Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

70 millions d'euros pour le projet 'Campus lorrain'

[archive]
Opération Campus

70 millions d'euros seront attribués au projet Campus lorrain, dont 2 millions d'euros immédiatement afin que les études préalables puissent être lancées le plus rapidement possible. Sur toute sa durée, ce projet bénéficiera au total de plus de 140 millions d'euros.

Communiqué - 1ère publication : 3.06.2009 - Mise à jour : 24.10.2012
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a reçu cet après-midi au ministère les porteurs de projet et les élus lorrains concernés dans le cadre de l'Opération Campus.

A cette occasion, la ministre a annoncé que 70 millions d'euros seront attribués au projet Campus lorrain, dont 2 millions d'euros immédiatement afin que les études préalables puissent être lancées le plus rapidement possible. Valérie Pécresse a souligné que ce projet bénéficierait, sur toute sa durée, de plus de 140 millions d'euros au total.

Cette dotation permettra de financer les loyers des partenariats publics-privés, c'est-à-dire non seulement l'investissement, mais aussi la maintenance et les services pendant la durée du contrat. La ministre a ajouté que ce financement global et très innovant correspondait à un véritable besoin des universités pour financer cette maintenance.

Elle a rappelé que cet effort exceptionnel s'entend en plus des engagements de l'Etat sur les contrats de projet Etat-Région.

Par ailleurs, la ministre a particulièrement encouragé les différents établissements universitaires porteurs du projet, à savoir les universités de Nancy 1, de Nancy 2, l'Université Paul Verlaine de Metz, l'Institut polytechnique de Lorraine, mais aussi d'autres établissements du territoire, qui travaillent aujourd'hui à un rapprochement et à la création d'un Pôle de Recjercje et d'Enseignement supérieur (PRES), à aller encore plus loin dans cette voie qui renforcera la dynamique vertueuse du Plan Campus.

Le projet de Campus lorrain figure parmi les deux derniers projets labellisés « Opération Campus » dans le cadre du plan de relance, aux côtés du projet lillois. Il a été l'occasion pour les équipes porteuses du projet de travailler à la mutualisation des moyens, des talents et des projets, avec la création dans un premier temps de 3 pôles structurants, marqués par des rapprochements, des constructions et des rénovations importants :

  • la création d'un pôle Biologie-Santé à Nancy pour regrouper les différentes composantes qui sont aujourd'hui dispersées et qui se traduira par la construction de locaux mutualisés d'enseignement et de recherche ;
  • la création d'un pôle Science, Technologie et Management à Metz, avec la création d'un technopole des sciences dures ;
  • la création d'un pôle Gestion-Management à Nancy, avec : 
    - l'implantation des services administratifs et de l'équipe pédagogique dans les anciens locaux de la présidence de Nancy 2,
    - la rénovation de l'amphithéâtre de 7000 places commun droit-gestion, 
    - la restructuration des locaux de l'AES  ;
    - et la restructuration du Pôle Lorrain de Gestion.


La ministre a également souligné que cette opération était véritablement pensée pour accompagner les étudiants, et particulièrement les plus modestes, avec : 

  •  la création de nouvelles chambres à Metz, à destination des étudiants aux revenus les plus modestes ;
  •  la création d'un restaurant universitaire sur le site du technopôle ; 
  •  à Nancy, la réhabilitation des chambres universitaires, et le renforcement de l'offre de restauration sur le site de Brabois.


Enfin, Valérie Pécresse s'est engagée à poursuivre le soutien appuyé du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en faveur des projets Artem et Institut Jean Lamour, auxquels l'Etat a, à ce jour, prévu de consacrer respectivement 42 et 18 millions d'euros.
La ministre a annoncé qu'elle souhaitait mener ces opérations à leur terme. Ainsi, elle a souligné que l'Etat supportera, en collaboration avec les collectivités territoriales, les surcoûts éventuels pour le projet Artem, ainsi que l'extension du projet Institut Jean Lamour souhaitée par les collectivités territoriales. Elle a aussi demandé à ses services de travailler en lien avec les collectivités locales à des solutions de financement complémentaires et d'ouvrir les discussions pour une renégociation rapide du Contrat Projet Etat-Région (CPER).

La ministre est très heureuse du fort soutien de l'ensemble des collectivités territoriales au projet de Campus lorrain. Elle souhaite que l'ensemble des collectivités puisse s'engager sur ce volet immobilier à la même hauteur que l'Etat.

 

1ère publication : 3.06.2009 - Mise à jour : 24.10.2012

contact

Presse : 01.55.55.84.32

Retour haut de page