Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Énergie, développement durable, chimie et procédés

Énergie, développement durable, chimie et procédés

Actualité

arrêter le défilement lancer le défilement
  • Installation du Conseil national de l'hydrogène11.01.2021
    Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée en charge de l'Industrie, ont annoncé aujourd'hui l'installation du Conseil national de l'hydrogène...
    Installation du Conseil national de l'hydrogène
  • Un nouveau pas en matière de recherche pour développer les alternatives aux produits phytosanitaires21.02.2019
    Alors que le Salon International de l’Agriculture ouvre ses portes le 22 février, la recherche franchit aujourd’hui un nouveau pas pour construire une agriculture plus respectueuse de l’environnement et de la santé humaine...
    Un nouveau pas en matière de recherche pour développer les alternatives aux produits phytosanitaires
  • Election de Ursula Bassler à la présidence du CERN1.10.2018
    Frédérique Vidal se félicite de l’élection de Ursula Bassler à la présidence du Conseil de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), dont la candidature a été conjointement présentée par la France et l’Allemagne...
    Election de Ursula Bassler à la présidence du CERN
  • Le Gouvernement salue la clarification de la C.J.U.E. sur le statut des nouvelles techniques de mutagenèse26.07.2018© C.N.R.S.
    Le Gouvernement salue cette clarification attendue. Cet arrêt de la C.J.U.E. est une étape déterminante, qui va permettre aux juridictions et aux autorités compétentes de disposer d'un cadre harmonisé à l'échelle européenne afin de protéger les consommateurs et l'environnement, dans le respect du principe de précaution...
    Le Gouvernement salue la clarification de la C.J.U.E. sur le statut des nouvelles techniques de mutagenèse
  • Agnès Poulbot et Jacques Barraud†, prix de l'inventeur européen 2018 dans la catégorie Industrie7.06.2018© D.R.
    Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, félicite chaleureusement Agnès Poulbot et rend hommage à Jacques Barraud, colauréats du Prix de l'inventeur européen 2018...
    Agnès Poulbot et Jacques Barraud†, prix de l'inventeur européen 2018 dans la catégorie Industrie
  • Appel à projets 'Ouragans 2017 : catastrophe, risque et résilience' 18.12.2017
    A la suite des épisodes météorologiques extrêmes d'août et septembre 2017, avec une succession d'ouragans de puissance inédite en particulier sur les Petites Antilles et le golfe du Mexique (Irma, José, Maria, Harvey), le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation s'engage et lance, avec l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.), un appel à projets de recherche...
    Appel à projets 'Ouragans 2017 : catastrophe, risque et résilience'

L'essentiel

  • La chimie, science de la création et de la transformation de la matière, est une source d'innovations et un moteur de développement économique, capable d'apporter des solutions aux défis liés à l'énergie, la santé, l'eau, l'alimentation, la préservation des ressources et l'environnement...
  • L'urgence environnementale et les écotechnologies est un axe prioritaire de la Stratégie nationale de recherche et d'innovation (SNRI). Alors que les effets de l'activité de l'homme sur les équilibres globaux de la planète deviennent visibles, il est urgent d'innover pour assurer un développement plus durable à l'humanité...
  • Les actions de R&D pour les transports terrestres concernent l'innovation scientifique et technologique au service de la mobilité des citoyens et des marchandises et pour une compétitivité durable des industries automobiles, ferroviaires et celles des infrastructures routière...
  • Afin de lutter contre les effets du changement climatique et de répondre durablement à la croissance de la demande énergétique mondiale, les politiques énergétiques doivent considérer l'importance de la recherche dans ce domaine...
  • Les activités du secteur "Energie, développement durable, chimie et procédés" s'inscrivent dans l'axe prioritaire urgence environnementale et les écotechnologies de la stratégie nationale de la recherche et d'innovation (S.N.R.I.). Ce secteur porte aussi un soutien à l'orientation stratégique de la recherche fondamentale dans le cadre des très grandes infrastructures de recherche...

Les T.G.I.R.

Très grandes infrastructures de recherche

Le secteur "Energie, développement durable, chimie et procédés" est impliqué dans l'action stratégique autour des infrastructures de recherche (IR) en physique nucléaire et des hautes énergies, d'une part, et fusion, d'autre part.

Il représente le Ministère dans la préparation, le suivi et l'accompagnement de l'action des organismes de recherche opérateurs dans ces infrastructures (CEA-DSM, CEA-DEN, CNRS-IN2P3 et CNRS-INP majoritairement). Les infrastructures de recherche suivies sont : ITER , le CERN, le cyclotron ARRONAX, ThomX , la Source européenne de spallation (ESS) , les infrastructures laser de LULI et ILE, la Facility for Antiproton and Ion Research (FAIR) et le Laser à électrons libres (XFEL).

La participation au pilotage national ou international des TGIR permet la mise en adéquation entre besoins du terrain et stratégie et d'avoir un rôle actif dans les relations internationales.

Par ailleurs, un chantier est en cours pour l'évaluation et la mise à jour de la feuille de route française des infrastructures de recherche. Cette mise à jour, qui a démarré en mars 2010, s'achèvera fin de 2011.

Il s'agit aussi de piloter le groupe de travail en charge des TGIR de physique, chimie, énergie et nanosciences. Ce qui implique l'évaluation (via l'établissement d'indicateurs d'efficacité) et la définition des orientations stratégiques à moyen (3 ans) et long terme (10-15 ans) pour un ensemble de 30 infrastructures de recherche et un budget annuel global de l'ordre de 200 millions d'€.

Les très grandes infrastructures de recherche

Retour haut de page