Accueil >  Recherche >  Acteurs de la recherche >  Organismes de recherche

Organismes de recherche

L'INRAE verra le jour le 1er janvier 2020

moisson dans les champs

Les changements à l'œuvre à l'échelle planétaire sont d'ampleur inégalée : dérèglement climatique, érosion de la biodiversité, dégradation des milieux (sols, air, eaux), pollutions, épuisement des ressources fossiles, aggravation de la malnutrition...

Communiqué - Publication : 14.10.2019
Frédérique Vidal

Ces défis rendent nécessaires des transformations profondes de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement, en France, en Europe et dans le monde, vers une agriculture bas-carbone et circulaire, une alimentation saine et durable, une gestion adaptative des ressources, et pour la préservation de l'environnement et la gestion des risques. La recherche et l'innovation jouent et joueront un rôle clé dans ces transitions.

C'est dans l'objectif d'accompagner ces transitions par une recherche d'excellence, au service de la production de connaissances, de l'innovation, de l'enseignement et de l'appui aux politiques publiques, que l'INRA et IRSTEAfusionnent pour devenir l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE).

Les deux décrets portant création de l'INRAE à compter du 1er janvier 2020 sont parus le samedi 12 octobre. L'INRAE sera demain un leader mondial dans les sciences agricoles, de l'animal, du végétal et de l'alimentation, et également un acteur majeur des sciences de l'environnement.

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, se félicitent de la naissance de ce nouvel établissement, à un moment où il est plus que jamais indispensable de réaffirmer que l'agriculture est essentielle à notre souveraineté alimentaire. Ils forment le vœu que l'INRAE incarne une recherche porteuse de solutions de long terme et d'innovations à court et moyen termes. Enfin, ils rappellent leur engagement en faveur d'une science ouverte, participative, interdisciplinaire permettant de construire des transitions au plus près des attentes de la société et avec elle.

Publication : 14.10.2019
Retour haut de page