Accueil >  Enseignement supérieur >  Formations et diplômes >  Études de santé

Les études de santé

Actualités

arrêter le défilement lancer le défilement
  • Répondre aux besoins de santé en formant mieux les médecins. Propositions pour évaluer et réviser le troisième cycle des études médicales29.03.2018
    Le troisième cycle des études médicales permet aux médecins d’acquérir la formation de spécialité qu’ils exerceront à l’issue de leurs études. Réformé en 2016, ce troisième cycle compte désormais quarante-quatre diplômes d’études spécialisées, au lieu de trente ; leurs contenus pédagogiques sont formalisés dans des maquettes qui peuvent être révisées annuellement en fonction de l’évolution des connaissances médicales, des besoins en santé et de l’organisation du système de soins. La densification de la formation, l’autonomisation progressive et la suppression des diplômes complémentaires redonnent ainsi au post-internat sa raison d’être et doivent permettre une installation plus précoce des médecins.Ce rapport analyse cette réforme et le début de sa mise en œuvre. Il propose une méthode et des critères d’évaluation et de révision des maquettes de formation, en mettant en perspective les compétences à acquérir et les besoins de santé. Il donne des éléments de comparaison avec l’organisation des études médicales dans plusieurs pays étrangers (Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie, États-Unis et Suède). Il fait un focus sur quelques spécialités médicales et les conditions d’évolution de leur troisième cycle. Il met en évidence la nécessité de favoriser les synergies entre systèmes d’information, afin de recueillir les données utiles aux futures évolutions...
    Répondre aux besoins de santé en formant mieux les médecins. Propositions pour évaluer et réviser le troisième cycle des études médicales
  • Universitarisation des formations de santé : lancement du comité de suivi 14.03.2018
    Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont lancé mercredi 14 mars le comité de suivi du processus d’universitarisation des formations en santé, à l’occasion de la remise du rapport réalisé par Stéphane Le Bouler, missionné par les ministres l’été dernier...
    Universitarisation des formations de santé : lancement du comité de suivi
  • Lancement des travaux de la mise en oeuvre de la recertification des médecins 2.03.2018
    Les membres du comité de pilotage sur la recertification des médecins se félicitent du lancement de leurs travaux par Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, et Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Conscient de l’importance de la démarche de recertification des médecins et de l’attente qu’elle suscite, ils entendent mener ses travaux de façon transparente et concertée avec l’ensemble des acteurs, dans la continuité de la Grande conférence de la santé...
    Lancement des travaux de la mise en oeuvre de la recertification des médecins
  • Installation du comité de pilotage de la mission relative à la recertification des compétences des médecins23.02.2018
    Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ont installé le comité de pilotage de la mission portant sur la recertification des compétences des médecins...
    Installation du comité de pilotage de la mission relative à la recertification des compétences des médecins
  • Attractivité et formation des professions de santé au travail19.01.2018
    Prévu par la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels qui stipulait qu'une étude sur la médecine du travail devait être présentée à la représentation nationale, ce rapport donne les éléments pour satisfaire à cette obligation. Il s'attache d'abord à mesurer si les risques affirmés sur la démographie médicale des médecins du travail sont justifiés. Sous réserve de respecter l'esprit et la lettre de la loi sur les nouvelles équipes pluridisciplinaires, ce rapport relativise fortement ce risque, sauf dans les zones déjà délaissées par tous les médecins quelle que soit la spécialité. En outre, il présente des propositions pour renforcer l’attractivité de la carrière de médecin du travail, pour améliorer l’information des étudiants en médecine sur le métier de médecin du travail, la formation initiale des médecins du travail et l’accès à cette profession par voie de reconversion. La mission d’inspection effectue un focus particulier sur les quatre points suivants : l’attractivité de la médecine du travail pour les étudiants en médecine ; les conditions de reconversion des médecins souhaitant devenir médecins du travail ; les capacités universitaires de formation en médecine du travail ; la formation des membres non médicaux des équipes pluridisciplinaires, y compris par le biais de formation commune à l’ensemble des membres de ces équipes...
    Attractivité et formation des professions de santé au travail
Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :