Accueil >  Enseignement supérieur

Enseignement supérieur

#MaRentrée2021 : les modalités de la rentrée universitaire 2021

marentrée2021-600x400

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a confié à un groupe de travail mené par Françoise Moulin-Civil, professeure des universités et ancienne rectrice, la mission de concerter la communauté de l'enseignement supérieur afin d'identifier ses attentes concernant la prochaine rentrée. Le plan #MaRentrée2021 est le fruit de ces échanges. Il précise les modalités de la rentrée universitaire 2021 et fixe un objectif : réussir une rentrée "100 % présentiel".

Actualité - 1ère publication : 9.07.2021 - Mise à jour : 13.07.2021



"La crise n'est pas derrière nous [...] La vaccination est la clé d'un retour durable et général sur les campus. La vaccination est notre meilleure arme pour ne pas avoir à introduire de nouvelles mesures de jauge dans les établissements d'enseignement supérieur."
Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (9 juillet 2021)

Réussir une rentrée "100 % présentiel"

Le plan #Marentrée2021 fixe les grandes lignes de la rentrée universitaire 2021.

Les établissements pourront organiser librement leurs enseignements en présence ou à distance tout au long de l'année prochaine en fonction de leur stratégie pédagogique. Toutefois, le ministère recommande aux établissements de maintenir autant que possibles les enseignements en présence, notamment pour les travaux dirigés.

L'ensemble des activités ouvertes sur les campus seront de nouveau accessibles à tous les étudiants qui le souhaitent, dans le respect des normes sanitaires. Les établissements comme les bibliothèques universitaires maintiendront leurs salles de ressources et l'ensemble de leurs dispositifs d'accueil accessibles aux étudiants souhaitant suivre un ou plusieurs enseignements à distance.

Par ailleurs, les emplois de tuteurs étudiants et les emplois de référents étudiants dans les résidences CROUS seront relancés, pour accompagner ceux qui en ont le plus besoin au cours de la prochaine rentrée.

→ Aucune contrainte de jauge ne s'applique à l'accueil des étudiants dans les établissements d'enseignement supérieur depuis le 1er juillet 2021

S'agissant de la lutte contre la circulation virale, les gestes barrières devront continuer d'être observés strictement lors de la rentrée. Le port du masque, sauf évolution favorable de la situation sanitaire, sera maintenu. La vaccination étant la meilleure arme face à l'épidémie, Il est urgent que les étudiants prennent rendez-vous pour la première injection afin de pouvoir se faire vacciner d'ici la rentrée.

→ Près de 71 % des étudiants sont engagés dans le processus de vaccination ou souhaitent le faire (données fournies par Santé publique France)

La vie de campus doit être relancée : les établissements seront incités à mobiliser la contribution vie étudiante et de campus (CVEC) pour financer des appels à manifestation d'intérêt dédiés à la vie étudiante. Une part de la CVEC dans les établissements pourra par ailleurs être mobilisée afin de mettre en place des budgets participatifs avec l'ensemble des étudiants. De plus, une commission spécialisée pour la vie et le bien-être étudiant sera installée à la rentrée au sein du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche(CNESER)...

Plusieurs dispositifs issus de la crise perdureront au cours des prochains mois : maintien du dispositif "Santé Psy Étudiant" qui a permis à plus de 7000 étudiants d'être pris en charge via la plateforme ; Les droits d'inscription dans l'enseignement supérieur sont gelés pour la deuxième année consécutive ainsi que les loyers dans les résidences étudiantes des Crous ; Le ticket RU à 1 euro maintenu pour les étudiants boursiers à la rentrée prochaine ; le déploiement de distributeurs de protections périodiques sera poursuivi...

Pour accompagner la rentrée, ce sont 34 000 nouvelles places qui seront ouvertes que ce soit dans le cadre des financements issus de la loi orientation et réussite des étudiants ou du Plan de relance, soit un potentiel de recrutement de plus de 1 000 nouveaux emplois spécifiquement dans les établissements d'enseignement supérieur.

Pour la première fois, entre 3 000 et 4 000 nouvelles places seront ouvertes en master, principalement dans les filières les plus demandées par les étudiants.

Plus de 200 millions d'euros complémentaires seront notifiés aux établissements d'ici la fin de l'année afin de leur permettre d'accompagner la rentrée tout en finançant leurs missions de recherche.

Concernant l'apprentissage, les aides aux employeurs sont maintenues jusqu'à la fin de l'année 2021, y compris pour les masters.

ZOOM SUR QUELQUES MESURES PHARES DE LA RENTRÉE

→ 34 000 nouvelles places financées dans l'enseignement supérieur.

→ Prolongation du ticket RU à 1 euro pour tous les étudiants boursiers et les étudiants en situation de précarité.

→ Maintien jusqu'au 31 décembre des aides à l'apprentissage, y compris en master.

→ Gel des droits d'inscriptions et des loyers pour la 2e année consécutive.

→ Déploiement de distributeurs de protections périodiques gratuites.

→ Poursuite du plan tutorat et des référents en cités universitaires.

→ Des équipes mobiles de vaccination au plus près des étudiants.

→ Un plan d'action national contre les violences sexuelles et sexistes.

→ Garantir la sécurité des semaines d'intégration et évènements festifs avec le PASS sanitaire.

→ Maintien du dispositif "Santé Psy Étudiant" et pérennisation sur l'ensemble de l'année universitaire des 80 nouveaux psychologues recrutés dans les SSU.



Voir l'ensemble des mesures dans le dossier de presse #Marentrée2021



1ère publication : 9.07.2021 - Mise à jour : 13.07.2021
logo france relance

Le plan #Marentrée2021 fixe un objectif : réussir une rentrée 100 % présentiel

Mesures pour les enseignants-chercheurs

Dans le cadre de la loi de programmation de la recherche, les enseignants-chercheurs bénéficieront en janvier 2022 d'une nouvelle augmentation de la prime de recherche et d'enseignement supérieur de 1 000 euros, s'ajoutant à celle de 1 000 euros déjà effectuée en février dernier.

Zoom

  • Depuis le début de la crise sanitaire, ce sont près de 160 millions d'euros qui sont investis dans la transformation numérique de l'enseignement supérieur.
  • Au cours du dernier semestre, plus de 3,6 millions d'heures de tutorat ont été réalisées au sein de l'ensemble des établissements, ce qui a permis de lutter efficacement contre le décrochage et l'isolement.

Campagne de vaccination

visuel campagne de vaccination

Frédérique Vidal a lancé vendredi 9 juillet, lors de la conférence de presse précisant les modalités de préparation de la rentrée 2021, une campagne de communication incitant les étudiants à se faire vacciner. Objectif : une vaccination dès cet été pour une rentrée réussie en présentiel.

La campagne de vaccination - visuels

Retour haut de page