Accueil >  Stratégie >  Stratégie transversale >  Climat et développement durable

Climat et développement durable

Journée mondiale de l'océan - La recherche française à la pointe

Nautile - Ifremer© Ifremer

Dans le sillage de la Journée mondiale de l'océan, le M.E.S.R.I. propose un focus sur des infrastructures et équipes de recherche françaises qui étudient les fonds marins. Les données et les observations scientifiques en la matière consolident une démarche internationale de préservation - illustrée en ce 8 juin par le thème de cette journée mondiale : « Nos océans, notre avenir ».

Actualité - 8.06.2017

« Nos océans, notre avenir » est donc le thème de cette Journée mondiale de l'océan, qui sera célébré durant la Conférence sur les océans, du 5 au 9 juin au siège de l'Organisation des Nations Unies, à New York.

En France, de nombreuses infrastructures de recherche océanographique, à dimension souvent internationale, collectent et analysent de précieuses données sur la biodiversité sous-marine, l'acidité et la salinité des océans, leur température et ses variations dans le temps.

Tour d'horizon de ces infrastructures.

Flotte Océanographique française-FOF

La Flotte océanographique française permet de conduire des observations et des expérimentations et de prélever des échantillons sur tous les océans et mers ouvertes, jusqu'à 6000 mètres de profondeur.

La flotte est au service de plus de 3000 scientifiques, de missions publiques et d'acteurs socio-économiques.

La FOF est principalement utilisée pour effectuer des recherches scientifiques et des observations dans les domaines suivants : géosciences marines, océanographie physique et biologique, bio géochimie et chimie des océans, paléoclimatologie, biodiversité marine, etc.

Répondant également à des besoins de surveillance, d'expertise ou de missions de service public pour le compte de l'Etat, elle permet d'aborder les thèmes de l'hydrographie, de l'environnement côtier, des ressources halieutiques, de la délimitation de la ZEE, ainsi que les aléas sismiques, volcaniques et gravitaires (tsunami).

Elle participe par ailleurs à la formation à la recherche, en liaison avec les universités.

Réseau in-situ global d'observation des océans EURO-ARGO

EURO-ARGO est une très grande infrastructure de recherche constituant un réseau international global de flotteurs profilants Argo pour l'observation et la prévision de l'océan et du climat et qui mesurent en temps réel la température et la salinité des océans de la surface à 2000 mètres de profondeur.

Il s'agit du premier réseau in-situ global d'observation des océans en temps réel, complément indispensable des systèmes satellitaires, pour observer, comprendre et prévoir l'océan et son rôle sur le climat.

Infrastructure LIttorale et COtière-I-LICO

Créée en décembre 2015, l'infrastructure de recherche I-LI-CO fédère et rassemble les systèmes d'observation à long terme en milieux littoral et côtier afin de répondre aux questions scientifiques et sociétales de ces milieux.

L'océan côtier et les zones littorales sont le siège de transferts et d'échanges entre différents milieux ainsi que de transformations, notamment aux travers des interactions minéral-vivant, et d'évolution des écosystèmes littoraux et côtiers. La compréhension des processus physiques, biogéochimiques et sédimentaires associés (nature, échelles de temps, liens entre eux) est fondamentale pour appréhender les évolutions de ces milieux dans un contexte de bouleversement climatique.

Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer - Ifremer

Créé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

L'Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes. À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques.

Programme international de forage profond en mer / European Consortium for Ocean Drilling Research / International Ocean Discovery Program –ECORD/IODP

Consortium européen, ECORD permet l'échantillonnage des couches géologiques, les mesures physiques et l'instrumentation des puits du plancher océanique et permet d'accéder en trois dimensions aux archives où sont enregistrés les événements ayant affecté la planète au cours de son histoire.

Le forage océanique et les techniques associées sont des outils essentiels et indispensables pour comprendre et prédire le fonctionnement du système Terre. Le programme IODP aborde quatre grands thèmes scientifiques :

  • Changements climatiques et environnementaux
  • Biosphère : vie en subsurface océanique, biodiversité et forçage environnemental des écosystèmes
  • Processus profonds et impact sur les environnements superficiels
  • Terre en mouvement : processus et risques à l'échelle humaine

Site d'ECORD

Zoom sur la mission Soclim (Southern Ocean and Climate)

Fin 2016, la mission Soclim (Southern Ocean and Climate) a étudié les liens entre océan et climat. Dans cette première vidéo d'une série dédiée à la mission, les trois scientifiques Stéphane Blain (CNRS-UPMC), Sabrina Speich (ENS) et Hervé Claustre (CNRS) exposent les objectifs de l’expédition avant leur départ vers le pôle sud...

Universcience.tv, en partenariat avec Le Monde, revient sur neuf semaines d'une aventure scientifique exceptionnelle.

1ère publication : 8.06.2017 - Mise à jour : 9.06.2017

Les recherches les plus fréquentes :