Égalité et lutte contre les discriminations

Stop aux violences faites aux femmes : 3919, un numéro d'urgence anonyme et gratuit

logo 39 19

Le Grenelle contre les violences conjugales s'est ouvert le 3 septembre 2019, en écho au 39 19, le numéro d'écoute anonyme et gratuit destiné aux femmes victimes de violence, à leur entourage, aux témoins ainsi qu'aux professionnels concernés. Ce numéro oriente et accompagne les victimes et les témoins, pour mettre fin au cycle des violences.

Actualité - 1ère publication : 4.09.2019 - Mise à jour : 9.09.2019


Accompagner les femmes ou les témoins

Le numéro d'urgence 39 19 permet d'orienter et d'accompagner les femmes ou les témoins de violences conjugales.

Il est ouvert sept jours sur sept, de 9 h à 22 h en semaine et de 9 h à 18 le week-end.

L'appel est anonyme : il ne figure pas sur les factures de téléphone.

Son rôle :

  • Écouter, informer et orienter les femmes victimes de violences, ainsi que les témoins de violences faites à des femmes.
  • Traiter les violences physiques, verbales ou psychologiques, à la maison ou au travail, et de toute nature (dont les harcèlements sexuels, les coups et blessures et les viols).

Attention, le 39 19 ne traite pas les situations d'urgence. En cas de danger immédiat, il faut appeler la police, la gendarmerie ou les pompiers en composant le 17, le 112 ou le 18.



Le MESRI mène une politique volontariste en matière de violences sexistes et sexuelles

A l'occasion du Grenelle contre les violences conjugales, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, a rappelé que le ministère était pleinement engagé dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

  • Des cellules d'écoute : plus de 95% des universités sont dotées d'un dispositif de prévention et de traitement des violences sexistes et sexuelles.
    Une cartographie
    en ligne sur le site du ministère permet d'accéder directement aux coordonnées de la cellule pour chaque établissement.
  • En appui à ces cellules d'écoute, le ministère a produit des ressources pour accompagner les établissements : campagnes de communication (papier et numérique), guide d'aide à la mise en place et au bon fonctionnement d'un dispositif, création d'un réseau de formation, mémo d'aide à l'élaboration d'une enquête. Tous les documents sont disponibles sur la page dédiée du MESRI.
  • Par ailleurs, en partenariat avec l'observatoire de la vie étudiante, un module dédié aux violences sexistes et sexuelles sera intégré dans la prochaine enquête nationale sur les conditions de vie des étudiants.
  • Enfin, la loi du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique engage une évolution du droit disciplinaire, puisque désormais le CNESER sera présidé par un conseiller d'Etat dans l'objectif de professionnaliser ses décisions. Cette loi prévoit également l'assistance d'un avocat pour les victimes de discrimination, harcèlement ou agissement sexiste.
1ère publication : 4.09.2019 - Mise à jour : 9.09.2019

39 19

Appel gratuit et anonyme depuis un téléphone fixe ou mobile



Ouvert

  • de 9h à 22h du lundi au vendredi,
  • et de 9h à 18h le samedi, le dimanche et les jours fériés.

95%
des universités disposent d'une cellule d'écoute, de prévention et de traitement des violences sexistes et sexuelles

Retour haut de page