Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace >  L'espace et ses applications

L'espace et ses applications

Applications de l'espace dans le domaine des télécommunications

Hylas-1© ESA - J.Huart

Les applications de l'espace dans le domaine des télécommunications c'est le très haut débit TV, internet, téléphonie, des communications aéronautiques sécurisées et un nouvel enjeu technologique: les charges utiles de télécommunications flexibles.

Article - 13.05.2011

Une offre de plus en plus vaste et compétitive de services innovants

Internet par satellite à haut et très haut débit pour les foyers et entreprises des zones rurales

Les nouvelles générations de réseaux d'accès à Internet par satellite semblent prometteuses pour parfaire la couverture des réseaux terrestres, notamment dans les zones rurales. La couverture actuelle de l'ADSL (pour le haut débit), puis demain celle de la fibre optique (pour le très haut débit) nécessitent d'être complétées pour desservir l'ensemble du territoire et répondre aux objectifs de la politique nationale fixée par le Président de la République.

Le satellite offre une solution particulièrement adaptée car il permet d'offrir partout et pour tous des services équivalents à ceux offerts aujourd'hui par l'ADSL et il sera capable demain d'offrir partout des services similaires à ceux que la fibre optique permettra d'offrir dans les villes grandes et moyennes, aux particuliers et aux entreprises.

Afin de développer une filière industrielle nationale pour le Très Haut Débit par satellite et le CNES a défini en 2010 un plan de R&D dédié à cet objectif.

 

Un nouvel enjeu : des services haut et très débit (TV, Internet, téléphonie) en mobilité

Pour les usages mobiles, la couverture du réseau mobile terrestre de nouvelle génération (LTE- Long Term Evolution de l'UMTS/3G) et celle des réseaux terrestres de diffusion TV doit être complétée. Le déploiement de la TV mobile n'est pas encore opérationnel en France. La volonté du Gouvernement de voir le très haut débit mobile déployé partout et pour tous dès que possible a conduit le secteur spatial à étudier les solutions techniques appropriées. Offrir du très haut débit par satellite à des terminaux mobiles représente un nouveau challenge technique. Il nécessite l'utilisation de satellites de très forte puissance, évoluant sur des orbites originales (non géostationnaires) et équipés d'antennes déployables de plus de vingt mètres de diamètre

Pour les moyens de transport de masse tels que les trains et TGV, mais aussi les avions et bateaux de croisière, le satellite offre une solution appropriée déjà mature permettant aux passagers de rester en permanence "connectés".  Ainsi, le CNES accompagne la SNCF dans la mise en place d'un portail de services dans les TGV connectés par satellite et WiFi au réseau Internet mondial. L'ouverture commerciale du service en cours de déploiement par la SNCF sur toutes les rames du TGV Est européen est prévue courant 2011.

 

Les communications aéronautiques sécurisées : un nouveau rôle pour le satellite

Face à la nécessité d'évolution des services de télécommunications indispensables pour assurer la gestion du trafic aérien ATM (Air Traffic Management) du fait de la saturation de la bande de fréquence VHF utilisée pour les communications entre le sol et les avions, les autorités des Aviations civiles européennes, l'UE et Eurocontrol ont lancé le programme européen Sesar pour préparer les solutions futures capables de répondre à l'évolution du trafic aérien en Europe et dans le monde.

Les travaux menés au titre du programme Sesar ont confirmé le besoin de mise en place d'un lien satellitaire pour le futur système CNS/ATM* à mettre en place d'ici à  2020. Le programme Iris soutenue par la France et décidé dans le cadre ESA a pour objectif de définir et développer la composante satellitaire correspondante.

* CNS/ATM : communication, naviguation et surveillance pour la gestion du trafic aérien

 

Un programme de R&D ciblé pour assurer la compétitivité et le leadership de mondial de l'industrie française

Un programme de R&D en télécommunications spatiale est mené tant au plan national que via les lignes de programmes ARTES de l'ESA. Il couvre à la fois le volet charges utiles (TCS 21, FLIP...) et le volet plateformes de satellites de télécommunications géostationnaires (Eurostar, Spacebus, Alphabus). Il soutient l'amélioration permanente de la compétitivité des offres des industriels maîtres d'œuvre et équipementiers nationaux afin d'asseoir et de renforcer le leadership de notre industrie sur les marchés mondiaux.

 

Début des tests du satellite Alphasat utilisant la première plateforme pour satellite géostationnaire de très haute capacité Alphabus

Le développement de la grande plateforme de satellite de télécommunications géostationnaires Alphabus marque l'ambition de compétitivité de l'Europe dans le marché des grands satellites de télécommunications où l'industrie nationale occupe une place de premier rang avec 40% du marché mondial. Le CNES, l'Esa, Thales Alenia Space et EADS-Astrium en poursuivent le développement en étroite coopération.

La signature en 2007 du contrat pour la réalisation du satellite de télécommunications Alphasat pour les services mobiles utilisant la première plateforme Alphabus, entre Inmarsat, l'ESA et les industriels européens a marqué une étape majeure. En 2010, le module de service Alphabus a été entièrement intégré, puis livré début 2011 à l'issue de la revue de qualification pour l'intégration de la plus puissante charge utile de télécommunications mobiles de l'opérateur Inmarsat ainsi que des charges utiles de démonstrations technologiques fournies par l'ESA. Les tests au sol du satellite Alphasat débuteront en 2011.

La compétitivité et les capacités de la plateforme Alphabus vont encore être accrues par l'engagement des activités du programme "Alphabus Extension" décidé en décembre 2010.

 

Un nouvel enjeu technologique et industriel : les charges utiles de télécommunications flexibles

Ce nouveau concept vise deux objectifs :

  • un de généricité pour réduire les coûts et délais d'approvisionnement des satellites de télécommunications,
  • l'autre de flexibilité pour s'adapter à l'évolution du besoin et du trafic à écouler tout au long de la vie du satellite (15 ans et plus).

Il répond à l'évolution permanente du marché mondial des télécommunications spatiales qui place les opérateurs devant la nécessité d'adapter toujours plus rapidement et à moindre coût leur capacité en orbite afin de conserver et accroître leur part de marché. L'enjeu technologique et industriel a conduit à promouvoir et mettre en place le projet Flip qui se déroule sur la période 2006-2013.

 

Publication : 13.05.2011

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés