Recherche

Plusieurs mesures en faveur de la recherche

Ultracentrifugation sur gradient de chlorure de césium© CNRS Photothèque / Frédérique PLAS

Frédérique Vidal a annoncé la semaine dernière une augmentation du budget du ministère, dont le détail sera annoncé au cours du mois de septembre. La visite de la ministre hier matin à l’Université Pierre et Marie Curie a été l’occasion de détailler d’ores et déjà plusieurs mesures en faveur de la recherche. 

Communiqué - 12.09.2017
Frédérique Vidal

Rappelant que les laboratoires sont des lieux d’excellence et que la recherche française doit se maintenir au meilleur niveau international, la ministre a annoncé une augmentation de plus de 25 millions d’euros des budgets de fonctionnement de base des laboratoires afin de soutenir la recherche. 

De plus, la ministre a rappelé le rôle des financements par appel à projet. Dans cette logique, le budget de l’Agence Nationale de la Recherche sera augmenté d’au moins 5% pour l’année 2018 en vue de restaurer le plus rapidement possible des taux de succès plus élevés. L’essentiel de cette augmentation portera sur l’appel à projets générique. 

Des missions ou des programmes seront confiés aux organismes, qu’ils coordonneront pour le compte de l’ensemble de la communauté scientifique nationale. Sur certains domaines en mutation rapide ou profonde, des programmes spécifiques sont nécessaires. L’Intelligence artificielle, pour laquelle une mission vient d’être confiée à M. Cédric Villani, en est une illustration évidente. Ces programmes spécifiques bénéficieront de financements extra budgétaires.

Pour Frédérique Vidal, les établissements d’enseignement supérieur doivent disposer de nouvelles libertés : "partout sur le territoire, nos universités doivent pouvoir affirmer leur identité et leur projet, oser des expérimentations et exercer la plénitude de leurs compétences". A côté d’un réseau de dix à quinze universités de formation et de recherche de classe mondiale, internationalisées et fortement articulées avec les organismes de recherche, devra ainsi se développer un réseau d’universités qui valorisent leur excellence spécifique dans les domaines de formation et de recherche où elles choisissent justement de s’investir. 

Enfin, la ministre a annoncé son intention de développer la recherche partenariale avec les entreprises "notamment via les Instituts Carnot mais aussi par la consolidation de feuilles de route sectorielles partagées" avec l’objectif ambitieux de doubler la part des financements de R&D des entreprises confiée aux laboratoires publics en France sur le quinquennat.

Publication : 12.09.2017

Les recherches les plus fréquentes :