Infrastructures de recherche : Astronomie et Astrophysique

Atacama Large Millimeter/Submillimiter Array-ESO-ALMA

ALMA© Marinkovic/X-Cam/ALMA (ESO/NAOJ/NRAO)

ALMA est un observatoire astronomique installé au Chili, fruit d'un partenariat international avec l'ESO, dédié à l'observation de l'univers dans le domaine des ondes radio millimétriques et sub-millimétriques (30 Ghz - 1 THz) grâce à un réseau d'antennes au sol.

Article - 15.03.2016

Présentation

Les objectifs principaux d'ALMA sont l'étude du gaz moléculaire et de la poussière dans l'univers. Les principaux thèmes scientifiques que l'on peut mettre en avant sont la formation et l'évolution des galaxies, depuis l'univers lointain à haut décalage spectral jusqu'à l'univers local, la physique et la chimie du milieu interstellaire et la formation des étoiles et des systèmes planétaires, l'étude des comètes et des atmosphères planétaires, ainsi que des petits corps du système solaire.

ALMA est un interféromètre radio comprenant 66 antennes (50 antennes de 12 m de diamètre pour l'interférométrie, 4 antennes de 12 m pour des observations en puissance totale, et un réseau compact de 12 antennes de 7 m de diamètre). La plus grande ligne de base disponible sera de 14 km, permettant d'atteindre une résolution de 0,007 seconde d'arc à la plus haute fréquence observable.

Le temps d'observation est attribué sur appel d'offre ouvert à l'ensemble de la communauté internationale. Les propositions sont évaluées selon leur mérite scientifique par un comité unique d'allocation du temps de télescope ; le temps d'observation est ensuite attribué de façon à ce que chaque partenaire ait un retour proportionnel à son investissement, le Chili en recevant pour sa part 10%.

Mots clés

Observatoire, astronomie, astrophysique, millimétrique, sub-millimétrique, ESO

Données

Estimation des flux de données 

Le flux de données est estimé à 200 To/an en régime de croisière, mais pourrait atteindre 500 To/an.

Stockage

Les données sont archivées et rendues accessibles dans un système compatible OV (Observatoire Virtuel).  Les données sont transférées depuis le site d'observation jusqu'à Santiago, puis vers chacun des 3 ALMA Regional Centers.

Accessibilité 

Les données sont stockées dans les standards de l'astronomie avec  une période propriétaire d'un an.  Les métadonnées et les données auxiliaires font partie intégrante de l'archive. L'ensemble des données sera bientôt accessibles sur le répertoire de l'International Virtual Observatory Alliance - IVOA .

Appartenance à des réseaux 

International Virtual Observatory

Coûts

Coût de construction 

1,3 Milliards d'euros

 Coût de fonctionnement 

21 Millions d'euros/an


1ère publication : 15.03.2016 - Mise à jour : 5.04.2016
ESO logo3
  • Type de l'infrastructure : Instrument de l'ESO
  • Localisation (siège) : plateau de Chajnantor (CL)
  • Représentant en France : Denis Mourard

Dates Clés

Exploitation :

2011 (réseau partiel)

2013 (réseau complet)

Site Internet

Contact   

Dimension internationale

ALMA est un instrument de l'Organisation Internationale ESO.

Coordinateur de l'infrastructure : Joint ALMA Observatory (JAO)

Pays partenaires : Consortium ESO, US, JA

Site internet             

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés