Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Désignation du comité de suivi de la loi sur l'autonomie des universités

[archive]
Autonomie des universités

Valérie Pécresse a nommé le comité de suivi de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités. Il est chargé de l'évaluation de l'application de la loi sur l'autonomie des universités, de formuler toute proposition ou recommandation relative à son application et à sa mise en œuvre et peut proposer le cas échéant des adaptations législatives.

Le premier rapport sera remis avant le 31 décembre 2008.

Communiqué - 1ère publication : 24.01.2008 - Mise à jour : 1.05.0011
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a nommé le comité de suivi de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités.

Ce comité est chargé de l'évaluation de l'application de la loi sur l'autonomie des universités, de formuler toute proposition ou recommandation relative à son application et à sa mise en œuvre et peut proposer le cas échéant des adaptations législatives

Ce comité est chargé d'élaborer chaque année un rapport qu'il transmet au Parlement et au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (Cneser). Le premier rapport sera remis avant le 31 décembre 2008.

Le comité se compose de 14 membres : 12 personnalités qualifiées désignées par la ministre pour une durée de 5 ans (voir composition du comité ci-dessous) et de deux parlementaires, un député et un sénateur  désignés par leurs assemblées respectives.

La présidente, désignée par la ministre de l'Enseignement supérieur parmi ces 12 personnalités qualifiées, sera Claire Bazy-Malaurie, présidente de chambre à la Cour des comptes.

Ce comité a été institué par le décret paru au journal officiel ce jeudi 24 janvier 2008.

 

Composition du comité 

  • Claire BAZY-MALAURIE, Présidente, est présidente de chambre à la Cour des comptes et rapporteur général du comité du rapport public et des programmes. Les différentes fonctions qu'elle a exercées au sein de la haute administration ont fait d'elle une spécialiste reconnue des établissements publics et en particulier des universités à l'évaluation desquelles elle a participé en tant que membre du Comité national d'évaluation (CNE) (2000-2004).
  • Albert FERT a obtenu le prix Nobel de physique 2007 pour ses travaux précurseurs sur la magnétorésistance géante à l'origine des disques durs actuels de nos ordinateurs. Membre de l'Académie des sciences, professeur à l'université Paris-Sud à Orsay et directeur scientifique d'un laboratoire commun CNRS-Thalès depuis 1995, il a en outre obtenu la médaille d'or du CNRS en 2003.
  • Jean TIROLE a obtenu la médaille d'or 2007 du CNRS. Professeur d'économie, il dirige le réseau thématique de recherche avancée (RTRA) « Toulouse science économique » et la fondation Jean-Jacques Laffont. Egalement professeur invité au Massachussetts Institute of Technology (MIT), il a reçu le prix Yrjö Jahnsson qui consacre le meilleur jeune économiste européen.
  • Véronique MORALI préside la commission dialogue économique du MEDEF qui œuvre au rapprochement des entreprises et des universités pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes diplômés. Elle préside  également l'association Force femmes dont l'objet est d'aider les femmes de plus de 45 ans au chômage à retrouver un emploi.
  • Françoise BEVALOT est professeure des universités en sciences pharmaceutiques. Elle a présidé l'université de Franche-Comté ainsi que l'incubateur d'entreprises innovantes de Franche-Comté (2001-2006).
  • René BLANCHET est professeur des universités en géologie, membre de l'Académie des sciences et administrateur délégué de la fondation Sophia-Antipolis. Ancien recteur de l'académie de Paris, ses travaux de recherche ont été récompensés par la médaille d'argent du CNRS.
  • Nicole LE QUERLER est professeure des universités en linguistique française. Après avoir présidé l'université de Caen (2001-2006), elle préside actuellement le conseil d'administration du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS).
  • Monique RONZEAU est secrétaire générale d'académie et de la chancellerie des universités de Paris. Auparavant, elle a présidé l'association des secrétaires généraux d'universités.
  • Jacques MARSEILLE est professeur d'histoire à l'université Paris I-Panthéon Sorbonne, membre du comité de lecture de la revue Vingtième siècle et président de l'Association pour le développement de l'histoire économique.
  • Jean-Paul GALMICHE est professeur de gastroentérologie au centre hospitalier et universitaire (CHU) de Nantes et vice-président de l'INSERM.
  • Zaki LAIDI est professeur à Sciences-Po dont il dirige le Centre d'études européennes. Il est également professeur au Collège d'Europe de Bruges.
  • Françoise THYS-CLEMENT est professeur d'économie à l'université libre de Bruxelles (ULB) dont elle préside le Centre de l'économie de la connaissance. Ancienne rectrice de l'université libre de Bruxelles, ancienne membre du conseil scientifique du CNRS (2001-2005), elle est membre de l'Académie royale de Belgique.
1ère publication : 24.01.2008 - Mise à jour : 1.05.0011
Retour haut de page