Infrastructures de recherche : Physique Nucléaire et des Hautes Energies

Nouvel AGLAÉ : une référence mondiale au service du patrimoine

Système AGLAÉ© Christophe HARGOUES / C.2.R.M.F. / AGLAE / C.N.R.S. Photothèque

Le nouvel accélérateur Grand Louvre d'Analyse élémentaire, AGLAÉ a été inauguré le 23 novembre 2017 par Françoise Nyssen, ministre de la Culture et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Communiqué - 23.11.2017
Frédérique Vidal

L'accélérateur Grand Louvre d'Analyse élémentaire, AGLAÉ, est installé depuis 1988 au Centre de recherche et de restauration des musées de France (C.2.R.M.F., Palais du Louvre). Il est l'unique accélérateur de particules dans le monde exclusivement dédié à l'étude d'objets du patrimoine culturel et accessible aux chercheurs extérieurs, français et européens.

En pénétrant la matière, il permet d'identifier tous les éléments chimiques présents dans les couches superficielles des œuvres étudiées, de déterminer leur nature, leur concentration et leur localisation. Les œuvres ainsi étudiées dévoilent leur histoire et leur authenticité.

Le nouvel AGLAÉ comprend un système de détection plus sensible et permet d'analyser des matériaux fragiles qui, sous l'action du faisceau de particules, auraient pu subir des modifications visibles. Il diminue l'irradiation des œuvres d'art à étudier et offre la possibilité de réaliser des cartographies chimiques simultanément avec plusieurs techniques d'analyse.

Le nouvel AGLAÉ pourra désormais fonctionner en continuité 24 heures sur 24, grâce à un dispositif de stabilisation et d'automatisation réalisé par la société Thales.

Sa mise en œuvre a fait l'objet d'un financement des Investissements d'avenir, du ministère de la Culture et de la Ville de Paris, et d'une collaboration scientifique étroite entre le C.2.R.M.F., le C.N.R.S. et Chimie ParisTech.

Pour célébrer le redémarrage du nouvel AGLAÉ, un colloque aura lieu le 30 novembre à l'auditorium du Louvre. Il sera l'occasion de présenter les nouvelles performances de l'instrument et de revenir sur quelques-unes des études phares réalisées avec AGLAÉ, comme celles de la tombe celtique de Lavau, de vitraux médiévaux ou d'objets préhistoriques en os colorés par les ocres. Chaque cas concret sera présenté par un duo composé d'un spécialiste de sciences analytiques et d'un archéologue ou historien de l'art.

Publication : 23.11.2017

Contacts presse

Ministère de la Culture

Service de presse

01 40 15 83 31

Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Pôle presse pour l'E.S.R.I.

01 55 55 81 49 - 01 55 55 99 12

C.N.R.S. 

Véronique Etienne

01 44 96 51 37    

Anaïs Culot 

01 44 96 43 09   

Centre de recherche et de restauration des musées de France

Sophie Lefèvre

01 40 20 56 65   

Vanessa Fournier

01 40 20 24 05  

 

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :