Covid-19 : la recherche française mobilisée

Première réunion du Comité interministériel du projet OBEPINE, qui marque une étape supplémentaire dans la structuration du réseau et le maillage territorial

Chercheurs covid-19

Le projet d'Observatoire épidémiologique dans les eaux usées (OBEPINE), lancé en juillet, vise à réaliser un suivi en temps réel des traces de Covid-19 dans les eaux usées sur tout le territoire national afin d'anticiper les évolutions de la pandémie et de caractériser les populations sources de virus pour orienter les politiques publiques. Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation y consacrera jusqu'à 3 millions d'euros afin de lui permettre de réaliser ses missions.

Communiqué - Publication : 3.09.2020
Frédérique Vidal

C'est sous la présidence du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, que le premier comité interministériel du projet OBEPINE composé du ministère de la Transition écologique, du ministère de l'Intérieur et du ministère des Solidarités et de la Santé, s'est réuni ce jour.


C'est une étape supplémentaire dans la mise en place d'un maillage territorial national et d'un déploiement opérationnel permettant d'atteindre un réseau de surveillance de 150 stations d'épuration à l'automne, comme demandé par la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal dans sa lettre de mission adressée aux porteurs du projet début juillet.


Il mobilise autour d'une approche scientifique pluridisciplinaire allant de la virologie aux mathématiques appliquées l'ensemble des acteurs du traitement des eaux usées, collectivités, exploitants de stations d'épuration et laboratoires d'analyse sur l'ensemble du territoire.


Projet de recherche original dans sa conception, il contribuera pendant toute sa réalisation à fournir aux services déconcentrés de l'Etat, notamment aux préfectures et aux agences régionales de santé mais également aux collectivités, des indications robustes et validées sur la contamination des eaux usées prélevées dans les territoires dont ils ont la responsabilité.


Des premiers résultats consolidés sur l'évolution de la pandémie sur l'ensemble du territoire seront disponibles dans les prochaines semaines et contribueront à éclairer la décision publique pour contrôler l'évolution de la pandémie.

Publication : 3.09.2020
Retour haut de page