Utilisation de ressources génétiques ou de connaissances traditionnelles associées

Que sont les ressources génétiques et les connaissances traditionnelles associées à des ressources génétiques ?

Biodiversité

Selon la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) adoptée en 1992 lors du Sommet de Rio, les ressources génétiques sont un "matériel d'origine végétale, animale, microbienne ou autre, contenant des unités fonctionnelles de l'hérédité". Ces matériels génétiques ont une valeur effective ou potentielle (voir le portail agriculture biodiversité).

Article - Publication : 9.03.2018

Les "connaissances traditionnelles associées aux ressources génétiques" sont détenues par une communauté d'habitants autochtone ou locale. Leur utilisation présente un intérêt scientifique ou technique précisée dans les conditions convenues d'un commun accord entre fournisseur et utilisateur (voir pour définition fournisseur et utilisateur le paragraphe concerné du protocole de Nagoya).

Exemple d'utilisation et gestion de ressources génétiques

Dans les années 90, les ressources génétiques sont devenues des composants stratégiques pour les industriels lorsqu'ils se sont lancés dans le développement des biotechnologies. Les industries qui utilisent le plus de ressources génétiques sont : les industries pharmaceutique, biotechnologique, cosmétique et agro-alimentaire.

 

Gérer les ressources génétiques consiste à inventorier, caractériser et évaluer, conserver, régénérer et diffuser.

Deux stratégies de gestion sont utilisées :

  • La conservation in situ : elle consiste à maintenir les espèces dans le milieu naturel où elles ont développé leurs caractères distinctifs.
  • La conservation ex situ : en dehors de leur milieu naturel les ressources génétiques sont conservées dans les collections vivantes  ou inertes. Elle est utilisée à des fins de connaissance et de taxonomie, ou lorsque l'environnement est menacé (jardins conservatoires ; sous forme de banques de graines ou de vitroplants ...).

Exemple d'utilisation de connaissances traditionnelles associées à des ressources génétiques

Les communautés autochtones et locales s'appuient sur des ressources biologiques pour de multiples usages quotidiens : de l'alimentation à la médecine, en passant par le vêtement et la construction, ou le développement de compétences et de pratiques agricoles et d'élevage. Les connaissances de ces communautés sont considérées comme importantes pour la conservation de la biodiversité quel que soit le mode de conservation, mais aussi pour leur exploitation.

Publication : 9.03.2018
Retour haut de page