Infrastructures de recherche : Astronomie et Astrophysique

European Extremely Large Telescope-ESO E-ELT

EELT-ESO© ESO/L. Calçada

Le E-ELT (European Extremely Large Telescope), dont le développement a commencé en 2015, est l'un des observatoires de l'ESO. Installé au Chili, il sera dédié à l'observation de l'univers dans le domaine visible/infrarouge.

Article - 15.03.2016

Présentation

L'E-ELT sera le plus grand télescope au monde (près de ~40 mètres de diamètre) dans le domaine de l'observation en lumière visible et infrarouge proche, plus de cent fois plus sensible que les plus grands télescopes optiques actuels. Il sera capable de corriger des distorsions atmosphériques et fournira des images 15 fois plus précises que celle du Hubble Space Telescope (HST).

Objectifs scientifiques :

- Imagerie directe de planètes hors du système solaire et recherche de l'origine de la vie. Cette objectif est central et détermine le diamètre du télescope.

- Etude des constituants de l'univers à toutes les échelles : étoiles, galaxies, amas de galaxies.

- Etude des premiers objets de l'univers : galaxies, trous noirs, et première percée dans l'âge sombre de l'univers.

L'E-ELT sera complémentaire des très grands observatoires sol et spatiaux fonctionnant à d'autres longueurs d'onde en 2020 ou au-delà : ALMA à partir de 2012 dans le domaine radio millimétrique et sub-millimétrique, et LOFAR (2008) puis SKA (2020+) à plus grande longueur d'onde, le James Webb Space Telescope (NASA/ESA, 2018), télescope infrarouge spatial de 6,5 m de diamètre, et Athena (ESA, 2028), télescope X spatial.

Une coordination a été mise en place par le CNRS/INSU afin de gérer la participation française aux développements des instruments focaux.

L'E-ELT a été affiché comme une priorité lors des deux derniers colloques de prospective en astronomie en France (2009 et 2014). C'est aussi une priorité de la communauté astronomique européenne (première priorité ASTRONET).

Mots clés

Observatoire, astronomie, astrophysique, visible, infrarouge proche

Données

Estimation des flux de données 

Quelques centaines de Go par nuit.

Stockage

Voir fiche générale ESO..

Accessibilité 

Voir fiche générale ESO.

Appartenance à des réseaux 

International Virtual Observatory.

Coûts

Coût de construction 

1,104 Milliards d'euros

La phase 1 est estimée à 997,5 Millions d'euros et la phase 2 à 106,5 Millions d'euros

 Coût de fonctionnement 

45 Millions d'euros, personnel ESO inclus.

1ère publication : 15.03.2016 - Mise à jour : 5.04.2016
ESO logo3
  • Type de l'infrastructure : Instrument de l'ESO
  • Localisation (siège) : Cerro Armazones(CL)
  • Représentant en France : Denis Mourard

Dates Clés

Création : 2014

Exploitation : 2024

Site internet

Contact   

Dimension internationale

E-ELT est un instrument  de l'Organisation Internationale ESO

Coordinateur de l'infrastructure : ESO (Organisation Internationale)

Sites internet

ESO

E-ELT

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés