Accueil >  Ministère >  Covid-19 : la recherche française mobilisée

Covid-19 : la recherche française mobilisée

arrêter le défilement lancer le défilement


Logo Covid-19 : recherche

Covid-19 : Informations et ressources

Les réponses officielles aux questions sur le Coronavirus Covid-19 :

Le site du gouvernement

Voir aussi les informations sectorielles enseignement supérieur et recherche

"Il est indispensable de mobiliser les connaissances déjà acquises et d'en générer de nouvelles pour mieux comprendre le Covid-19, trouver de nouvelles sources thérapeutiques et préparer un vaccin pour assurer une protection individuelle et collective."

Frédérique Vidal

Sur le front scientifique

coronavirus - lettre CPU
  • [19 octobre] Le diabète de type 2 est un facteur de risque de développer une forme grave de Covid-19. Identifier les marqueurs immunitaires et inflammatoires associés à ces formes sévères permet une prise en charge plus adaptée et plus précoce.

  • [15 octobre 2020] Les cas les plus sévères de Covid-19 seraient associés à un important stress oxydatif. Les chercheurs proposent des pistes pour identifier au plus vite les malades susceptibles d'évoluer vers ces formes graves.

  • [15 octobre 2020] L'immunité innée et la fusion des cellules infectées par le SARS-CoV-2.

  • [5 octobre] Le test de diagnostic salivaire EasyCov confirme son efficacité en situation réelle.

  • [10 septembre 2020] Comment atteindre l'immunité collective qui nous protégerait de la COVID-19 ?

  • [25 août 2020] Un projet vaccin lentiviral par voie intra-nasale assure une protection importante chez l'animal.

  • [15 juillet 2020] Le déficit en Interférons de type 1 dans le sang : une signature pour détecter les patients à risque de forme sévère de Covid-19 et une piste thérapeutique.

Tour d'horizon de l'actualité de la recherche sur le Covid-19 (non exhaustif)

Chiffres clés

  • 44,052 millions de cas confirmés depuis le 31 décembre 2019 dont 6,466 millions en Europe
  • 1,235 millions de cas confirmés en France
  • 18,6% Taux de positivité des tests
  • 96 départements en situation de vulnérabilité élevée

(Chiffres au 28 octobre 2020)

Covid-19

L'Institut Pasteur travaille sur plusieurs projets de vaccin, dont trois sont bien avancés. Deux d'entre eux utilisent des vecteurs viraux, le 3e est un vaccin à ADN, basé sur une technologie plus récente.

En savoir +

RESSOURCES

  • [wprn.org] Répertoire mondial des ressources scientifiques sur les impacts sociétaux de la pandémie de Covid-19 destiné aux chercheurs en SHS.
  • Plateforme MODCOV19 pour coordonner les actions impliquant de la modélisation autour du Covid-19, mise en place par l'Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (CNRS)

Appel Flash ANR Covid-19 : 86 projets financés pour un budget de 14,5 millions d'euros

  • Appel à projets Flash ANR Covid-19 : l'ANR a sélectionné au terme de son processus d'évaluation, pour financement immédiat, 86 projets de recherche couvrant un grand nombre de problématiques liées à la crise. Le budget initial consacré à cet appel était de 3 millions d'euros. Aujourd'hui grâce au fonds d'urgence mobilisé par le ministère de l'Enseignement, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI) et à l'engagement de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM), le budget atteint 14,5 millions d'euros. [Communiqué de presse du 10 avril] [Liste des projets sélectionnés]
  • Lancé, le 6 mars dernier, l'appel à projets Flash était doté d'un budget de 3 millions d'euros pour soutenir rapidement les communautés scientifiques mobilisées sur le Covid-19. Ce dispositif accéléré et allégé des procédures a permis d'annoncer, le 25 mars, un premier financement pour le démarrage de 44 projets urgents : Études épidémiologiques et translationnelles : 11 projets ; Physiopathogénie de la maladie (interactions virus-hôte et réponse immune) : 15 projets ; Mesures de prévention et de contrôle de l'infection en milieu de soins et en milieux communautaires : 12 projets ; Éthique - Sciences humaines et sociales associées à la réponse : 6 projets.



ET AUSSI :

Un fonds d'urgence de 50 millions d'euros

Un fonds d'urgence de 50 millions d'euros  a été mis en place en mars 2020 pour soutenir de nombreuses initiatives de la communauté scientifique :

  • À l'ANR, l'appel à projets Flash Covid-19 suivi de l'appel à projet Recherche action : ce dernier, ouvert en continu du 16 avril au 18 octobre 2020, vise à soutenir des projets de recherche prioritaires pour lutter contre la Covid-19 et ses conséquences multiples.
  • Des projets soumis au Comité d'analyse, recherche et expertise (CARE) : c'est dans ce cadre qu'a par exemple été financé un projet novateur de détection de la charge virale dans les eaux usées d'un bassin de population. Ce projet prend une ampleur nationale et vise désormais le développement d'un réseau d'observatoires de surveillance pour détecter en amont la résurgence de cas de Covid.
  • Des projets de développement de vaccins et la mise en œuvre d'une plateforme pour la coordination et le suivi d'essais vaccinaux, notamment avec l'Institut Pasteur.

Plus de 25 milliards d'euros supplémentaires

dans la recherche publique

sur l'ensemble de la décennie.

Des moyens pour consolider l'effort de recherche

  • La loi de programmation de la recherche engage un investissement de 25 milliards d'euros sur 10 ans pour faciliter la vie des laboratoires, revaloriser l'attractivité des carrières scientifiques, et relever les défis de demain en faisant de la France une nation scientifique de premier rang.
  • Le Plan de relance a vocation à donner une impulsion décisive à des secteurs stratégiques comme la santé digitale, la bio-production pour des thérapies innovantes, la lutte contre les maladies émergentes, ré-émergentes et infectieuses ainsi que la capacité à produire les principes actifs des traitements : ces secteurs bénéficieront des 2,4 milliards d'euros du PIA 4 mobilisés pour accélérer le développement des technologies clés sur les 3 prochaines années.
  • Parallèlement, 3,1 milliards d'euros du PIA 4 seront dédiés au financement des structures et des dispositifs qui font vivre avec succès le continuum entre recherche, formation et innovation, à l'instar des IHU et des RHU, dont l'essor pourra être facilité par les comités territoriaux de la recherche en santé issus de la LPR.

Le saviez-vous ?

15 % des formes graves de la maladie Covid-19 s'expliquent par des anomalies génétiques et immunologiques.
[Lire la suite]

20 projets sélectionnés

Suite à un appel à candidatures lancé auprès de l'ensemble des équipes de recherche françaises, 20 projets de recherche issus de disciplines scientifiques diverses ont été sélectionnés pour lutter contre l'épidémie.

En savoir plus

Appel ANR "RA-Covid-19" : résultats des premières vagues d'évaluation

Dans la continuité de l'appel ANR Flash Covid-19 ayant abouti au financement de 118 projets, l'ANR a lancé, le 15 avril, un appel "Recherche-Action Covid-19" qui vise à soutenir des travaux de recherche à court terme en lien avec la pandémie.

L'appel est ouvert en continu jusqu'au 28 octobre 2020 avec plusieurs vagues d'évaluation pour opérer une sélection au fil de l'eau et un financement rapide des projets.


Découvrir les résultats des premières vagues d'évaluation

L'Inserm à la tête d'un réseau de recherche clinique européen

Le projet EU-RESPONSE va construire et coordonner un réseau européen d'essais adaptatifs destiné à accélérer la lutte contre le Covid-19 et, à terme, d'autres maladies infectieuses émergentes. Porté par l'Inserm, ce projet est soutenu par l'Europe dans le cadre du programme Horizon 2020, à hauteur de 15,7 millions d'euros pour 5 ans. [Lire la suite]

Le consortium Reacting

  • REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases) est un consortium multidisciplinaire et multi-institutionnel coordonné par l'Inserm et placé sous l'égide d'Aviesan, l'alliance de recherche en sciences du vivant et santé.
  • Il met son expertise au service des politiques de santé publique et participe par ses travaux de recherche à la réponse aux épidémies.
  • Il associe les équipes concernées des organismes de recherche tels que l'Inserm, l'Institut Pasteur, le CNRS, l'IRD ainsi que des centres hospitalo-universitaires et des universités.

En savoir plus

Le CARE : des experts scientifiques pour éclairer la prise de décision publique

Le Président de la République a mis en place, le 24 mars dernier, le Comité analyse, recherche et expertise (CARE) composé de douze chercheurs et médecins, et présidé par Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine. Ce comité, installé auprès d'Olivier Véran et de Frédérique Vidal, a pour mission d'éclairer les pouvoirs publics sur les innovations scientifiques, thérapeutiques et technologiques proposées par la communauté scientifique pour lutter contre le Covid-19 (tests diagnostic, essais de nouveaux traitements, pistes vers un futur vaccin, apport du numérique et de l'intelligence artificielle). [Lire plus]


La charte déontologique CARE

La parole aux chercheurs


 

Retour haut de page