partir d'un prélèvement, l'analyser et l'interpréter (identification microbiologique, antibiogramme)
- Microbiologie systématique buccale : bactériologie-virologie-parasitologie-mycologie :
Prescrire, réaliser, analyser et interpréter un prélèvement
Immunologie :
Techniques de diagnostic
Imagerie médicale :
Générateur à RX, paramétrage, système de Rinn, positionnement du film
Techniques intra-orales
Acquisition des techniques de base
Film radiographique, orientation, reconnaissance des structures dento-maxillaires sur les clichés
Réalisation d'un status
Techniques extra-orales : reconnaissance des structures dento-maxillaires sur les clichés
Scanner à RX : reconnaissance des structures
IRM : reconnaissance des structures
Biophysique et radioprotection :
Maîtrise des expositions médicales diagnostiques et thérapeutiques : niveau de dose, mesure pratique de la dose reçue lors d'une exposition.
Connaissances cliniques :
Séméiologie et pathologie médicales :
Pratiquer un interrogatoire médical
Exploiter le dossier médical personnalisé
Consulter le médecin traitant pour clarifier une question relative à l'état de santé générale du patient
Évaluer le contexte général de l'état de santé d'un patient
Exploiter les informations recueillies
Mettre en évidence les éléments qui peuvent interférer avec la prise en charge odontologique
Méthodes et objectifs des examens cliniques :
Mener un examen clinique systématisé exo et endobuccal et des fonctions
Utiliser un indicateur de santé bucco-dentaire pour renseigner le dossier du patient et une banque de données
Médecine et chirurgie buccales :
Réaliser un examen clinique intra et extra-oral
Évaluer les différentes fonctions
Reconnaître et décrire les lésions et anomalies
Réaliser les gestes et techniques à visée diagnostique à partir de cas cliniques
Odontologie conservatrice, restauratrice et endodontie de l'adulte et du sujet âgé :
Utiliser les aides visuelles et les outils de diagnostic et réaliser les gestes techniques à visée diagnostique
Installer un champ opératoire, préparer un plateau technique, apprendre les différents procédés pour traiter une lésion carieuse, une altération dentaire d'origine non carieuse, ou réaliser un traitement endodontique en fonction du biomatériau de restauration sélectionné
Orthopédie dento-faciale :
Examen clinique
Empreintes, coulée et taille des moulages
Diagnostic occlusal et calcul de l'encombrement
Présentation des examens complémentaires
Occlusodontologie : 
Montage sur articulateur et analyse
Odontologie prothétique de l'adulte et du sujet âgé et techniques de laboratoire :
Initiation à l'examen d'un patient : les éléments cliniques, d'imagerie, et des modèles d'étude nécessaires aux différentes orientations thérapeutiques
Réalisation sur modèles pédagogiques des différentes étapes d'un traitement prothétique quel que soit le type de prothèse à réaliser
Confectionner des porte-empreintes individuels, des bases d'occlusion
Analyser l'imagerie et les modèles d'étude
Utiliser des stimulateurs des mouvements mandibulaires
Maîtriser les techniques de laboratoire et réaliser des montages directeurs
Odontologie pédiatrique de la dent temporaire et de la dent permanente immature : 
Réalisation et interprétation des tests
Calculs des âges de maturations
Anamnèse en relation avec la clinique
Synthèse diagnostique
Synthèse de toutes les données et connaissances acquises
Études de cas cliniques
3 - Concevoir une proposition thérapeutique
PRINCIPAUX ITEMS :
Connaissances fondamentales :
Biomatériaux :
Préparation et utilisation des biomatériaux
Diagnostiquer les pathologies induites par un biomatériau chez un patient
Établir un diagnostic différentiel entre pathologie induite par un biomatériau et autres causes possibles liées à un traitement dentaire faisant intervenir un ou des biomatériaux
Identifier le ou les biomatériaux responsables et les mécanismes mis en jeu
Informer clairement et sincèrement le patient lorsqu'un effet secondaire a été mis en évidence
Pharmacologie clinique et thérapeutique
Utiliser les bases de données en pharmacologie et en pharmacovigilance
Rédiger une ordonnance adaptée à partir de cas cliniques
Anesthésiologie :
Connaître les différents types d'anesthésies utiles en odontologie
Reconnaître les accidents locaux et généraux des anesthésiques
Connaissances cliniques :
Chirurgie buccale :
Stages dans le service d'odontologie
Occlusodontie/Dysfonction de l'appareil manducateur :
Techniques d'optimisation de la fonction occlusale
Orthopédie dento-faciale :
Hiérarchiser les séquences en fonction des autres disciplines
Études de cas cliniques
Participation aux staffs
Prothèses de l'enfant et de l'adulte et du sujet âgé :
Analyser l'imagerie et les modèles d'étude
Utiliser les stimulateurs des mouvements mandibulaires
Hiérarchiser les séquences de traitement
Évaluer la valeur des tissus d'appui concernés
Maîtriser les techniques d'empreintes, réaliser les cires de diagnostic et les montages directeurs
Planifier les séances
4 - Comprendre une démarche de soins coordonnés
PRINCIPAUX ITEMS :
Hygiène et stérilisation :
Stage d'initiation à l'hygiène et à la stérilisation avec mise en situation dans une structure hospitalière
Parodontologie :
Travaux sur modèles pédagogiques et mâchoires animales
Traitements des : mobilités dentaires, trauma occlusal, parafonctions
Contrôle des dépôts de plaque
Gestion de l'hygiène bucco-dentaire
Utilisation des tests diagnostiques
Réalisation de détartrages, surfaçages (mécaniques, ultrasoniques)
Médecine buccale :
Étude de cas cliniques
Chirurgie buccale :
Installer un champ opératoire, préparer un plateau technique
Reconnaître les instruments
Réaliser sur modèles pédagogiques ou mâchoires animales : des avulsions simples, amputations radiculaires, hémisection, des incisions et sutures
Odontologie prothétique de l'adulte et du sujet âgé et techniques de laboratoire :
Traiter des empreintes et confectionner des porte-empreintes individuels, des bases d'occlusion
Analyser l'imagerie et les modèles d'étude
Utiliser des stimulateurs de mouvements mandibulaires
Maîtriser les techniques de laboratoire et réaliser les montages directeurs
Orthopédie dento-faciale :
Réaliser un appareillage simple (crochets de rétention, plaque en résine, bandeau vestibulaire, grille à langue, perle anti-pouce, etc.).
Thérapeutique odontologie conservatrice-endodontie :
- Thérapeutiques des lésions carieuses débutantes, sévères :
Installer un champ opératoire pour traiter une lésion carieuse, une altération dentaire d'origine non carieuse, ou un traitement endodontique
Préparer un plateau technique d'un acte restaurateur
Éliminer le tissu carieux en utilisant différents procédés d'éviction carieuse (instrumentation, procédés chimiques)
Réaliser une préparation cavitaire en respectant le principe d'économie tissulaire : préparations amélo-dentinaires
Réaliser une mini-cavité sous aide visuelle
Aménager la perte de substance carieuse en fonction du biomatériau de restauration sélectionné
Traiter une plaie dentinaire avant restauration coronaire
Manipulation des biomatériaux
- Thérapeutiques des altérations dentaires d'origine non carieuse :
Maîtriser les thérapeutiques de temporisation
Réaliser les différents types de restaurations directes : techniques adhésives ; indirectes : inlays, onlays, facettes, coiffes unitaires ; composites, céramiques, techniques CFAO
- Traitements conservateurs pulpaires (coiffages, pulpotomie) :
Gestes opératoires : curetage, mise en place de matériau de coiffage et de restauration coronaire
- Traitement pulpaire non conservateur (pulpectomie) :
Gestes opératoires du traitement endodontique
Odontologie pédiatrique :
Anamnèse en relation avec la clinique
Particularités de la réhabilitation chez l'enfant :
Méthodes d'examen de l'enfant
Analyse de cas cliniques
Techniques prothétiques de laboratoire
5 - Apprendre à assurer des soins d'urgence
PRINCIPAUX ITEMS :
Oxyologie et techniques de premier secours :
Soins de premiers secours
Diagnostiquer et adresser le plus rapidement possible, à une personne compétente, les urgences médicales ou oro-faciales qui ne sont pas dans le domaine de compétence habituel d'un chirurgien dentiste
Appeler le Samu
Réaliser les soins et gestes de première urgence
Utiliser les thérapeutiques adaptées
6 - Appréhender les objectifs de sante publique
PRINCIPAUX ITEMS :
Posture et ergonomie :
Les positions de travail
Postures et risques de pathologies afférentes
Prévention
Respiration, relaxation, étirements
Exercices de tenue au fauteuil
Manutention
7 - Connaitre les règles juridiques, déontologiques et éthiques
PRINCIPAUX ITEMS :
Éthique :
Analyser des situations particulières et proposer des solutions adaptées en prenant en compte les données cliniques et l'éthique.
B - Unités d'enseignement librement choisies et unités d'enseignement libres
Les unités d'enseignement librement choisies s'intègrent dans des parcours proposés par la structure en charge de la formation. Elles sont de trois types :
1. des unités d'enseignement dont l'objectif est d'approfondir certaines des connaissances acquises dans le cadre du tronc commun ;
2. des unités d'enseignement de formation à la recherche. Ces unités d'enseignement s'inscrivent dans des parcours de masters habilités. Ces parcours qui représentent une réelle formation à la recherche permettent, dans des conditions qui sont fixées par l'université, l'accession à une deuxième année de master à orientation recherche. Ces parcours comprennent généralement deux unités d'enseignement et un stage de 4 à 8 semaines dans un laboratoire de recherche reconnu ;
3. des unités d'enseignement dans des disciplines non strictement odontologiques, etc. : droit de la santé, management, éthique et philosophie, informatique, ingénierie de la santé, etc. Ces unités d'enseignement peuvent constituer un véritable parcours proposé par la structure en charge de la formation et constituer ainsi le début d'un double cursus qui sera poursuivi au cours de la formation au niveau master. Ils peuvent aussi permettre l'accession à la deuxième année de master à orientation professionnelle.
Les unités d'enseignement libres sont des unités d'enseignement dispensées par un établissement public d'enseignement supérieur. L'étudiant doit obtenir l'accord du responsable de la structure où il est inscrit.

Abonnement

Abonnez-vous à l'alerte courriel 
pour recevoir chaque semaine le sommaire du B.O.  :

S'abonner au sommaire

Se désabonner

 

Mentor

Recherche de textes réglementaires parus au B.O. et au J.O.  du M.E.N.E.S.R.

Mentor vous permet de consulter :

  • les références des textes parus au B.O. ou au J.O. après 1987
  • l'intégralité  des textes s'ils sont postérieurs à juillet 1989 pour le B.O. et à juillet 2003 pour le J.O.

Le moteur de recherche Mentor

Retour haut de page