Accueil >  Ministère >  Mission et organisation >  Délégations régionales à la recherche et à la technologie >  D.R.R.T. Alsace Champagne-Ardenne Lorraine (ACAL)

D.R.R.T. Alsace Champagne-Ardenne Lorraine (ACAL)

L'essentiel

Le 1er janvier 2016, les délégations régionales à la recherche et à la technologie des régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine ont fusionné pour donner naissance à une nouvelle délégation tenant compte de cette nouvelle dimension géographique.
2016 constitue une période de transition et de mise en place des nouveaux services de l'Etat en région.

La région ACAL représente 8,7% de la population nationale soit 5,5 millions d’habitants, l’équivalent de la Finlande ou du Danemark, 7,4% du PIB métropolitain, une frontière commune avec quatre pays, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg et la Belgique, cinq universités qui accueillent près de 130 000 étudiants, l’implantation de différents organismes dont le C.N.R.S., l’Inserm, l’INRIA, l’INRA.

Avec un effectif d’environ 185 000 étudiants, la région ACAL rassemble près de 8% des étudiants de l’enseignement supérieur en Métropole, se plaçant au 5e rang des treize régions. Elle se singularise par une part importante de l’université qui regroupe 67% des étudiants. Cette fonction universitaire est cependant très inégale selon les agglomérations.

L’enseignement supérieur est présent sur une soixantaine d’agglomérations de la région ACAL.
La plupart d’entre elles accueillent essentiellement des Sciences, Technologies, Santé (S.T.S.), des écoles para-médicales et sociales et à un degré moindre des Instituts Universitaires de Technologies (I.U.T.). Mais la fonction de l’enseignement supérieur est surtout de nature métropolitaine.

Les six principales unités urbaines de la région rassemblent 88% des étudiants, la part des effectifs universitaires de ces pôles s’élevant à 95,4%. Ces unités urbaines regroupent 29% de la population de l’ACAL.

Globalement, environ 80% du poids des indicateurs de moyens se concentrent sur l’Alsace et la Lorraine. C’est particulièrement le cas du nombre d’étudiants (79 %) et des moyens consacrés à la recherche qu’ils s’agissent des effectifs de chercheurs (86 % soit 4500 chercheurs du public) ou des dépenses en faveur de la recherche (85 % des montants soit une DIRDA d’environ 800 M€).

Concernant la recherche et l’innovation, chacune des régions actuelles développe des domaines d’excellence spécifiques qui les distinguent de leurs voisins.
Ainsi, l’Alsace se singularise dans les domaines de la chimie et de la biologie avec une notoriété mondiale. La Lorraine s’affirme dans le secteur des géosciences et du numérique, tandis que la Champagne-Ardenne est fortement investie dans la thématique de la valorisation des agro-ressources (en coopération avec la Picardie).

Préfecture de région
5 Place de la République
67000 Strasbourg
Tel : 03 88 21 67 38
Courriel

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés