Accueil >  Enseignement supérieur >  Formations et diplômes >  Master

Master

ESPE : une formation à forte dimension professionnelle reconnue par un diplôme de master

Étudiants prenant des notes© Fotolia

Au sein des ESPE, les étudiants reçoivent une formation alliant enseignements théoriques et pratiques, stages en situation et périodes d’alternance. Ils peuvent ainsi entrer de manière progressive dans le métier.

Guide - 1.07.2013

Une formation à forte dimension professionnelle reconnue par un diplôme de master

Les métiers du professorat et de l’éducation doivent s’apprendre progressivement dans un processus intégrant d’une part des savoirs théoriques et des savoirs pratiques fortement articulés les uns aux autres, et d’autre part des périodes de stages en situation.
Le master "Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation" (MEEF) allie ces différentes composantes dans le cadre d’une formation de haute qualité et à forte dimension professionnelle.

Les enseignements

Au cours de leurs deux années de master, les étudiants suivent des enseignements qui leur permettent de conjuguer l’excellence dans une ou plusieurs discipline(s) et la capacité à transmettre ces connaissances.

Durant la première année de formation, le volume horaire d’enseignement en présentiel est de l’ordre de 450 à 550 heures annuelles. Cela permet de tenir compte à la fois des périodes de stages d’observation ou de pratique accompagnée – y compris le temps nécessaire à leur préparation et leur exploitation – et du temps de travail personnel des étudiants.
Pendant la deuxième année de formation, le volume horaire d’enseignement en présentiel est compris entre 250 à 300 heures annuelles pour les étudiants reçus aux concours qui sont dans le cursus "alternance-éducation nationale".

Les enseignements du tronc commun

Les enseignements du tronc commun sont la déclinaison du nouveau référentiel commun à tous les professeurs et personnels d’éducation et du cadre national de la formation des personnels enseignants et d’éducation. Ils ont vocation à créer une culture partagée par tous et concerneront donc l’ensemble des étudiants du master MEEF.

Les enseignements du tronc commun portent notamment sur les domaines suivants : le processus d’apprentissage des élèves, la prise en compte de la diversité des publics et en particulier des élèves en situation de handicap, les méthodes de différenciation pédagogique et de soutien aux élèves en difficulté, la connaissance du socle commun et de l’approche par les compétences, le processus d’orientation des élèves, les méthodes d’évaluation des élèves, l’enseignement des valeurs de la République, la lutte contre les discriminations et la culture de l’égalité femme-homme, la conduite de classe et la prévention des violences scolaires, etc. L’acquisition d’une culture scientifique et technique et de connaissances et compétences en matière d’éducation artistique et culturelle fait également partie des enseignements qui peuvent être suivis dans les ESPE.

Exemple d’enseignements de tronc commun

Master 1 : semestre 1
EnseignementsVolume horaire
Philosophie de l'Ecole, valeurs de l'Ecole et de la République, laïcité, lutte contre
toutes les discriminations
12h
Processus d'apprentissage, psychologie de l'enfant 12h
Droit de la fonction publique  6h

Master 1 : semestre 2
EnseignementsVolume horaire
Grands courant pédagogiques, démarche d'enseignement, apprentissage, évaluation 12h
Sociologie des publics, gestion de la diversité, orientation  6h
Difficultés scolaire, décrochage  6h
Ecole inclusive : adaptation scolaire et scolarisation des élèves en situation de handicap  6h

Master 2 : semestre 3
Enseignements Volume horaire
Organisation du système scolaire et contexte institutionnel 6h
Processus d'apprentissage, rapports aux savoirs, mémoire et apprentissage, styles cognitifs,
intelligence multiples
12h
Posture d'enseignant et d'élève, communcation professionnelle (voix, gestuelle, etc.) 12h

Master 2 : semestre 4
EnseignementsVolume horaire
Gestion des conflits et de la violence                                                                                  
12h
Lutte contre les stéréotypes femmes - hommes et mixité scolaire 12h
Ethique, posture professionnelle, travail coopératif  6h

 

Total Masters 1 et 2
EnseignementsVolume horaire
12 ECTS                                                                                                                            
120h

 

Les enseignements disciplinaires et de spécialité

Les étudiants peuvent suivre des enseignements disciplinaires à la fois dans le cadre des unités de formation et de recherche (UFr) de l’université et au sein de l’ESPE. Ces enseignements disciplinaires intègrent également une dimension didactique et ont des prolongements orientés vers les pratiques pédagogiques. Un étudiant se destinant au métier de professeur d’anglais peut ainsi prendre une unité d’enseignement sur les littératures et civilisations des pays anglophones dans l’U.F.R. de sa faculté et suivre un module sur la didactique des langues au sein de l’ESPE.

Les enseignements de spécialité permettent aux étudiants d’approfondir des questions spécifiques à certaines thématiques ou à certains métiers. Par exemple, les étudiants souhaitant devenir conseiller principal d’éducation doivent ainsi acquérir un certain nombre de compétences propres à ce métier.

Les enseignements orientés vers la pratique professionnelle

Ces enseignements permettent d’acquérir les savoirs, les savoir-faire et les compétences indispensables à une bonne pratique professionnelle. Il s’agit notamment de séances permettant de se familiariser aux situations et activités de classe.
Ils entrent en résonance avec la mise en situation concrète que constituent les stages (voir infra).

Une attention particulière portée à la maîtrise des outils numériques

Les ESPE ont pour mission de former les enseignants à l’usage du numérique. Le numérique contribue en effet à améliorer l’efficacité des enseignements. Il constitue un pilier de la refondation pédagogique : il permet notamment de développer des pratiques pédagogiques plus adaptées aux rythmes et aux besoins de l’enfant, de renforcer l’interactivité des cours en rendant les élèves acteurs de leurs propres apprentissages, d’encourager la collaboration entre les élèves et le travail en autonomie ; il offre des possibilités nouvelles pour les élèves en situation de handicap.

L’objectif de cette formation est donc non seulement de savoir maîtriser les outils numériques sur le plan technique, mais aussi et surtout, de mettre ces derniers au service des apprentissages en classe, de créer des ressources pédagogiques adaptées aux élèves ou encore d’utiliser  les services de communication pour mieux impliquer les familles. Cette formation a elle-même recours aux technologies numériques.

Un engagement fort en faveur de la connaissance des langues vivantes étrangères

La validation des compétences liées à la maîtrise d’une langue étrangère qui sont acquises tout au long du master est une condition sine qua non pour l’obtention du diplôme. Elle donne lieu à des crédits non compensables et nécessite donc impérativement l’obtention d’une note supérieure ou égale à la moyenne.

L’offre de formation des ESPE est par nature évolutive, en particulier pour tenir compte des changements apportés dans les programmes scolaires. Ainsi, outre l’enseignement de la laïcité et des valeurs de la République qui est dispensé dès la rentrée 2013, tous les futurs enseignants auront une formation à l’éducation morale et civique à partir de la rentrée 2014. De même, les travaux du Conseil supérieur des programmes (C.S.P.) fixeront un nouveau cadre dans lequel les ESPE s’engageront pour adapter leur offre de formation. Enfin, les équipes de direction des ESPE seront impliquées dans un processus de pilotage, conduit par les deux ministères, qui aura notamment pour objectifs la vérification de l’adéquation de l’offre de formation des ESPE avec les documents de référence, l’accréditation de chaque école, la mutualisation des bonnes pratiques, et l’identification d’axes d’amélioration et de développement.

Les stages

Les stages en école et en établissement sont pleinement intégrés à la formation. Les ESPE en assurent le suivi en étroite relation avec un tuteur à l’intérieur de l’institution scolaire qui a pour fonction d’encadrer et d’accompagner les stagiaires.
Les stages doivent donner lieu à un temps de préparation et à une phase d’exploitation et d’analyse réflexive.

En première année de master MEEF

En première année de master MEEF, les stages ont une vocation de première mise en situation professionnelle. Il s’agit de stages d’observation et de pratique accompagnée.
Les étudiants ont au total entre quatre et six semaines de stages. Les stages sont répartis sur le premier et le second semestre. Ils permettent aux étudiants de se projeter dans l’exercice du métier, d’engager une réflexion sur les modalités de mobilisation des savoirs au profit d’un acte pédagogique, d’analyser l’utilisation des supports d’enseignement et d’appréhender les productions d’élèves. Ces périodes de stages participent à la préparation des candidats pour les épreuves du concours et à la réflexion des étudiants sur le contour du mémoire de master qu’ils réalisent en seconde année.

En seconde année de master MEEF

Les étudiants admis aux concours intègrent, en seconde année de master, le cursus "alternance-éducation nationale". Ils ont le statut de fonctionnaires stagiaires.
Ils effectuent un stage en responsabilité équivalant à un mi-temps de service d’enseignement et sont rémunérés à hauteur d’un temps plein.

Le mémoire de master

L’étudiant réalise un mémoire en seconde année de master MEEF. Ce mémoire est pleinement intégré dans la formation et doit avoir un contenu disciplinaire et de recherche en relation avec la finalité pédagogique et les pratiques professionnelles.
Le mémoire prend appui sur le stage en alternance et sur d’autres enseignements. Pour conduire sa recherche et élaborer son mémoire, l’étudiant bénéficie de l’encadrement pédagogique d’un enseignant, enseignant-chercheur ou chercheur et, dans le cadre de son stage, du suivi d’un professionnel de terrain.
L’évaluation de la période d’alternance porte à la fois sur le mémoire de master, la soutenance de ce mémoire et l’activité du stagiaire en situation professionnelle.

Une seconde année de master adaptée pour les étudiants  non admis aux concours à la fin de leur master 1

Les étudiants n’ayant pas été reçus aux concours à la fin de leur master 1 mais ayant validé leur année se voient proposer un entretien leur permettant de faire un bilan de leur projet professionnel et de trouver le meilleur choix d’orientation au sein ou hors de l’ESPE (cf. infographie 4). Les étudiants décidant de maintenir leur projet professionnel et de poursuivre dans la même mention bénéficient d’un cursus adapté. Ce cursus adapté peut notamment s’appuyer, au-delà des enseignements relatifs aux différentes disciplines ou aux champs disciplinaires, sur les éléments suivants :

  • des unités d’enseignement partagées avec le cursus de formation M2 "alternance – éducation nationale" ;
  • des unités d’enseignement spécifiques d’approfondissement des savoirs, savoir-faire et com- pétences acquises durant le master1;
  • huit à douze semaines de stage.

Les équipes pédagogiques

Ces équipes sont composées de personnels spécialisés dans la formation des enseignants, de personnels enseignants et d’enseignants-chercheurs en service dans les U.F.R., et de professionnels en exercice de l’éducation nationale (enseignants du premier et du second degré, chefs d’établissements, etc.). Le caractère pluriel de ces équipes et la qualité et l’actualité de leur expertise, issue de leur pratique dans leur laboratoire, dans leur établissement scolaire ou dans leur classe, permettent d’assurer une formation d’un haut niveau scientifique en phase avec l’exercice du métier en situation.

LES DIFFERENTES MENTIONS DU MASTER MEEFF

1. Le master MEEF "Premier degré"

  • La formation des professeurs des écoles requiert des contenus de formation favorisant l’interdisciplinarité et la transversalité des savoirs. Dans tous les domaines, la maîtrise des savoirs disciplinaires et leur didactique nécessitent l’utilisation de supports spécifiques à l’école primaire (manuels, productions orales et écrites d’élèves, etc.).
  • La formation à la recherche est un approfondissement permettant une initiation aux méthodologies de recherche en lien avec l’un des domaines disciplinaires. Au-delà du contenu disciplinaire, l‘activité de recherche doit permettre l’acquisition et le développement de compétences en lien avec les métiers de l’éducation et de la formation vis-à-vis de jeunes publics.
  • Pour prendre en compte la diversité des parcours antérieurs, il convient de garantir aux étudiants en fin du cursus de master l’acquisition des compétences nécessaires à l’exercice du métier de professeur des écoles dans l’ensemble des champs disciplinaires : mathématiques, français, sciences et technologie, histoire, géographie, histoire des arts, arts visuels, éducation musicale, instruction civique et morale, éducation physique et sportive.

2. Le master MEEF "Second degré"

  • La formation repose sur la complémentarité des compétences scientifiques et professionnelles. Les apprentissages disciplinaires et didactiques sont associés afin que les étudiants puissent passer d’une réflexion scientifique à la pratique professionnelle.
  • La formation vise à acquérir une disposition à la recherche qui peut reposer sur la méthodologie de la recherche, des travaux d’études et de recherche (TER) adaptés aux objectifs professionnels ou intégrer la recherche en didactique de la discipline concernée.
  • La formation prendra en compte les parcours antérieurs des étudiants.
  • Pour les parcours de formation préparant aux métiers de professeurs en lycées technologiques ou professionnels, il conviendrait de proposer également un stage en entreprise et de mobiliser l’acquisition des compétences sur des situations concrètes et des pratiques professionnelles. Il est important également de prévoir les dispositifs de V.A.E. pour les professionnels souhaitant intégrer la formation.

3. Le master MEEF "Encadrement éducatif"

  • La formation doit souligner les enjeux pédagogiques et éducatifs de la vie scolaire : accompagnement du parcours de l’élève, articulation entre apprentissage de la citoyenneté et apprentissages scolaires, TICE, évaluation,  etc.
  • Du fait des spécificités du métier de C.P.E., une attention particulière est accordée à la connaissance du système éducatif et des métiers de l’éducation ainsi qu’aux politiques scolaires et d’éducation.
  • La formation doit considérer avec attention certaines contraintes : rythme et modalités de l’alternance, articulation de la formation C.P.E. avec les autres formations hors ou dans les masters MEEF.

4. Le master MEEF "Pratiques et ingénierie de la formation"

  • La mention "MEEF : Pratiques et ingénierie de la formation" regroupe des parcours types de formation préparant à d’autres métiers de la formation : ingénierie des approches numériques de la pédagogie, formation de formateurs, ingénierie de la formation pour des publics spécialisés, etc.
  • Elle offre des débouchés au-delà des emplois proposés par l’éducation nationale.

ESPE : exemple-type d'organisation de la nouvelle formation

 

1ère publication : 1.07.2013 - Mise à jour : 29.04.2014

Suivre l'actualité des ESPE

Suivez l'actualité des ESPE sur les réseaux sociaux avec :
#ESPE

Contact presse

Delphine CHENEVIER

01.55.55.84.24

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :