La Ministre et la Secrétaire d'État

Ouverture de la plateforme Open Data enseignement supérieur et recherche

Lors de la conférence de Paris sur l’Open Data et le Gouvernement ouvert, Geneviève Fioraso a annoncé le lancement de la première plateforme open data ministérielle : data.enseignementsup-recherche.gouv.fr.

Communiqué - 24.04.2014
Geneviève Fioraso

Communiqué de presse

Geneviève Fioraso a précisé que le ministère, désireux de soutenir le développement des entreprises innovantes, avait choisi la jeune start-up OpenDatasoft pour mettre en œuvre le projet. Bénéficiant du dispositif d’aide aux Jeunes Entreprises Innovantes, cette jeune société est spécialisée dans le traitement et la publication de données en ligne.

Synchronisée avec la plateforme interministérielle data.gouv.fr animée par la mission Etalab, cette plateforme ministérielle offre un outil unique avec la mise à disposition de 23 jeux de données  et 2,5 millions de lignes de données sur l’ enseignement supérieur et la recherche, avec un historique de 20 ans

La mise en place de cette plateforme s’accompagne d’une modernisation des publications ministérielles, notamment statistiques, comme "l’Atlas régional des effectifs étudiants", "l’état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche" en France ou les enquêtes insertion, sur le site enseignementsup-recherche.gouv.fr.

Cette démarche du secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, première en son genre, s’inscrit résolument dans les orientations gouvernementales en matière d’Open Data, de transparence et de modernisation de l’action publique et participe des engagements pris par la France dans le cadre de la Charte du G8 d’ouverture des données publiques, signée en novembre 2013.

Elle s’inscrit dans une stratégie plus globale du secrétariat d'Etat en faveur :

  • du numérique et du développement de l’enseignement en ligne ouvert. A ce jour, la plateforme France Université Numérique met à disposition des étudiants, salariés, et d’un large public 36 MOOCs ou cours en ligne. Quatre mois après sa mise en ligne elle compte déjà 250 000 inscrits.
  • de l’anticipation des formations (initiales et continues) pour répondre aux nouveaux métiers et mutations rapides dans le domaine du numérique. C’est l’une des missions confiées au Comité Sup’emploi, en lien avec tous les acteurs de la filière numérique notamment Syntec Numérique.
  • de la mobilisation de la communauté scientifique set du ministère sur les questions d’open science, d’open innovation et d’open access. Cette mobilisation des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche s’exprimera les 5 et 6 juin 2014 lors du colloque OPEN, organisé au ministère, sur le thème de l’ouverture des données scientifiques dans l’ensemble des champs disciplinaires.

Diaporama de l'ouverture de la plateforme Open Data enseignement supérieur et recherche

 

1ère publication : 24.04.2014 - Mise à jour : 26.09.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés