Enseignement supérieur

Dissolution des conseils centraux et organisation de nouvelles élections à l'université de Toulouse Jean-Jaurès

Groupe d'étudiants devant un ordinateur© M.E.S.R./PICTURETANK

Le Conseil d’administration de l’université de Toulouse Jean-Jaurès qui s’est réuni aujourd’hui, n’a pu se tenir dans ces conditions normales et ce, pour la cinquième fois consécutive. 

Communiqué - 20.03.2018
Frédérique Vidal

L’ensemble des organes statutaires de l’université sont ainsi, depuis plusieurs mois, dans l’impossibilité de se réunir et de délibérer. Il en résulte des perturbations graves et durables du fonctionnement pédagogique et administratif de l’établissement.  

Ainsi, le budget de l’université pour 2018 n’a pu ni être examiné ni être adopté. La capacité de l’établissement à garantir notamment le paiement des traitements des agents est désormais directement mise en cause. 

Les organes statutaires de l’établissement n’ont pas permis de régler cette situation de paralysie. De fait, aucune sortie de crise n’apparaît pour l’heure envisageable.

Afin de remédier à cette situation et conformément aux dispositions de l’article L. 719-8 du code de l’Education, Frédérique Vidal a ainsi décidé de prononcer ce jour la dissolution des conseils centraux de l’université Toulouse Jean-Jaurès. Cela permettra la tenue d’élections qui conduiront la communauté universitaire à se prononcer à nouveau sur le projet de l’établissement et de favoriser le rétablissement du bon fonctionnement des conseils. 

Ces élections auront lieu dans un délai de trois mois. Dans l’attente du scrutin, l’administration provisoire de l’université Toulouse Jean-Jaurès a été confiée à M. Richard Laganier, professeur des Universités et ancien président de l’université de Guyane. 

Publication : 20.03.2018

Contact presse

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :