Formations et recrutement des enseignants

Tout comprendre du master MEEF et des concours enseignant : la F.A.Q.

Les métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF)

Qu'est-ce que le master MEEF? Permet-il de poursuivre en doctorat ? Quelles sont les différentes mentions du master MEEF ? Que sera-t-il proposé pour les étudiants déjà titulaires d’une master ? Si vous souhaitez en savoir plus sur ce nouveau master, consulter les réponses du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

24.10.2014
Qu'est-ce que le master MEEF ?

Un diplôme national de master

Le master "Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation" (MEEF) est un diplôme national de master délivré par les universités. Il répond au cahier des charges du diplôme national de master précisé par l’arrêté du 25 avril 2002.


Une formation en alternance

Le master MEEF intègre dans son cursus une préparation aux concours et réintroduit une véritable formation en alternance en deuxième année de cursus : celle-ci se déroule à temps partiel en situation professionnelle dans une école ou un établissement.


La formation du master MEEF est dispensée par des équipes pédagogiques plurielles
, intégrant aux côtés d’universitaires, des professionnels de l’éducation :

  • enseignants des premier et second degrés ;
  • maîtres formateurs ;
  • inspecteurs et chefs d’établissements ;
  • responsables de formation scolaire du second degré.

Cette alternance favorise l’entrée progressive dans le métier.


Le master MEEF est préparé dans une ESPE

Les ESPE forment à des masters Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) dans le cadre d’un cursus de deux années d’études post-licence. La formation repose sur un équilibre entre enseignements, stages et périodes d’alternance. Ces formations intégrent une ouverture sur l'international et la recherche. Consulter la rubrique ESPE

Quelles sont les différentes mentions du master MEEF ?

Le master MEEF se décline en 4 mentions différentes formant chacune à une profession, voire à plusieurs.

  • Master MEEF 1er degré (professeurs des écoles)
  • Master MEEF 2nd degré (les enseignants du secondaire : professeurs en collège et lycée général, professionnel ou technologique dans une ou plusieurs disciplines et les professeurs-documentalistes)
  • Master MEEF encadrement éducatif (conseiller principal d'éducation)
  • Master MEEF pratiques et ingénierie de la formation (Les métiers de la formation dans les domaines de l’ingénierie de la formation et la formation de formateurs : formateur de formateurs ou de professionnels (formation initiale ou continue), responsable et coordinateur pédagogique, consultant en formation, chefs de projets, animateurs territoriaux, etc.)

Connaître tous les objectifs, les programmes, les profils sur le site de l'ONISEP

Qui peut s'inscrire au master MEEF ?

Les étudiants titulaires d'une licence qui veulent s'engager vers les métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation pourront s'inscrire dans un master mention MEEF proposé par l'université pour la rentrée universitaire.
 
Les étudiants titulaires d'une licence bénéficiant d'un emploi d'avenir professeur (E.A.P.).
 
Les étudiants de licence souhaitant accéder, hors de l'éducation nationale, à un métier en lien avec l'éducation et la formation comme par exemple celui d'éducateur ou de formateur pour adultes.
 
Sous certaines conditions, les titulaires d'une première année de master ou d'un master ou diplôme équivalent souhaitant passer les concours de l'enseignement de l'éducation nationale afin de devenir professeurs des écoles, professeurs de lycées et de collèges, professeurs de lycées professionnelles ou conseillers principaux d'éducation.
 
Les personnels enseignants ou cadres de l'éducation nationale souhaitant acquérir de nouvelles compétences dans le cadre de la formation continue ou se voir reconnaîitre un niveau de qualification dans le cadre de la validation des acquis de l'expérience.

Quand s'inscrire au master MEEF ?

Dès la mi-juillet, les étudiants peuvent s'inscrire dans les formations organisées par les ESPE, l'inscription administrative se faisant dans l'université de proximité, une inscription pédagogique pouvant être prise à l'ESPE.
 
Pour toute information concernant l'offre de formation proposée dans le cadre des master MEEF, il est conseillé aux étudiants de se rapprocher des services de leur université et/ou consulter notre site www-trouver.mon-espe.fr

Pourquoi s'inscrire au master MEEF ?

La création du master MEEF réaffirme l'ambition d'une formation répondant aux besoins spécifiques du métier d'enseignant : savoirs scientifiques et disciplinaires, didactique, compétences liées à l'exercice du métier.

Mis en oeuvre par des équipes pédagogiques plurielles, intégrant aux côtés d’universitaires, des professionnels de l’éducation (enseignants des premier et second degrés, maîtres formateur, inspecteurs et chefs d’établissements, responsables de formation, etc.), le master MEEF intègre dans son cursus, une préparation aux concours.

Il réintroduit également une véritable formation en alternance en deuxième année de cursus : celle-ci se déroule à temps partiel en situation professionnelle dans une école ou un établissement scolaire du second degré. Cette alternance favorise l’entrée progressive dans le métier.

Quelles sont les conditions de titularisation ?

La titularisation ne peut intervenir qu'à une double condition :

  • l'obtention du master
  • l'obtention d'un avis pédagogique favorable de l'employeur, représenté par les corps d'inspection et/ou les tuteurs ayant effectué le suivi des personnels stagiaires, à l'issue du stage en responsabilité
Le master MEEF est-il un vrai master ?

Oui. Le master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) est un diplôme national de master délivré par les universités. Il répond au cahier des charges du diplôme national de master précisé par l'arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme national de master.
Il est essentiel que le diplôme délivré en fin de master atteste des mêmes compétences que celles conférées par n'importe quel diplôme national de master. Dans ce cadre, il est nécessaire de trouver la bonne articulation entre le concours, la formation et l'alternance. En effet, il s'agit de concilier l'ensemble des exigences du concours, du master et de la titularisation.
La réforme engagée répond à cette exigence qui était portée par les universités depuis plusieurs années :

  • un concours plus intégré dans la formation;
  • une formation intégrée sur les quatre semestres et non séquentielle;
  • une titularisation prenant en compte les compétences validées au sein du master et le mémoire.

Une formation en alternance

Le master MEEF intègre dans son cursus une préparation aux concours et réintroduit une véritable formation en alternance en deuxième année de cursus : celle-ci se déroule à temps partiel en situation professionnelle dans une école ou un établissement.
 
La formation du master MEEF est dispensée par des équipes pédagogiques plurielles, intégrant aux coté d'universitaires, des professionnels de l'éducation :

  • enseignants des premier et second degrés ;
  • maîtres formateurs ;
  • inspecteurs et chefs d'établissements ;
  • responsables de formation scolaire du second degré.

Cette alternance favorise l'entrée progressive dans le métier.

Le master MEEF est préparé dans une ESPE

Les ESPE forment à des masters Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) dans le cadre d'un cursus de deux années d'études post-licence. La formation repose sur un équilibre entre enseignements, stages et périodes d'alternance. Ces formations intégrent une ouverture sur l'international et la recherche.

Consulter la carte de géolocalisation des ESPE et les masters proposés par chaque école : www.trouver-mon-espe.fr

Consulter la rubrique ESPE

La logique du concours de recrutement

Le concours a lieu à la fin de la première année de master.
 
Pour les étudiants admis, la deuxième année de master inclura une période en alternance en responsabilité dans une école ou un établissement scolaire. Ces étudiants auront alors le statut de fonctionnaires stagiaires. La formation proposée aux lauréats des concours sera une formation alternée, universitaire et conçue sur le modèle des formations professionnelles de niveau master. Une partie s'effectuera en responsabilité devant des élèves, une autre à l'université. Les universités ont une bonne pratique de ces cursus en alternance. C'est une autre manière d'apprendre et de se préparer à l'exercice de ce métier.

Est-il possible d’obtenir un report de stage en cas de réussite au concours et sous quelles conditions ?

Les conditions de report de stage restent inchangées. Les reports sont accordés pour permettre, par exemple, une poursuite d'études en école doctorale ou pour préparer un autre concours de la fonction publique.

Quel parcours de formation est proposé en deuxième année de master aux étudiants lauréats des concours ?

La formation proposée aux lauréats des concours est une formation alternée, universitaire et conçue sur le modèle des formations professionnelles de niveau master. Les étudiants sont à la fois étudiants et fonctionnaires stagiaires. Une partie de leur temps s'effectue en responsabilité devant des élèves, une autre à l'université. Les universités ont l'habitude de ces cursus en alternance. C'est une autre manière d'apprendre et de se préparer à l'exercice de ce métier.

 

Sous quel statut un étudiant lauréat des concours effectue sa deuxième année de master ?

Les lauréats des concours effectuent leur année de stage comme étudiants en deuxième année de master MEEF, sous le statut de fonctionnaire stagiaire en responsabilité.

Quels parcours de formation sont proposés aux étudiants ayant échoué aux concours ?

Pour les étudiants qui ont validé leur première année de master mais pas le concours, l'ESPE proposera un parcours spécifique en deuxième année de master MEEF. Toutefois, ne pouvant bénéficier du statut de fonctionnaire stagiaire, leur volet professionnel est différent de celui induit par l'alternance. Ce parcours devra permettre de représenter le concours tout en validant le master.
Il est indispensable que ces étudiants aient un bilan d'orientation à l'issue de leur première année de master afin de confirmer ou de faire évoluer leur projet professionnel. S'ils maintiennent leur volonté de devenir enseignant dans l'éducation nationale, ils pourront suivre des enseignements leur permettant de représenter le concours.

Qu'est-il proposé pour les étudiants déjà titulaires d’un master ?

Les titulaires de master qui réussiront le concours devront au sein de la seconde année de Master MEEF en alternance, valider tout ou partie des U.E., selon le parcours antérieur et les attentes de l'employeur.

Le master MEEF est-il ouvert à la validation des acquis de l'expérience ?

Oui. Comme tout diplôme national, le master MEEF sera ouvert à la validation des acquis de l'expérience afin, notamment, de permettre aux enseignants en exercice de se voir reconnaitre ce niveau de qualification.

Le master MEEF permet-il de poursuivre en doctorat ?

Oui, comme tout master. Toutefois, s'agissant d'un master à visée professionnelle, l'admission en doctorat n'est pas un débouché naturel pour ce type de master.

Quelles seront les conditions d’inscription aux nouveaux concours ?

Les inscriptions aux nouveaux concours enseignants seront accessibles aux étudiants inscrits dans une première année d'un diplôme conduisant au master, qui constituent le public principal.

L'admission au concours, à l'issue des épreuves, devra être doublée d'une réussite aux examens de la première année de master afin d'intégrer la seconde année de master MEEF à la rentrée suivante comme fonctionnaire stagiaire.

Les candidats déjà titulaires d'un diplôme de master, ou équivalent, pourront également se présenter aux concours.

De même, les dispositifs de dispense de diplôme pour les pères et mères de trois enfants ainsi que les sportifs de haut niveau resteront applicables pour s'inscrire aux concours renouvelés. En cas de réussite, les lauréats intégreront l'année d'alternance.

Quels sont les contenus des masters MEEF préparant aux concours ?

La formation suivie dans le master MEEF au sein des ESPE intègre dans ses enseignements la préparation aux concours de l'éducation nationale :

  • d'une part, en proposant des contenus de master MEEF adaptés au métier futur;
  • d'autre part, pendant la première année de master, par des stages de terrain en observation ou en pratique accompagnée.

Faire des recherches de master MEEF par académie sur le site www.trouver-mon-espe.fr

Consulter la rubrique "Concours" sur le site de l'éducation nationale

Quand auront lieu les prochaines inscriptions aux concours de recrutement des enseignants et des personnels d’éducation ?

Tous les détails sur le site de l'Éducation nationale :

Concours du premier degré (SIAC1)
Travailler avec des enfants de 2 à 11 ans, de la première année de l'école maternelle à la dernière année de l'école élémentaire.

Concours du second degré (SIAC2)
Enseigner en collège, en lycée, en lycée professionnel ou assurer des fonctions d'orientation ou d'éducation.

Inscriptions aux concours et examens professionnalisés de recrutement d'enseignants, de personnels d'éducation et d'orientation

En quoi consistent les nouvelles modalités des concours de recrutement des enseignants et des personnels d’éducation ?

Notons deux principes fondamentaux :

  • un recrutement fondé sur des épreuves de concours d’un haut niveau intellectuel et scientifique qui exige des candidats en premier lieu la maîtrise du ou des champs disciplinaires concernés,
  • une prise en compte, à l’écrit et à l’oral, des dimensions professionnelles de l’enseignement ou de l’éducation des élèves.

Les modalités de concours ont été réalisées selon des orientations portées en commun par le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche :

  • une évaluation des compétences disciplinaires, tout en établissant une professionnalisation progressive,
  • des contenus des quatre épreuves,
  • des épreuves de concours qui ne dupliquent pas la certification des masters mention "Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation" (MEEF), mais permettent de sélectionner et de classer les candidats répondant aux critères d’excellence disciplinaire, et ayant initié une démarche professionnelle,
  • des épreuves se rapportant aux compétences professionnelles prenant appui sur les éléments des stages d’observation et de pratique accompagnée, en école ou en établissement scolaire, réalisés au cours du parcours universitaire et tout particulièrement lors de la première année de master.

Ces différents concours respectent un cadrage précis :

  • un concours composé de deux épreuves écrites d’admissibilité et deux épreuves orales d’admission,
  • une répartition des coefficients d’un tiers pour l’admissibilité et de deux tiers pour l’admission,
  • une connaissance du contexte institutionnel de l’école érigée en passage obligé pour l’ensemble des concours.

Une première phase qui a permis d’élaborer une maquette "générique" des concours, se fondant sur un travail commun entre des inspecteurs généraux des différents groupes disciplinaires concernés et des universitaires. Cette maquette a fait l’objet d’une longue concertation avec les partenaires sociaux.

Une deuxième phase, qui est terminée aujourd’hui, a permis de décliner spécifiquement les modalités de chaque concours et de chaque épreuve conformément aux principes développés par la maquette "générique".

Les modalités d’épreuves répondent aux exigences d’équilibre et de complémentarité entre l’évaluation des compétences strictement scientifiques et disciplinaires, et celle des compétences professionnelles qui ne peuvent s’exprimer qu’à la condition que l’on maîtrise les champs disciplinaires concernés.

L’approche retenue démontre, pour les métiers de l’enseignement et de l’éducation, un rapprochement de ces compétences.

Les épreuves généralisent et approfondissent des évaluations reposant sur la capacité des candidats à mobiliser leurs connaissances disciplinaires dans une perspective professionnelle. D’une manière générale, les candidats seront ensuite amenés à exposer et à justifier leurs choix didactiques et pédagogiques, les objectifs et les méthodes retenus dans leurs propositions.

rappelons que les lauréats des concours seront recrutés comme professeurs ou conseillers d’éducation stagiaires et placés en stage en responsabilité, en alternance à mi-temps en école ou en établissement scolaire à la rentrée et suivront dans les ESPE les enseignements de leur seconde année de master MEEF.

Concours : tous les détails pratiques sur le site de l'Éducation nationale

L’exigence des certifications en langue et C2I2E est-elle maintenue dans le cadre de la réforme de la formation des enseignants ?

Les compétences en langue vivante et en informatique sont nécessaires à l'exercice du métier d'enseignant. Elles seront acquises lors de la formation master et intégrées aux U.E. du diplôme MEEF et en E.C.T.S. à sa certification finale, sans qu'une évaluation ou une certification complémentaire soit opérée.

Publication : 24.10.2014

Le diplôme national de master

  • Définition
  • programme d'étude
  • objectifs
  • évolutions

Consulter la rubrique master

Trouver mon ESPE, mon master

Le site internet trouver-mon-espe.fr vous permet d'effectuer une recherche

  • par type de métiers et de disciplines
  • par académie
  • dans le domaine de l'enseignement, de l'éducation et de la formation

Vous pourrez trouver l'ESPE qui correspond à votre recherche.

www.trouver-mon-espe.fr

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés