Accueil >  Enseignement supérieur >  Orientation dans l'enseignement supérieur >  Cordées de la réussite >  Guide méthodologique à destination des têtes de cordées >  4 - Quelles sont les motivations d'un établissement scolaire et de ses élèves ?

4 - Quelles sont les motivations d'un établissement scolaire et de ses élèves ?

4 - Quelles sont les motivations d'un établissement scolaire et de ses élèves ?

1ère publication : 6.04.2021 - Mise à jour : 3.05.2021
4.1 Pourquoi un collège ou un lycée souhaite-t-il s’encorder ?

Les principales motivations d'un collège ou d'un lycée sont les suivantes :

  • Renforcer la politique d'accompagnement à l'orientation de ses élèves pour réduire leur autocensure, élever leur niveau d'ambition et favoriser leur mobilité
  • Valoriser l'image de l'établissement scolaire
  • Rendre les perspectives de poursuite d'études plus concrètes pour ses élèves en s'appuyant sur des échanges entre pairs
  • Développer le dialogue entre les équipes pédagogiques de l'enseignement scolaire et de l'enseignement supérieur
  • Favoriser la liaison collège/lycée/enseignement supérieur

 

Par ailleurs, un collège ou un lycée encordé bénéficie des moyens budgétaires attribués dans le cadre de la cordée pour notamment pour financer des activités (ex. location d'un car pour se rendre dans un musée ou une entreprise).

En outre, il se voit attribuer des indemnités pour mission particulière, destinées au référent cordées identifié par le chef d'établissement pour assurer l'organisation interne du dispositif et la coordination avec le ou les établissements têtes de cordées partenaires.

Ces indemnités peuvent également être versées au référent cordées de la réussite du lycée lorsque celui-ci a le statut de tête de cordée (lycée doté de CPGE et /ou STS).

 

Voir annexe : En savoir plus 4.1 « Les dispositifs existants en matière d'orientation et les ressources proposées »

4.2 Comment motiver les élèves de collège ou de lycée à s’impliquer dans une cordée de la réussite ?

L'élève qui s'implique volontairement dans le programme d'une cordée de la réussite bénéficie d'actions complémentaires à celles développées par son collège ou son lycée. Aucune sélection ne peut être opérée au sein de l'établissement encordé.

L'élève peut ainsi accéder à des compétences et des ressources auxquelles sa situation personnelle ne lui permet pas aisément de recourir. En particulier, le tutorat exercé par un étudiant lui permet d'explorer les horizons offerts par l'enseignement supérieur et d'avoir un appui et des éclairages d'un jeune qui a été quelques années plus tôt dans sa position de collégien et de lycéen.

La participation d'un élève à une cordée est identifiée dans la base SIECLE de l'établissement encordé par le chef d'établissement, à des fins statistiques mais également afin d'assurer la continuité de son parcours (par exemple lors du passage du collège au lycée, suite à un déménagement...).

Lorsqu'un élève de terminale formule des vœux sur Parcoursup, sa participation à une cordée de la réussite durant ses années au lycée peut, s'il le souhaite, être mentionnée dans son dossier de candidature sur Parcoursup. Les formations d'enseignement supérieur peuvent désormais tenir compte de cette caractéristique lors de l'examen et du classement des dossiers des candidats (Art. 37 de la loi pour la programmation de la recherche). Il est également conseillé aux élèves participant à une cordée de la réussite de valoriser leur participation sur Parcoursup dans la rédaction de leur projet motivé et dans la rubrique « Activités et centres d'intérêt » de leur dossier.

Voir annexe : En savoir plus 4.2 « « La valorisation sur Parcoursup de l'engagement du lycéen participant à une cordée »

1ère publication : 6.04.2021 - Mise à jour : 3.05.2021
Retour haut de page