Accueil >  [ARCHIVES des communiqués et des discours, avant mai 2017 >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Un million d'euros pour la création du PRES Centre-Val de Loire Université

[archive]
Signature du PRES Centre-Val de Loire Université© MESR/Philippe Devernay

17ème pôle de recherche et d’enseignement supérieur créé sur le territoire,  le PRES Centre-Val de Loire Université  regroupe 2 universités, 4 Ecoles et 2 centres hospitaliers, soit plus de 40000 étudiants et 9 000 enseignants-chercheurs. La ministre a annoncé qu’il bénéficierait d’une enveloppe d’un million d’euros.

Communiqué - 1ère publication : 4.03.2010 - Mise à jour : 10.05.0011
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a reçu aujourd’hui au ministère les acteurs de la communauté universitaire et les élus concernés à l’occasion de la signature du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur « Centre-Val de Loire Université ». Ce PRES est le 17ème pôle créé sur le territoire ; 49 universités et 45 établissements étant déjà partie prenante à l’un des 16 autres PRES déjà créés. Il rassemble 8 acteurs :

  • L’Université d’Orléans,
  • L’Université de Tours,
  • L’ESCEM - Ecole supérieure Commerce et management,
  • L’ENIVL -  Ecole Nationale d'Ingénieurs du Val de Loire,
  • L’ENSNP - Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois,
  • L’ENSIB - École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bourges,
  • Le Centre Hospitalier Régional d’Orléans,
  • Le Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Tours.

 

A cette occasion, la ministre s’est félicitée de l’engagement des acteurs dans cette démarche de rapprochement et de mutualisation qui va permettre de créer des passerelles entre les établissements et de créer dans la Région Centre un pôle visible et attractif pour les étudiants et les chercheurs, qui compte 40 000 étudiants,  9 000 enseignants-chercheurs, 1 200 doctorants, plus de 250 docteurs par an et 2 400 ingénieurs.

Elle a souligné la spécificité de ce PRES et le volontarisme des acteurs à travailler dans un esprit de synergie et de complémentarité, et ce malgré les distances qui peuvent séparer les établissements sur le plan géographique. La ministre a précisé que cette démarche était une preuve supplémentaire que grâce aux PRES et à la réforme de l’université, toutes les universités, quelle que soit leur taille, ont désormais la chance de rayonner au sein du paysage universitaire et scientifique français, pourvu qu’elles sachent allier leurs forces autour de projets porteurs et tirer parti des atouts de leurs territoires. Elle s’est également félicitée de la participation à ce pôle de 4 écoles de management, et des passerelles croissantes entre universités et grandes écoles qui pourront en découler. Valérie Pécresse a aussi précisé que grâce à cette démarche, les conditions de vie et d’études des étudiants de ce PRES seront  améliorées, notamment grâce à la présence du CROUS Orléans-Tours qui a rejoint le PRES en tant que membre associé.

Afin d’accompagner la création du PRES, Valérie Pécresse a annoncé que l’Etat accordait une enveloppe d’un million d’euros était accordée au pôle.

1ère publication : 4.03.2010 - Mise à jour : 10.05.0011
Retour haut de page