FAQ sur le statut étudiant entrepreneur et le D2E

Lancement de l'appel à projets "Esprit d'Entreprendre"

ee_vig_600x400

Cet appel est destiné à financer, pour les années 2021-2022, les projets de développement des PEPITE de France Métropolitaine et d'Outre-mer les plus ambitieux et les mieux maîtrisés pour atteindre les objectifs du plan "Esprit d'Entreprendre". Il vise notamment à mobiliser un maximum d'établissements d'enseignement supérieur à travers leur PEPITE afin qu'ils réussissent, avec leurs partenaires sur le territoire, un passage à l'échelle significatif en nombre d'étudiants sensibilisés et initiés à l'entrepreneuriat. Date limite de dépôt des dossiers : 15 octobre à 9h.

Appel - 1ère publication : 15.06.2020 - Mise à jour : 23.06.2020

L'ambition de cet appel  porte également sur le nombre de jeunes entrepreneurs bénéficiaires du statut d'étudiant entrepreneur qui sont accompagnés dans la réussite de leur projets propres ou pour des projets de développement entrepreneuriaux au sein d'organisations existantes. Des formes variées d'engagement entrepreneurial devront être valorisées au-delà de la seule création d'entreprise et les actions devront être inclusives afin de pouvoir concerner une grande diversité de publics, étudiants ou jeunes diplômés, et notamment ceux dont le profil est actuellement moins représenté dans les dispositifs.

Le contexte

Le développement de l'esprit d'entreprendre auprès des étudiants et des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur est un enjeu important. Il vient en soutien de la réussite des étudiants, notamment dans les premières années de leur cursus et permet par la suite de renforcer leur capacité d'insertion professionnelle. Les premières sensibilisations comme l'initiation aux outils et aux démarches entrepreneuriales mais aussi l'accompagnement au développement d'un projet peuvent être valorisés dans de nombreux contextes personnels et professionnels.

En réponse à la politique nationale du Ministère de l'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation, les établissements d'enseignement supérieur se sont associés pour créer des PEPITE (Pôle Etudiant Pour l'Innovation le Transfert et l'Entrepreneuriat) afin de coordonner leurs efforts dans le domaine de l'entrepreneuriat à l'échelle de leur territoire. Depuis 2014, année de leur création, les PEPITE se sont installés dans le paysage de l'enseignement supérieur.

Le Ministère a renforcé sa politique en faveur de l'entrepreneuriat étudiant, en définissant une nouvelle ambition à travers le plan Esprit d'Entreprendre, à la fois pour toucher plus d'étudiants et pour que la qualité de leur expérience soit aux meilleurs standards de qualité, notamment lorsqu'il s'agit de les accompagner dans leurs projets. C'est aujourd'hui 120 000 étudiants qui sont sensibilisés chaque année à l'entrepreneuriat et 6500 jeunes qui étaient titulaires l'année passée du statut d'étudiant entrepreneur. Si ces chiffres sont importants en valeur absolue et montrent que l'entrepreneuriat est devenu un sujet majeur, ils restent cependant en valeur relative insuffisants au regard de l'importance la population étudiante.

Il faut mobiliser davantage les pédagogies de l'entrepreneuriat pour contribuer à la réussite des étudiants dans leurs études, le développement de compétences nouvelles et leur capacité d'insertion professionnelle. Ce sont des atouts qui leur seront indispensables face à la sévère crise économique en conséquence de la pandémie Covid-19, qui va fortement toucher les plus jeunes sur le marché de l'emploi.

Dans ce contexte, l'appel à projet "Esprit d'Entreprendre" vient financer les projets de développement des PEPITE de France Métropolitaine et d'Outre-mer qui seront les plus ambitieux et les mieux maîtrisés pour atteindre les objectifs du plan Esprit d'Entreprendre.

Esprit d'Entreprendre

1ère publication : 15.06.2020 - Mise à jour : 23.06.2020
Retour haut de page