Infrastructures de recherche : Sciences du système terre et Environnement

European Multidisciplinary Seafloor and water column Observatory-EMSO-FR

Emso

EMSO-FR met en oeuvre trois observatoires du fond de mer et de la colonne d'eau au point fixe pour mesurer en temps réel sur des séries temporelles longues (10 à 20 ans) les processus environnementaux liés aux interactions entre géosphère, biosphère et hydrosphère dans les mers du pourtour européen.

Article - 13.02.2016

Présentation

EMSO est une infrastructure distribuée qui met en oeuvre des observatoires du fond de mer et de la colonne d'eau. Elle est composée sur chaque site d'équipements de collecte de données d'observation sous-marine (capteurs physiques, chimiques, biologiques, caméras) et de liaisons câblées vers la côte ou mixtes acoustiques/hertziennes via des bouées, permettant la transmission en temps réel ou légèrement différé des données acquises. Une coopération des centres de données de Brest (Ifremer), Brême (Pangea) et Rome (INGV) permet un accès libre aux données par des portails disciplinaires et un accès temps réel.

Le réseau EMSO vise à acquérir des séries temporelles en milieu marin profond, avec pour objectifs scientifiques principaux :

1 - L'étude des processus sismiques, volcaniques, hydrothermaux et gravitaires, et le cas échéant des risques qui leur sont associés.

2 - L'étude des écosystèmes marins profonds dans une optique de recherche fondamentale mais aussi de gestion durable, en particulier vis-à-vis des facteurs anthropogéniques et climatiques.

3 - La contribution au suivi des changements globaux par l'acquisition de données eulériennes sur la colonne d'eau.

4 - La promotion des développements en matière de technologies marines fonctionnant sous fortes pressions. Les sites EMSO France sont: Mer de Marmara (en projet), Açores (en opération) et Mer Ligure (en opération et MEUST en 2016). L'IR intègre les fonctions communes du réseau. Les nœuds sous-marins accueillent des expériences de suivi temporel de toutes disciplines

Mots clés

Earth and Environmental Sciences, acoustic monitoring stations, cabled monitoring stations, Marine and Maritime Engineering, Solid Earth Observatories, underwater network, multidisciplinary subsea observatory, fixed point ocean observatory, Eulerian obser

Données

Estimation des flux de données 

< 0.5 To/an. Toutefois, le flux augmente, en particulier par l'adjonction de caméras, sismomètres et échosondeurs (acoustique active).

Stockage

SISMER et RESIF

Accessibilité 

Via des portails de chaque discipline et via les portails EMSO

Appartenance à des réseaux 

Pôle de données et de services OCEAN (cf. IR en projet Pôle de données)

Coûts

Coût de construction 

0,313  Millions d'euros

 Coût de fonctionnement 

0,276 Millions d'euros

 Personnels 

1,340 M€

1ère publication : 13.02.2016 - Mise à jour : 5.04.2016
Emso logo
  • Type de l'infrastructure : IR
  • Localisation (coordination) : Paris, Brest
  • Autres sites : En mer : Mer Ligure, Açores, Mer de Marmara (en préparation)
  • Partenaires : CNRS, Ifremer
  • Responsables de l'infrastructure : Mathilde Cannat et François Rolin

Dates Clés

Création : 1991

Exploitation : Echelonnée entre 1991 et 2017

Site Internet

Contact   

Dimension internationale

EMSO, ESFRI Landmark

Coordinateur de l'infrastructure : Paolo Favoli, INGV, IT

Pays partenaires : Membres : IT, UK, ES, RO, PT, GR, IE  ; Observateurs : DE, NL

Site internet

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés