Espace presse

Signature du protocole pour l'insertion professionnelle des jeunes issus de l'enseignement supérieur

Lors d'un déplacement à l'université Paris-Est Créteil, Michel Sapin, ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, ont signé le protocole pour l'insertion professionnelle des jeunes issus de l'enseignement supérieur avec la C.P.U., les représentants des missions locales (C.N.M.L. et U.N.M.L.), Pôle emploi et l'APEC.

Communiqué - 25.02.2014
Geneviève Fioraso

Ce protocole d'accord entre les universités et les acteurs du service public de l'emploi s'inscrit dans le cadre des mesures prévues par le Comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013. Il a pour objectif de permettre à chaque jeune issu de l'enseignement supérieur, diplômé ou non, de bac à bac+8, de disposer d'une préparation à l'insertion professionnelle et d'un accompagnement vers l'emploi adaptés à ses besoins.

Les jeunes sortis de premier cycle sans diplôme ont besoin d'être appuyés pour se réorienter ou accéder à un emploi. Les diplômés bac+2 ou bac+3 ont besoin d'un accompagnement adapté en fonction du degré de professionnalisation de leur formation. Les diplômés de master ont besoin d'un appui pour la constitution de réseaux professionnels et pour trouver un emploi en lien avec leurs qualifications.

Ce protocole a pour objectif de permettre aux étudiants de mieux anticiper leur insertion professionnelle dès leur formation, de leur donner les outils nécessaires pour prospecter efficacement les employeurs. Les jeunes sortis de l'enseignement supérieur n'ont pas toujours le réflexe de se tourner vers le service public de l'emploi, car l'appui dont ils pourraient bénéficier y manque parfois de lisibilité.

Dans les universités, les bureaux d'aide à l'insertion professionnelle (B.A.I.P.) et les services d'orientation et d'insertion professionnelle se sont professionnalisés. Leurs moyens ont augmenté, notamment grâce à la création, depuis 2012, de 1 000 emplois par an dans l'enseignement supérieur dédiés à la réussite. Grâce à ce protocole, ils pourront enrichir leurs partenariats avec les acteurs du service public de l'emploi afin de compléter leur offre de services en direction des étudiants.

Le protocole clarifie donc la répartition des rôles entre les différents acteurs du service public de l'emploi :

  • les missions locales ont plutôt vocation à accompagner les jeunes sortis de l'enseignement supérieur sans diplôme ou les jeunes diplômés qui ont du mal à accéder à l'emploi et rencontrent des difficultés sociales ;
  • l'offre de services de l'APEC vise principalement les étudiants diplômés de master et elle prêtera une attention particulière à l'insertion des jeunes docteurs qui peuvent rencontrer des difficultés spécifiques ;
  • enfin, Pôle emploi joue un rôle de pivot, pouvant faire accéder les jeunes diplômés aux nombreuses prestations proposées, dont certaines sont spécialement conçues pour eux.

Pour la mise en œuvre concrète du protocole sur les territoires, un appel à projets sera lancé avant la fin de l'été pour développer des actions partenariales entre les universités et les acteurs du service public de l'emploi en direction des étudiants et des diplômés : ateliers de formation aux techniques de recherche d'emploi, club de jeunes diplômés, outils numériques de contacts, forums stages-emplois, opération de "job-datings"...

Diaporama de la signature du protocole

1ère publication : 25.02.2014 - Mise à jour : 27.03.2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés