Partenariats Recherche-Industrie en région Hauts-de-France

L'Institut de Recherche Technologique et l'Institut pour la Transition Energétique en Hauts-de-France

NPDC-partenariat

Dans le cadre des programmes d'investissements d'avenir, les Instituts de Recherche Technologique (I.R.T.) et les Instituts pour la Transition Energétique (I.T.E.) sont tous les deux des instituts thématiques pluridisciplinaires rassemblant les compétences de l'industrie et de la recherche publique. Se plaçant dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre acteurs, leur vocation est de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité.

Article - Publication : 24.06.2019

Il s'agit d'outils d'excellence, dont la finalité première est le développement industriel et/ou de services. Ils couvrent l'ensemble du procesus d'innovation, depuis l'idée jusqu'à la démonstration et le prototypage industriel. Ils pilotent des programmes de recherche couplés à des plates-formes technologiques. Enfin, les uns et les autres effectuent des travaux de R&D expérimentale au meilleur niveau international et veillent à la valorisation économique de leurs travaux.

Sont implantés, dans les Hauts-de-France :  

L'I.R.T Railenium :

Basé principalement à Valenciennes, l'Institut de Recherche Technologique Railenium porte un projet d'envergure européen dont l'ambition est de devenir le leader mondial pour la R&D, l'innovation et l'ingénierie de formation en matière de matériels roulants et d'infrastructure ferroviaire.

Railenium contribue à promouvoir des systèmes ferroviaires plus économes, avec des performances de capacité, vitesse, sécurité, régularité supérieures, à l'empreinte environnementale réduite et ouvert sur l'espace européen.

Ses missions sont :

  • Piloter des programmes de recherche et de développement et d'innovation;
  • Développer une stratégie d'essais;
  • Organiser la formation des acteurs du secteur ferroviaire.

L'I.T.E PIVERT

L'Institut de Transition Energétique PIVERT basé à Compiègne développe à partir de molécules biosourcées, des produits et des procédés industriels, performants et respectueux de l'environnement, dans une logique de bioraffinerie territorialisée pour la chimie, l'agroalimentaire et le biocontrôle des plantes.

Pour mener ces missions, cet institut fédére des acteurs du monde académique et industriel afin de remplir ces trois objectifs :

  • développer la chimie du végétal dans une logique de bioraffinerie et de valorisation de la plante entière et contribuer à la substitution des matières premières
  • offrir de nouveaux débouchés au monde agricole et aux acteurs des technologies de l'équipement
  • participer à la ré-industrialisation du territoire national en créant et préservant des emplois non délocalisables, notamment en zone rurale.

Pour remplir ces objectifs, l'I.T.E s'appuie sur quatre axes stratégiques :

  • l'axe recherche (programme GENESYS)
  • l'axe industrialisation, projet de maturation
  • l'axe de développement et démonstration (BIOGIS Center)
  • l'axe compétence et formation
Publication : 24.06.2019
Retour haut de page