Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Lancement d'une consultation publique sur l'internet du futur

[archive]
Consultation sur l'Inernet du futur

Valérie Pécresse, Luc Chatel et Nathalie Kosciusko-Morizet lancent une consultation publique sur l’Internet du futur en vue de recueillir l’avis de l’ensemble des acteurs concernés par ce thème : universitaires, chercheurs, grandes entreprises, PME, société civile...

Communiqué - 1ère publication : 20.05.2009 - Mise à jour : 20.05.0009
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Luc Chalel, secrétaire d’État chargé de l’Industrie et de la Consommation, Porte-parole du Gouvernement, et Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État à l’Économie numérique, lancent ce jour une consultation publique sur l’Internet du Futur en vue de recueillir l’avis de l’ensemble des acteurs concernés par ce thème : universitaires, chercheurs, grandes entreprises, PME, société civile...

Cette consultation porte notamment sur l’identification des thématiques liées au concept d’Internet du Futur (technologies du « cœur de réseau », réseaux d’accès, réseaux spontanés, Internet des objets, contenus, usages et services...), l’organisation de la recherche en France dans ce domaine, la coordination des plateformes d’expérimentation, l’organisation des pôles de compétitivité TICs sur cette thématique, la normalisation, les actions à mettre en œuvre pour préparer l’industrie française à ces changements importants....

Elle permettra de définir un plan d’actions destiné à positionner favorablement la France dans le développement de l’Internet du Futur, et favoriser ainsi les retombées économiques et industrielles pour notre pays.

Cette consultation, disponible sur le site http://www.telecom.gouv.fr/internetdufutur, et accessible via le site https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr, est ouverte jusqu’au 13 juillet 2009.

Internet, infrastructure stratégique pour nos sociétés, sera amené à évoluer profondément dans les années à venir. Les technologies d’Internet devront ainsi permettre une meilleure prise en compte de la sécurité et de la qualité de service et permettre le développement de nouveaux usages (comme la mobilité ou l’interconnexion avec le monde physique avec la montée en puissance de l’Internet des Objets). Ces évolutions devront aussi préserver les principes fondamentaux de neutralité, d’ouverture et d’interopérabilité qui ont permis à Internet de devenir le principal réseau d’échange d’informations.

Ces évolutions seront aussi à la base de la création de nouveaux services et de nouveaux modèles économiques sur les réseaux. Les enjeux de ces évolutions à moyen et long terme sont considérables : essor de nouveaux secteurs d’activité et de nouveaux acteurs industriels et économiques (santé, transport, énergie, environnement, évolutions majeures de chaînes de valeurs pour certaines filières existantes).

Face à ces opportunités majeures de développement économique, la France et l’Europe doivent, comme le font les États-Unis ou le Japon, structurer leurs efforts dans le domaine de l’Internet du Futur : R&D, enseignement-recherche, plateformes de tests, normalisation...

1ère publication : 20.05.2009 - Mise à jour : 20.05.0009

En pratique

Consultation sur l'Inernet du futur

La consultation est ouverte jusqu’au 13 juillet 2009.

- Pour y participer vous devez répondre à un questionnaire en le téléchargeant et en le renvoyant à l’adresse : internet.dufutur@finances.gouv.fr

- Vous pouvez aussi utiliser le questionnaire simplifié en ligne en vous référant aux annexes pour rédiger vos réponses.

Nous attirons votre attention sur le fait que si vous utilisez le questionnaire en ligne  vous ne pourrez pas sauvegarder vos premières réponses, les reprendre et continuer plus tard.


Contacts presse

- Cabinet de Valérie PÉCRESSE
Karen Bornaghi 
01.55.55.85.30
karen.bornaghi@recherche.gouv.fr
- Cabinet de Luc CHATEL
Service de presse :
01 53 18 45 13
- Cabinet de Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
Anne Dorsemaine
anne.dorsemaine@pm.gouv.fr

Retour haut de page