Financement de la R&D industrielle en région Guyane

Les dispositifs d'aide en Guyane

  • Recherche
clavier argent

Les aides de l'état en matière de recherche et développement sont limitées compte tenu de la présence sur le territoire guyanais d'un faible nombre d'entreprises. Les dispositifs d'aides sont principalement le FEDER, le C.P.E.R., les subventions du Ministère des Outre-mer et dans une moindre mesure le CIR et les CIFRE.

Article - 2.12.2015

Le FEDER en Guyane

Le PO-FEDER 2007 - 2013 de la région Guyane adoptée par la Commission européenne le 27 novembre 2007, était principalement axé sur le soutien à la recherche et l'innovation. Dans ce programme opérationnel, l'axe 1, développer les potentiels à très forte valeur ajoutée, était doté d'un montant de 91,5 millions d'euros, soit 14,5 % de la maquette financière dont 35,5 % était dirigée vers le volet 1, "Développer l'économie de la connaissance et la recherche" et 11,3 % étaient destinés au volet 3 "Favoriser le transfert de technologie et la traduction du potentiel de recherche en innovations mises en œuvre dans et par les entreprises guyanaises".

Exemples de projets de R&D financés par le dans le cadre du FEDER 2007 - 2013.

Dans la maquette du PO 2014-2020, l'objectif thématique 1, "Renforcer la recherche et le développement technologique" est composé de deux objectifs spécifiques :

  • L'objectif spécifique 1, "Accroître l'activité de recherche appliquée dans les domaines de la SRI-SI" est programmé pour 20 millions d'euros dont 12.4 millions d'euros de FEDER
  • l'objectif spécifique 2 "Augmenter l'innovation des entreprises et le transfert de l'innovation en direction des entreprises dans les domaines de la S.R.I.-S.I." est programmé à 21.7 millions d'euros dont 16.4 millions d'euros de FEDER.

En savoir plus sur le FEDER en Guyane

Le C.P.E.R. en Guyane

Dans le contrat de plan Etat -Région 2015 - 2020 signé le 30 septembre en Guyane, l'Etat et la Région Guyane ont affirmé leur volonté commune de porter les actions concertées pour le désenclavement et le développement de la Guyane. Huit volets sont inscrits dans ce nouveau contrat. Le volet, développement de la recherche et de l'innovation, fillières d'excellence représente 400 mille euros et comporte 3 objectifs stratégiques :

  1. l'objectif stratégique 19 - projet de recherche, contractualisé pour un montant de 295 mille euros. Ce crédits finance 3 projets de recherche :
  • Le projet GEOSOl fiancé à hauteur de 95 mille euros
  • le projet CERBISAMAZ pour un montant de 100 mille euros
  • et le projet Biodiversité qui a reçu un montantde 100 mille euros

L'objectif stratégique 20 - projets innovation-transfert, finacé à hauteur de 105 mille euros sur des projets de soutien à l'innovation dans le cadre de la pépinière d'entreprise innovante.

Les CIFRE et CIR en Guyane

On peut regretter le très faible nombre d'entreprises et de laboratoires en Guyane qui profitent des dispositifs d'aide à la R&D. Seuls deux entreprises émargent sur ces dispositifs, à savoir :

L'entreprise SOLICAZ

Cette start-u a développé une approche unique basée sur l'évaluation du fonctionnement des organismes vivants du sol responsables de l'équilibre des écosystèmes. Cette approche se traduit par la création de bio-indicateurs d'activités microbiennes du sol.
La sensibilité de ces bio-indicateurs aboutit à l'analyse et la prédiction, précise et rapide, de l'impact de l'activité humaine sur les écosystèmes. Cet outil permet à Solicaz de réaliser des diagnostics agro-environnementaux. Elle propose des actions d‘ingénierie écologique concrètes et durables aux secteurs économiques.

Solicaz bénéficie du statut de jeune entreprise innovante pour sa spécialité dans l‘évaluation et la restauration du capital naturel des sols. Elle bénéficie également du Crédit Impôt Recherche pour ses activités de R&D.

En savoir plus sur Soligaz

Le laboratoire HYDRECO

HYDRECO est implanté en Guyane depuis 1990 pour assurer l'étude d'impact du barrage de Petit Saut, financée par EDF. Avec près de 20 ans d'études et de recherches, les ingénieurs et techniciens du laboratoire environnement de Petit Saut ont acquis une connaissance pointue de l'environnement guyanais qui leur a permis de diversifier leurs interventions.

Le laboratoire étudie la physico-chimie des eaux (eaux de surface et eaux interstitielles), des phases solides (sédiments) et du matériel biologique (mercure dans la chair des poissons en particulier), les invertébrés, plancton et benthos des milieux aquatiques continentaux, insectes terrestres, les poissons des fleuves et des milieux stagnants d'eau douce.

Le laboratoire environnement de Petit Saut a également acquis une logistique performante qui lui permet d'accueillir des équipes scientifiques sur le site de Petit Saut ou dans différents carbets en forêt et de mettre à leur disposition du personnel qualifié ainsi qu'une grande diversité de matériel de prélèvements et de mesures. A l'heure actuelle, Hydreco est le seul laboratoire bénéfiant du dispositif CIFRE en guyane.

En savoir plus sur le laboratoire HYDRECO

Publication : 2.12.2015

En savoir plus sur les CIFRE et le CIR

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés