Accueil >  Ministère

Ministère

Actualité

arrêter le défilement lancer le défilement
  • Pose de la première pierre de la Maison des étudiants de la francophonie : discours de Frédérique Vidal21.03.2019
    A l'occasion de la Journée internationale de la Francophonie mercredi 20 mars 2019, Frédérique Vidal s'est exprimée lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Maison des étudiants francophones à la Cité internationale universitaire de Paris, en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères...
    Pose de la première pierre de la Maison des étudiants de la francophonie : discours de Frédérique Vidal
  • Pose de la première pierre de la Maison des étudiants francophones à la Cité internationale universitaire de Paris20.03.2019
    Le 20 mars, Journée internationale de la Francophonie, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, ont participé à la cérémonie de pose de la première pierre de la Maison des étudiants francophones à la Cité internationale universitaire de Paris...
    Pose de la première pierre de la Maison des étudiants francophones à la Cité internationale universitaire de Paris
  • Choose France : 10 millions d'euros pour améliorer l'accueil des étudiants internationaux dans les universités20.03.2019
    Conformément aux engagements pris par Frédérique Vidal à l’issue de la concertation sur le plan Bienvenue en France, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation notifie aujourd’hui aux établissements l’enveloppe de 5 millions d’euros qui a été dégagée pour la mise en place un bureau d’accueil des étudiants internationaux dans chaque établissement universitaire pour la rentrée prochaine...
    Choose France : 10 millions d'euros pour améliorer l'accueil des étudiants internationaux dans les universités
  • Concours de recrutement d'inspecteurs généraux de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche de 2e classe19.03.2019© Fotolia
    Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures législatives visant à améliorer la reconnaissance professionnelle du doctorat (loi du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche), notamment par l’ouverture aux docteurs des emplois de la haute fonction publique, l'I.G.A.E.N.R. lance un concours de recrutement de deux inspecteurs généraux de 2e classe, pouvant être choisis parmi les candidats titulaires d'un diplôme de doctorat ou justifiant de qualifications au moins équivalentes. Date limite de dépôt des candidatures : 30 jours à compter du 17 mars 2019, date de publication de ce concours aux J.O., soit le 15 avril 2019 inclus...
    Concours de recrutement d'inspecteurs généraux de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche de 2e classe
  • Les déterminants de la poursuite d'études en classe préparatoire aux grandes écoles : les enseignements de la procédure APB15.03.2019
    À niveau scolaire égal, l'académie d'origine, la présence d'une C.P.G.E. dans le lycée mais aussi le sexe et l'origine sociale influencent sensiblement la décision des élèves de choisir une C.P.G.E. en premier voeu sur A.P.B. L'ampleur des effets étudiés est particulièrement grande chez les lycéens en série scientifique. Pour ces derniers, et à caractéristiques égales, il faut qu'une fille ait une moyenne supérieure de 1,5 points au baccalauréat pour qu'elle ait la même probabilité qu'un garçon de placer une C.P.G.E. en premier voeu. Parmi les élèves qui demandent une C.P.G.E. en premier voeu, les probabilités d'obtenir ce premier voeu, fortement corrélées à leur niveau scolaire, sont en revanche indépendantes du sexe et de l'origine sociale. Néanmoins, deux effets contraires semblent influencer le choix des lycées accueillant des C.P.G.E. À résultats scolaires égaux, les élèves postulants déjà présents en terminale dans ce lycée ont une probabilité plus forte d'être admis. Les élèves issus de lycées où le niveau scolaire est plus faible sont plus susceptibles d'être admis sur leur premier voeu en C.P.G.E...
    Les déterminants de la poursuite d'études en classe préparatoire aux grandes écoles : les enseignements de la procédure APB
Retour haut de page