Recherche et enseignement supérieur en région Hauts-de-France

Contrat Plan Etat Région 2015-2020 en Hauts-de-France

cperactulogodossier_459104.54

Véritable outil de politique pour l'égalité des territoires et leurs excellences, le Contrat Plan Etat-Région (C.P.E.R.) permet de faire progresser les projets structurants de la recherche afin de soutenir l'attractivité et la compétitivité.

Article - Publication : 24.06.2019

Les domaines scientifiques concernés, pour la majorité en adéquation avec la Stratégie Recherche et Innovation pour une Spécialisation Intelligente ou en résonnance avec la politique régionale de la Troisième Révolution Industrielle concourant à développer l'attractivité et le rayonnement des universités sur l'ensemble du territoire, s'inscrivent dans les thématiques suivantes : Biologie-Santé, Ressources marines et Agroalimentaires, Environnement, Energie, Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication, Mécanique et ingénierie,Chimie et matériaux, Transport, Sciences Humaines et sociales.

Le territoire du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie ont fait l'objet d'une contractualisation.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, le C.P.E.R. concentre plus de 2 milliards de crédits publics durant 6 ans. Il est ainsi le vecteur principal d'une mobilisation de crédits exceptionnels qui représente au total plus de 6 milliards d'euros d'investissement public pour la région entre 2015 et 2020.

En euros par habitant, le C.P.E.R. N.P.D.C. est le plus doté de France, après celui de l'ïle de France.

Pour le C.P.E.R Picardie, celui-ci représente un investissement de 1,367 milliards d'euros dont 326,03 M€ de l'Etat et 448,82 M€ pour la Région.

Le volet Enseignement Supérieur Recherche et Innovation des CPER Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie s'élèvent pour l'Etat à environ 107 millions d'euros et s'articule en trois thématiques :

  • l'immobilier;
  • les équipements scientifiques;
  • le soutien aux transferts de technologies.

L'Etat finance en Nord-Pas-de-Calais des projets à hauteur de 82 740 000 euros :

  • Attractivité et compétitivité : 26 620 000 €;
  • Campus attractifs et fonctionnels : 55 070 000 €;
  • Campus connectés : 1 050 000 €.

Pour la Picardie, l'Etat finance des opérations à hauteur de 25 050 000 euros :

  • Enseignement supérieur et vie étudiante : 19 400 000 €;
  • Recherche - équipements scientifiques : 4 628 000 €;
  • Transfert de technologies : 1 022 000 €.

La gestion des opérations immobilières est assurée par les Rectorats.

Les équipements scientifiques et le soutien aux transferts de technologies sont gérés par la DRRT Hauts-de-France.

Publication : 24.06.2019
Retour haut de page