Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Classes préparatoires : 30% de boursiers dès la rentrée 2009

[archive]

En 2009-2010, l’ouverture sociale et la diversité en classes préparatoires font un bond inédit avec plus de 13 000 boursiers attendus en première année de classes préparatoires dès la rentrée 2009. L’objectif de 30 % de boursiers est donc atteint (ils représentaient 23 % des effectifs de ces classes l’année dernière).

Communiqué - 1ère publication : 2.09.2009 - Mise à jour : 8.08.2012
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Fadela Amara, secrétaire d’ Etat chargée de la politique de la Ville et Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l’Egalité des chances, se sont rendus au lycée Jean Vilar à Meaux le mercredi 2 septembre. Ce lycée est partie prenante d’une cordée de la réussite qui met notamment en réseau des écoles de commerce, dont HEC, l’ESC de Saint-Etienne, l’IEP de Lille, l’Université de Marne-la-Vallée, deux autres lycées à classes préparatoires de Meaux et une dizaine de lycées dont des lycées technologiques de l’académie de Créteil. Cette cordée a permis de mettre en place un accompagnement renforcé des élèves afin de les encourager à se tourner vers les concours des grandes écoles, ou vers la poursuite d’études supérieures à l’université. Il vise spécifiquement les élèves les plus défavorisés, en grande majorité boursiers. Le dispositif « cordées de la réussite » constitue une des mesures de la dynamique Espoir Banlieues. Il est mis en œuvre conjointement par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le secrétariat d’Etat chargé de la Politique de la Ville qui y ont consacré en 2009 respectivement 0.5 M d'euros et 1,5M d'euros. D’ici la fin 2010, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche engagera 1 million d’euros pour l’ensemble des cordées.

A l’occasion de la visite du lycée Jean Vilar, les ministres ont annoncé qu’à ce stade des dossiers traités, plus de 13 000 boursiers sont attendus en première année de classes préparatoires, ce qui représente déjà plus de 30% des effectifs de ces classes (contre 23% l’année dernière). L’objectif présidentiel affirmé lors du lancement de la Dynamique Espoir Banlieues est donc atteint dès cette rentrée 2009, en moyenne, sur l’ensemble des lycées à classes préparatoires. Des chiffres qui vont bien entendu progresser d’ici à la fin du traitement des dossiers de demandes de bourses, et s’inscrivent dans la lignée des projections attendues pour cette année universitaire.

Les ministres ont ainsi souligné que l’ouverture sociale et la diversité en classes préparatoires font, en cette année universitaire 2009/2010, un bond inédit. Elles ont souligné l’effet vertueux de trois dispositifs dans cette avancée :

  • la réforme des bourses avec la poursuite de la hausse des seuils. Sont désormais éligibles aux bourses sur critères sociaux, les étudiants dont le revenu de la famille est inférieur à 32 440 euros par an, contre 27 000 euros en 2007. Ces nouveaux seuils vont permettre cette année encore à davantage d’étudiants d’accéder aux aides sur critères sociaux. Grâce à cette action, 50 000 boursiers supplémentaires étaient déjà entrés dans le système en 2008.
  • le rôle d’Admission post-bac, qui a fonctionné comme un dispositif incitatif, permettant de lever les réticences et de briser les tabous des élèves en leur proposant automatiquement, au cours de leur procédure de vœux en classes préparatoires, de faire une simulation de bourses au regard des critères du CROUS. Cette démarche était auparavant volontaire. Le fait qu’elle soit systématiquement proposée a été plébiscité par les candidats en classes préparatoires, puisque près de 90% d’entre eux ont effectué cette simulation en ligne.
  • les cordées de la réussite, ont permis de désinhiber les ambitions, de démystifier les craintes d’élèves venus de milieux modestes et le plus souvent de quartiers populaires quant à l’accès aux classes préparatoires et à la préparation des concours des grandes écoles. Ce sont ainsi plus de 250 cordées au total qui auront été labellisées d’ici à la fin 2010, multipliant les réseaux et les maillages entre grandes écoles, universités, classes préparatoires et lycées généraux ou technologiques sur l’ensemble du territoire. La totalité des 60 lycées implantés dans les 215 quartiers identifiés comme prioritaires dans le cadre de la Dynamique Espoir Banlieues sont insérés dans une cordée.

La rentrée 2009 en classes préparatoires

- 82 000 étudiants sont attendus en classes préparatoires (soit une augmentation de 2,5%), dont 42 400 en 1ère année.

- Déjà plus de 13 000 étudiants boursiers attendus en première année de CPGE,  soit plus de 30% des effectifs.

1ère publication : 2.09.2009 - Mise à jour : 8.08.2012
Retour haut de page